vendredi 5 juin 2015

Les présents du petit matin

Six heures venaient à peine de sonner au clocher du village et j'étais dans la vigne, très tôt pour échapper à l'ardeur du jour qui ne tarderait pas à étouffer la campagne.
Cependant je fis une bien curieuse rencontre en ce ciel encore gris bleu d'avant le jour.
Au dessus des pampres que j'allais bientôt décapiter, dansait une curieuse bulle...

Alors je m'arrêtai et je lâchai mes cisailles pour essayer de coincer cette bulle dans mon appareil photo. Cependant elle dansait, elle dansait, elle jouait à cache cache, ravie de trouver une partenaire de jeu...



Facétieuse, elle se logeait à son envi pour donner vie aux pampres endormis


Chacun la voulait pour lui seul, alors elle prenait la tangente montant et descendant le long des vrilles.




Cela aurait pu être sans fin mais voilà que soudain, un pampre primesautier
 -ou agacé dans son sommeil- essaya de s'en débarrasser



Alors, notre bulle se cramponna, mais roula, glissa....



Et soudain, un instant suspendue, elle tomba comme une larme de pluie.


Majestueuse, semée de petits cratères et de grandes taches, elle flotta dans les airs.


Les cratères sont visibles : quelle taille doivent ils avoir !!!


Cependant elle ne s'avoua pas vaincue et aussi vite, elle remonta voir ses copains de jeux, plus moqueuse que jamais...



Et finit par coincer sa bulle bien serrée entre feuille et vrilles.
 Allez donc l'en déloger...
Ah cette bulle de lune du petit matin!



Pendant ce temps....
Derrière les grands chênes, au dessus de la mer, il se hâtait de monter. Afin de la pourchasser ?





Certainement pas...il voulait lui aussi sa part de jeux..


L'avenir, dit on, appartient à ceux qui se lèvent tôt.
Je ne sais si j'ai un avenir, mais mon présent était bien embelli
 par les présents du ciel...


6 commentaires:

  1. Très jolies photos et très poétique
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Isaure. C'est la nature qui est poétique alors elle me dicte ses phrases et ses mots. Bonne journée aussi

      Supprimer
  2. La beauté du levant est inégalable.
    Hiver comme été je ne m'en lasse pas.
    De bien belles photos de dame nature que seul le petit matin peut nous offrir.
    J'ai senti les fleurs de la vigne vendredi, je ne l'avait jamais fait, tu as raison c'est "exceptionel".
    Gros bisous Lison.
    Belle fin de journéé

    RépondreSupprimer
  3. toute une jolie histoire, quand on sait observer les détails qui nous entourent, gros ronrons d'Opale et Sonye
    bisous

    RépondreSupprimer
  4. Quelle superbe poésie , ton regard a su voir , tes mots ont peint ces instants précieux. Je me régale de la beauté de ce billet .
    J'aime beaucoup l'aube , un moment merveilleux.
    Belle soirée, bises Lison

    RépondreSupprimer
  5. Magnifiques photos et une exceptionnelle poésie dans ton récit. Tu sais regarder la nature et en saisir des moments magiques et précieux. Quel talent !

    RépondreSupprimer