mardi 13 mai 2014

J'ai eu mon château en Espagne !!!

L'espace d'une nuit.
Ce qui est assez original car cette expression n'est pas un vain mot : elle existe depuis le 
13 ème siècle.

[ EXPRESSION ]
« Châteaux en Espagne  »

[ SIGNIFICATION ]
Projets irréalisables.

[ ORIGINE ]
Cette expression qui apparaît déjà au XIIIe siècle, dans le 'Roman de la rose', s'emploie en général avec le verbe construire ou bâtir.

Etienne Pasquier, au XVIIe siècle explique que vouloir chercher des châteaux en Espagne était quelque chose de vain, car il n'y en avait pas, dans le seul but d'empêcher que les Maures, lors de leurs incursions, n'en trouvent et n'en profitent pour s'installer à demeure.



Donc, en ce soir du 3 mai, après ma visite de Cardona et avant les profondeurs de la mine de sel, j'ai visité Solsona, autre ville catalane toute proche et assez cosmopolite.
J'avais décidé de dormir face à la Colegiala,

Cathédrale de Solsona






 dans une ville qui affichait fort son identité; pardon! ses identités.


Indépendance !!!

Appartenance !!!























Un charme certain, cette petite ville. Dont les façades sont décorées d'arabesques colorées


















Cependant, ma nuit, je la voulus ailleurs et je ne savais où...Au feeling, assurément, comme toujours.Me voilà partie dans la nuit tombante à la recherche de cet ailleurs qui saurait me séduire. Une petite route indiquant "Riner 5 km" me conduisit au delà de nulle part, car si nulle part existe, j'ai rencontré son au - delà.
Une route très étroite, sinueuse, fortement en pente vers l'aval me mène vers ce Riner que je ne vois jamais arriver et pour cause : il n'existe pas !
Je comprends que certains noms de villages regroupent hameaux et maisons isolées.
Dans la nuit venue, j'aperçois la silhouette massive d'un monument nommé "Torre de Riner" et je m'installe : pas question de revenir sur mes pas.
La silhouette d'une église, d'une tour, une maison appelée "Rectoria", une voiture, pas d'électricité et...rien!
Personne ne surgit pour voir quelle est cette intrusion, aucun chien, le silence immense.

Lison n'est pas inquiète donc moi non plus.
Ce fut une belle nuit, sans lune, illuminée d'étoiles qu'aucune lumière ne parasitait. Des milliards d'étoiles.
Pas un bruit, pas une crainte: j'avais compris assez vite qu'ici il y avait un seul habitant : moi...et mon chat.
C'est un petit matin frais et radieux qui m'a vue découvrir un site magique.
Le voici tel qu'il m'apparut.

Depuis mon lit




D'un peu plus loin
 L'église date du 18 ème (1793) et célèbre la St Sébastien le 2nd dimanche de mars.
Avec plus d'habitants sans aucun doute. Riner (hameaux et mas)dans son ensemble compte 11 habitants.
Attenant à l'église se trouve un minuscule cimetière  et la tour d'un château ("mon" château) ruiné.
Riner signifie "rivo nero", rivière noire, d'ailleurs dans la vallée, coule un ruisseau nommé Riu Negre.
C'est un lieu de randonnées, c'était jadis un chemin de grand passage dans la province d'où l'importance de ce château



Balade Lisonesque en blés

Corne de sorcière sur l'église

Et drapeau "indépendantiste" sur la Rectorie



















Au fond, la tour








Le château est mentionné depuis l'an 1013.
La tour, de 18 m de haut est visitable "à nos risques et périls" : je prends le risque et c'est superbe.

18 m de haut, des murs de 2 m d'épaisseur, un toit de tuiles à demi ruiné et habité par des arbres.





Un intérieur fait d'une voûte de 15 m de haut, un escalier si ardu qu'il faut s'aider des mains, des traces d'incendie, d'anciens planchers, une vue à couper le souffle....
Un paysage sauvage et désert


Depuis le toit de la tour, l'église et mon fourgon
Attenant à la tour, la demeure seigneuriale, plus récente (14 ème ou 15 ème siècle) conserve une belle architecture , bien qu'en ruine.
Elle s'élève à l'a pic de la vallée, derrière la tour et bien protégée par elle.
Cependant la tour est debout et la demeure non.

Pierres taillées et colonne

La demeure du Seigneur


Belles arches encore en place.


















A présent vous savez tout ou presque de MON château en Espagne.
Il ne reste plus qu'à reprendre la petite route -goudronnée depuis 2011- dans ce beau paysage qui fleure bon le thym en fleur, le romarin, les pins et la sérénité.





A bientôt pour d'autres balades. Avec Lison !

Chemin du retour : détente au soleil


16 commentaires:

  1. un très beau paysage, et il est beau ton chateau en Espagne !
    Et les photos de Lison qui t'accompagne, détente au soleil, sont adorables
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui, un site original comme je les aime. Bisous

      Supprimer
  2. Alors, selon la raison d'abcence des châteaux en Espagne, mieux rien faire pour ne pas attirer les prédateurs humains :) Ce principe a été appliqué aussi sur le territoire roumaine, parce que nous n'avons pas trop de vestiges du Moyen Age :)
    Mais à la fin les espagnols ont réalisé de nombreux bâtiments imposants. Je pense que le mélange des cultures est toujours bienvenu quand on cherche les choses positives des autres.
    Bonne journée, Lison

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui si tu regardes mon article précédent, des monuments imposants de chrétienté contre l' islam.
      Bien sûr que le mélange des cultures fait avancer...quand il est fait de respect de l'une pour l'autre et pas de conflit, d'étouffement dirais je. Tout est dans la mesure....mais....

      Supprimer
  3. En ce qui concerne ta question, je suis roumain. Mais j'ai travaillé en France quelques années, au début des années 2000. J'ai appris le français à l'école, comme première langue étrangère. Donc, voilà!

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Lison ;)
    Comme d'habitude, vous savez nous enchanter avec des articles emplis d'anecdotes (je ne savais pas pour l'expression "châteaux en Espagne", de superbes photos et des lieux enchanteurs !
    Moi qui adore les vieilles pierres, je suis servies !
    Merci beaucoup pour cette belle découverte ! Je vous souhaite une belle journée ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'essaie d'extraire "le sel" de mes mini aventures...Bisous, Sylvie.

      Supprimer
  5. Austère ton château en Espagne mais merci pour la découverte !!!! Bisous la voyageuse ... Je rentre de ma Bretagne ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Austère peut être, envoûtant sûrement. Inédit.Faut le replacer dans ce cadre particulier fait de symboles et d'aucune présence humaine. Bisous

      Supprimer
  6. Bonjour,
    De la quiétude +++...
    Cet endroit est très joli... Cela peut être enchanteur de s'y trouver quelques jours.
    Les photos sont merveilleuses.

    Gros bisous ♡

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelques jours seraient peut être longs cependant il y a des balades dans un cadre vraiment champêtre.
      Ce qui doit être pas mal c'est le jour de fête religieuse. le monde me fait un peu fuir, cependant.
      Bonne journée

      Supprimer
  7. C'est magique !
    Le silence, la beauté du site, toi et Lison .... Le silence ...
    Merci pour ce beau petit reportage.
    Bisous - Chantaloup

    RépondreSupprimer
  8. Lison bonjour!
    Ton château est magique et cette tour est formidable!
    Tu as trouvé un petit coin très beau et calm!
    Tes dernières photo sont un bonheur de voir avec des fleurs et Lison!
    Merci et passe une bonne journée!
    Je t' embrasse fort!

    RépondreSupprimer
  9. Hola Lison,
    hiciste un descubrimiento envidiable, también yo hubiera disfrutado mucho subiendo a la torre y ver todo ese paisaje salvaje.
    Me encantan tus fotos, en tu blog siempre encuentro entradas interesantes.
    Un abrazo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. No te habia contestado; yo tambien tu bmlog me encanta y me invita al descubrimiento; antes de salir de vacaciones, en agosto, voy a mirar tu blog para ver si hay entradas en mi trayecto; un abrazo

      Supprimer