mercredi 20 mars 2013

Balade en raquettes


C'était un jour ordinaire de grande Tramontane à 100 à l'heure en plaine.
Alors, je décide d'aller satisfaire ma passion pour la montagne.
Me voilà sur la route où je finis par fausser compagnie au vent, mais en arrivant à Vallter, il est là, féroce et moqueur!
Vallter 2000  : petite station de ski des Pyrénées Espagnoles, en Catalogne, à 2000m d'altitude. Station familiale et conviviale, 14 pistes et un environnement grandiose. Juste une cafétéria et un stand de location; rien de touristique n'encombre la station.




                              Le vent, violent, a créé un drôle de paysage miniature! 


Je  trouve un vallon abrité du vent et me voilà partie, en solo, comme j'aime.



ça grimpe plus que ne peut le restituer l'image; la neige est poudreuse et rend difficile la progression. Mais qu'importe ! Le calme, le silence et surtout, surtout, personne en vue !

Sauf de belles images...



 

Le refuge de Ulldeter est une silencieuse surprise au détour de la forêt: même le chien en oublie d'aboyer.



Je laisse discrètement le refuge muet et je file sur la neige dure et glacée, le long de la piste de ski fermée, donc déserte, pour ma plus grande joie.




 D'étonnantes traces, au pied d'une barre rocheuse: y aurait-il un fou dans la montagne ? 
                                              Un fou de montagne, assurément !


Sagement, je suis la piste qui grimpe parfois très fort: c'est là que m'attend, narquois, le vent qui me jette des paquets de poudre aux yeux, me fait reculer puis s'en va caresser les cimes en joyeux tourbillons d'un blanc doré.




La dameuse a laissé des stries que nul skieur n'a foulées avant mes raquettes.




Le fleuve Ter naît ici et va se jeter dans la Méditerranée, au bout de 208 km de "route".


  

Ils veillent sur moi, mais un jour, bientôt, j'irai leur rendre visite, soit les rencontrer au sommet.



 Enfin, j'arrive au but de mon chemin grandiose et solitaire, le sommet des pistes: et là, surprise, un petit chalet de bois, enfoui dans la neige m'ouvre sa porte.

Qu'il doit faire bon, pourtant se poser sur le petit banc de bois... en une autre saison...




Le gardien du chalet est un jeune roumain qui parle parfaitement espagnol; il me raconte son parcours, sa Roumanie, ses rêves et projets, mais aussi.....il me fait rêver !!! J'apprends que certains soirs, sur réservation, des repas de groupe sont organisés dans ce petit chalet de bois à 2536 m d'altitude et qu'après le repas, tard dans la nuit noire, les dîneurs repartent à ski ou en raquettes, à la lueur de leur frontale !
Je m'y verrais bien, mais moi, la solitaire, avant de réunir un groupe, j'en ai pour 90 ans !



Alors je repars dans d'autres rêves et je redescends vers ma lointaine plaine.


Le coeur dans les montagnes et la mer là bas, tout au fond, au plus loin de mon regard; c'est un peu la magie d'ici....



Empreintes humaines.....

et 

empreinte du vent...


Je savoure jusqu'à l'ivresse le silence des montagnes celui qui est fait du chant du vent, du crissement de la neige, mais pas encore, pas dans ce désert glacé,de celui de l'eau et des chants d'oiseaux.
Pas encore, il faudra attendre le dégel...


Juste après, après plus de 500m de dénivelé, une solide grimpe, une vertigineuse descente et cinq kilomètres de bonheur, je savoure...autre chose: un des charmes de l'Espagne!

En Espagne à n'importe quelle heure du jour (et de la soirée)  on peut satisfaire une petite faim ou une grosse d'ailleurs dans le moindre bar.


C'est le mot de la FIN et de la FAIM !



7 commentaires:

  1. Bonjour Lison !
    Me voila ...
    Mais j'ai l'impression d'être chez moi !!!!
    Je suis sur moi sportive mais du coté Français ...
    De belles photos un beau blog !
    ps: Maintenant quand tu clic sur mon pseudo tu dois arrivée sur mon blog /
    Bises Mamé

    RépondreSupprimer
  2. Et bien oui, je randonne beaucoup! Très souvent en Ariège que j'adore et que je connais assez bien, parfois dans le 66 mais il m'arrive d'être infidèle et d'aller en Espagne. bises

    RépondreSupprimer

  3. bonsoir, j'ai suivi la trace de mamé09, que de belles photos, c'est magnifique !
    MIAOU !!!

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir,
    C'et une très belle balade, merci de ce partage généreux.
    Bonne soirée
    @ plus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il manque juste le froid vif et le vent comme une gifle ...de bonheur!

      Supprimer
  5. Excelentes fotografias de belo passeio....
    Cumprimentos

    RépondreSupprimer