mardi 17 février 2015

Balade volcanique

L'Espagne - plus précisément la Catalogne- possède un superbe parc volcanique de 15 000 hectares .
Ce n'est qu'à 100 km de chez moi et ce dimanche maussade m'éloignant encore des montagnes neigeuses m'invite au pays des volcans.


Dont Castellfollit de la Roca (clic) est une des 11 communes.

Ce préambule posé, filons vite, les volcans m'attendent.
Titre de mon album 1996


Un précédent "voyage", voilà 20 ans m'a laissé des souvenirs délavés et colorés à la fois



C'était la page de mon album de jadis : octobre 1996

Le Parc est classé depuis 1982, il compte une quarantaine de volcans de type strombolien, 20 coulées de lave , le tout recouvert de chênes et de hêtres. Le paysage est de faible altitude, dominé par des crêtes de montagnes tourmentées.
La plus récente des éruptions a eu lieu voilà 11000 ans....une broutille...au Croscat


1/2 h de marche
Chat du volcan




Le volcan le plus typique est le Croscat au nom croustillant qui réveille ma gourmandise. Mais rien à croquer.
Même si les minuscules lapilli crissent sous mes pas dans le sentier qui parcourt sa base, au milieu des chênes verts.

Le parc est interdit à la circulation, les petites routes étant réservées aux paysans riverains. Pour nous, c'est 300 euros d'amende mini. De beaux parcours VTT sont aménagés mais pour eux aussi c'est très réglementé.
Cela ne m'étonne même pas que deux chattes viennent m'accueillir au parking.


Le Volcan Croscat , vu du ciel a un cratère en fer à cheval et une belle coulée de lave ensevelis dans la végétation.
Image Web
Cependant sa particularité c'est cette vaste entaille (160 m de hauteur) qui n'est autre qu'une exploitation minière close depuis 20 ans mais qui a le désavantage d'avoir massacré le volcan et l'avantage de nous en révéler la structure.
Le site a été protégé au maximum pour préservation.
En images:
L'exploitation minière
Ancienne tour de garde au sommet à 786 m


En mes souvenirs délavés les teintes sont plus vives mais en confrontant mes images de 20 ans, 
c'est bien faux.





Une bombe volcanique


Les couleurs et les graphismes sont impressionnants ; merveilleusement beaux.
Je m'arrache difficilement au site.
D'autres volcans sont à voir, mais je remettrai ma visite à des jours ensoleillés de printemps, en cette saison et ce jour grisâtre c'est un peu tristounet.

Tel l'étonnant volcan de Mieres au fond duquel, tranquille, vit une ferme...Le Mas Ombravella.
image web
Ou le volcan de Santa Margarida occupé par un ermitage
image web
Dans le parc classé, il existe des sites plus que préservés, donc 2 classements. Un petit dépliant au prix de 1 euro permet d'orienter ses visites. De façon fort appréciable, car dans cette végétation épaisse, se repérer est impossible.



extrait

Le Parc a une autre curiosité à ne pas découvrir à cette saison, par manque de charme : la hêtraie ou Fagèda d'en Jorda.
Cette vaste forêt de hêtres a poussé sur une coulée de lave ce qui est considéré comme un phénomène exceptionnel.
Je marche longtemps dans d'étonnants sentiers parfois abrupts parfois en sous bois, le tout dans des blocs de lave qui s'écartent parfois pour laisser place à des terrains cultivés où sont ancrées de solides fermes (masias)
Sentiers...déserts

Une masia (ferme)

Je préfère puiser dans mes images de 1996 pour vous inviter dans la fagèda ; les hêtres en automne ....dans cette forêt ce qui m'avait le plus impressionnée ne fut pas le phénomène botanique mais ces gros bouillons de lave immobilisés et refroidis en grosse boules ; entre ces bulles monstrueuses des bouches d'ombre créent des orifices et dans le silence des sous bois on peut les entendre souffler....
Ph argentique 1996


D'autres sites , les coulées de lave, chaotiques, tourmentées émaillent la nature. Recouvertes de végétation on ne les voit pas sauf près du Fluvia, à San Joan de las Fonts
Extrait de mon album 1996


20 ans de moins



San Joan de las Fonts

Rives du Fluvia













Pour conclure ce voyage de plusieurs milliers d'années dont les images oscillent sur deux dizaines d'années , je vous conduis aux portes de LA ville d'ici : Olot
Olot dont je vous parlerai dans un prochain billet ainsi que de Santa Pau, un des villages de la Zone Volcanique.
Olot construite au pied de trois volcans dont le Montsacopa




A bientôt donc, intra muros...de lave..cette fois.







18 commentaires:

  1. Une belle balade. Un endroit que ne connais pas du tout et pourtant c'est assez près.

    RépondreSupprimer
  2. Au printemps, une escapade à prévoir...

    RépondreSupprimer
  3. Tu vois, je ne sonnais pas du tout cette région.
    A inscrire pour un prochain séjour "au pays".
    Bises, Lison, très bonne soirée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De préférence au printemps Norma, tu te régaleras bien davantage; bises

      Supprimer
  4. Je ne connais pas cette région , mais elle me fascine . Merci pour ce beau reportage .
    Douce soirée, bises Lison

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ces phénomènes naturels sont fascinants car inquiétants même en sommeil. Bisous

      Supprimer
  5. Un billet sas lequel, on apprends des choses intéressantes, je ne connais pas trop la géologie mais tes images donnent envie d'en savoir plus. On retrouve bien ta silhouette et ton visage malgré les lunettes de l'époque !
    J'attends d'aller visiter Olot avec toi.
    Gros bisous Lison.
    Câlins à la Tribu du Sujet.
    Belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je me ferai un plaisir d'ouvrir pour toi "les portes du parc" ! Et d'aller déguster queique chose dans une gargotte d'Olot...bisous

      Supprimer
  6. Réponses
    1. Merci Laurence, et vois tu, on y trouve même des chats !!! Bisous

      Supprimer
  7. Tu m'as fait rêver et mes mirettes sont ravies. Merci à toi. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et moi aussi je rêve avec ton blog, c'est ça le charme... Bisous

      Supprimer
  8. Bonjour Lison. Quel plaisir de lire votre blog! Merci.

    RépondreSupprimer
  9. Quel joli reportage et quelles belles photos ! Merci Lison pour ce partage.
    20 ans de moins ? mais je trouve que tu n'as pas changé. Et tu crapahutais déjà, je vois ! :-)
    Gros bisous Lison.

    RépondreSupprimer
  10. preciosas imágenes
    y el gato sonríe :)

    RépondreSupprimer
  11. Bravo pour ce reportage Lison !!! Tout cela ressemble à ma région puisque je suis au pied du Puy de Dôme !!! Des entrailles aussi ... de carrières rouges ! Bisous Lison

    RépondreSupprimer
  12. C'est beau et comme je connais j'ai refait le voyage

    RépondreSupprimer
  13. C'est beau et comme je connais j'ai refait le voyage

    RépondreSupprimer