mercredi 5 mars 2014

Entre amis : soirée "Bigos"

L'an passé, nous avions clôturé la saison de taille de la vigne par un repas "la bullinada d'anguilles" (clic) que je vous avais présentée lors de mes débuts de blogueuse.
La bullinada est un repas catalan.
C'était juste un peu plus tard dans la saison et on s'était gelés dans le garage agricole.
Cette année ce sera en ma maison,  près de la grande cheminée.



Et ce sera un repas Polonais; nous sommes éclectiques dans nos choix. C'est Nika, qui ne taille pas -encore- la vigne qui a proposé de nous cuisiner un plat traditionnel Polonais nommé Bigos.
Il s'apparente à la choucroute et la préparation s'étale sur 3 jours. Préparation à laquelle je n'ai pas assisté mais tous les ingrédients proviennent du rayon polonais d'une grande surface de l'autre côté de la frontière franco/espagnole toute proche.
Nika m'a confié que chaque cuisinière y met sa touche personnelle, selon ses goûts et sa sensibilité.

Je vous renverrai au blog de Nika (clic) afin d'en savoir davantage.

Nous avons préparé ma grande pièce de séjour afin de pouvoir loger les 8 convives et à nous la conviviale  soirée.
Nappe d' Arles sur Rhône



Ma grande pièce aux deux murs de pierres apparentes est un élément de ce qui fut jadis la cave à vins de mon grand père.

Peut être à cause de cela ai-je cet amour du vin   (non, je n'ai pas dit de la boisson, même si j'aime le déguster !).

(Les tableaux ne sont pas de moi)
L'apéro nous réunit au coin salon, avec ce que je vous présenterai bientôt : du Muscat et du Grenache en vins doux, spécialités d'ici.
Avec bien sûr des toasts. Sinon, avec ces vins titrant entre 15.5° et 17° nous eussions vite "pédalé dans la choucroute" :)))





Puis vient le "bigos" : nous, catalans, ça nous amuse car un "bigos" ici, c'était une sorte d'instrument de torture dont voici un exemplaire émoussé par le temps, il a perdu au moins 10 centimètres de crocs.
C'était une solide et lourde bêche à 2 pointes qui permettait de passer à l'attaque des mauvaises herbes au pied des ceps, bien avant que n'arrivent les désherbants, et même d'écraser les mottes récalcitrantes avec un coup de bigos bien asséné sur elles.
D'où l'expression catalane qui perdure, menaçante et redoutable, que tout le monde comprend dès qu'on en profère la menace, "un cop de bigos sul cap !", et le chercheur d'embrouilles se tient coi :)))

Le bigos de mon grand oncle 


Pour l'heure, le vrai Bigos nous attend sagement sur le guéridon, dans une grande marmite d'où s'exhale un délicat et appétissant fumet.





Vu de l'intérieur
Auparavant, un des convives a préparé un grand plat de poivrons grillés accompagnés d'oeufs durs et d'huile d'olive, et légèrement aillé, un plat couramment servi à la table catalane.



Ensuite, il ne reste plus qu'à se mettre à table.

Un plat de bigos

Et ce qui va avec








Plus qu'une soirée conviviale, c'est une soirée découverte  et tous seront agréablement surpris, à tel point que les grillades catalanes achetées au cas où resteront sagement dormir dans le frigo.

Une partie des convives : les "tailleurs" de vigne
 Ils commencent à être connus sur mon blog, les trois protagonistes : José, Jean et François.

On se quitte sur un petit dessert ?
 Deux tranches de bras de vénus, nommés "Crémats", mmmmmm un délice.





22 commentaires:

  1. Réponses
    1. Merci à toi la cuisinière douée qui a réussi à me faire aimer la choucroute !!!:)))

      Supprimer
  2. Coucou chère Lison!
    Une très belle soirée avec tes amis et avec des plats délicieux et un grand vin ...
    La vie est belle!!!!
    J'adore ton mur - c' est très naturel je trouve.
    Je rêve toujours d'un mur au chambre mais mon mari ....
    On verra!!!!!
    Passe une belle journée et merci pour ce beau billet Lison!
    Tu sais j'aime ça ...
    Je t' embrasse fort!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A bientôt Géli, tu vois, on ne s'ennuie pas dans ma vie.je t'embrasse

      Supprimer
  3. On peut imaginer que c'était une très agréable soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Festive et raisonnable à la fois, c'est à dire que le vin n'a pas coulé à flots...

      Supprimer
  4. Le rouge est à l'honneur. La fête a dû être belle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après la vie en rose, cela allait de soi !!!

      Supprimer
  5. J'arriiiiiiiiiiive !
    J'ai été voir la recette de Nika, j'ai bien envie de tester car il y a un magasin de produit polonais à Antibes et un à Nice dans mon ancienne rue.
    Pour les poivrons grillés, ici nous en faisons aussi beaucoup et nous voisins ligures y mettent un filet d'anchois à l'huile dedans et deux olives puis ils le plient !
    Quant au "Crémats" ça ressemble beaucoup à ce que l'on appelle en Provence le bras du gitan. Si c'est ça c'est vraiment délicieux.
    Une belle ambiance de fin de taille !
    Gros bisous Lison.
    Gros ronrons à la tribu du sujet.
    Belle soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Deux choses ressemblantes: les poivrons grillés peuvent (doivent ) s'accompagner de filets d'anchois et autre chose, c'est aussi le Bras de Gitano ce fameux cremat. En tout cas on s'est bien régalés. Bisourons

      Supprimer
  6. Eh bien voilà une soirée qui a dû être plus que sympa !... :-)
    Merci pour le partage, Lison. Bisous.

    RépondreSupprimer
  7. Les "Crémats", c'est quoi exactement ? parce que ça a l'air rudement bon !... :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Bras de Gitan; sûr que pour les gourmands c'est bon. Bisous

      Supprimer
    2. Je suis allée chercher sur internet ce qu'était "le bras de gitan", et ma foi, je crois bien que je vais essayer d'en faire, ça a l'air vraiment succulent !... :-)
      Bonne soirée, Lison, et merci.

      Supprimer
  8. Un repas convivial avec des spécialités si merveilleusement préparées. Ce sont des moments précieux qui apportent beaucoup de chaleur ...... et en plus avec un beau feu de cheminée!!
    Je vais voir la recette de Nika.
    Douce soirée, bises Lison

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Lison ;)

    Mille mercis pour cet article, j'ai adoré, il y a plein d’anecdotes amusantes et enrichissantes !
    Et quelle maison vous avez : votre cheminée est superbe et que dire de votre grande Salle aux murs de Pierres apparentes ! Et quelle belle table toute de rouge vêtue ;)

    Un bien bel article ;)
    Je vous souhaite une belle journée ...
    Sylvie.

    RépondreSupprimer
  10. elle est belle ta table et je viens d'apprendre un mot
    Merci LISON bisou

    RépondreSupprimer
  11. Hum tout ça me paraît bien appétissant ! Une soirée très conviviale semble-t-il ... c'est ce que j'aime !!! Je découvre cette recette et son histoire ! Merci pour le partage ... Comme je suis curieuse je vais aller voir ton amie ... Bisous Lyson

    RépondreSupprimer
  12. LISON bonjour et merci pour tes infos j'adore et je ne vais pas partir débile
    le repas devait être sublime et ta table est de toute beauté
    et vous êtes nombreux
    l'ambiance aussi devait être comme ce plat
    délicieuse je te laisse je dois surveiller mon four
    bisou

    RépondreSupprimer
  13. Merci pour ce partage d'un repas exceptionnel !! d'
    abord la décoration...!! dis donc, elle est très belle
    ta nappe. Et puis ces plats typiques. Ta description
    nous fait saliver. Je m'invite à ta table. Ma gourmandise
    proverbiale fait que je ne résiste pas . Ce petit reportage
    gustatif me donne faim !! Bises et bon vendredi Lison.
    ELZA

    RépondreSupprimer
  14. Juste un mot pour te dire que je connais bien le "bigos-outil" que mon père utilisait dans son jardin !
    Re-bisous, Lison.

    RépondreSupprimer
  15. Oh qu'il est agréable de passer par chez toi Lison.. on y est sûr d'y saliver et d'y trouver le régal des yeux et de la convivialité. Merci à toi. Bisous

    RépondreSupprimer