vendredi 3 janvier 2014

Balade Aveyronnaise

Envie d'évasion en ce 22 décembre dernier.
Alors je prends mon camion, "mon " Lison et en route pour l' Aveyron.

L'Aveyron en France
Ce département de la région Midi Pyrénées n'est qu'à 200 km de chez moi, et l'autoroute me permet de gagner du temps.

Mon périple en Aveyron
Je connais assez l'Aveyron et depuis quelques temps, j' ai envie de le revoir.



Un ciel plein de nuages est à lui seul un paysage et je me perds -un peu- en contemplation.
Ensuite, pour aborder l'Aveyron, il y a de grands ouvrages d'art : le tunnel du Pas de l'Escalette qui a remplacé une route délabrée, elle même succédant à quelques rampes de sentiers ressemblant à des escaliers.
Ce tunnel est soigneusement gardé, dans le sens de la descente, par un féroce radar qui n'en loupe pas un à plus de 80 km/h. Pensez, l'autoroute est gratuite, alors ....

Tunnel du Pas de l'Escalette (1994)
et Viaduc de Millau
Le Viaduc de Millau: 2460 m de long, 343 m de haut, inauguré en 2004 après 3 ans de construction : un voilier en plein ciel. L'Aveyron commence vraiment ici.
Je quitte l'autoroute peu après; elle ne me sert qu' à avancer de la route: désormais je ne roule que sur des petites routes champêtres. Le régal.


Au plus près de la nature.


Ce qui ne m'empêche pas de parcourir villes et villages, à pied.



























Séverac le Château : petite ville médiévale.

 A elle seule, presque un condensé de l'Aveyron



Ouvrages d'art médiévaux

A gauche, la plus vieille maison d' Aveyron :13 ème siècle 
































Un département en rondeurs et douceur

Infatigable voyageuse ( A Rodez, au café)

De mon lit...ça vous l'avez déjà vu (clic)
De Rodez, je vous ai envoyé mes voeux en bleu.

















L' Aveyron est un département que j'aime, que j'ai déjà parcouru dans tous les sens, mais ma préférence va à l'architecture rurale, la simple demeure de campagne ou de village, faite avec le matériau local.


Cette étonnante stratigraphie des sols, aux couleurs réelles explique la construction des maisons en grés rouge.


Le village médiéval de Clairvaux peut en témoigner, mais tant d'autres le pourraient aussi.

Eglise de St Mayme

Et ce n'est pas eux qui démentiront ! Armée de décapités au pied des murs couleur de sang.



L' Aveyron possède un petit vignoble, appellation Marcillac, sur des coteaux de terre rouge (le rougier), qui donne de bons vins rouges ou rosé, issus du cépage "Mansois", cépage local unique au monde. Ces vignes d'altitude bénéficient de la confluence des climats océanique, méditerranéen et continental.























Vous avez pu apercevoir l'étonnant regard de ce vin.
Sur fond de village typiquement aveyronnais.

                                                                                                                 
Village de Monastère





Quelques images en vrac, au fil des routes et des champs. Promenade bucolique, à bâtons rompus.



A bâtons rompus ?









La bastide de Villecomtal, toute rouge de joie avant d'accueillir le Père Noël.



Rue deVillecomtal


Et puis des petits villages presque oubliés : le Monastère revêtu de vert.


Cela change de ses voisins qui voient rouge...quoique...ce chien, plutôt agressif, vise mes mollets 
peu rassurés et les ferait bien virer au rouge !

Façades désuètes
Chemin faisant, mes roues me conduisent dans le nord du département, sur le plateau d'Aubrac,battu des vents, où quelques taches de neige subsistent encore. Chemins minuscules dans des villages minuscules, et des hameaux à la vie secrète et discrète. A l'abri des murs de pierre austère et des murailles de bois qui disent : "ici, il sait faire froid".


La Devèze



Des villages et hameaux où j'aime aussi parcourir les cimetières qui sont un livre de lecture grand ouvert: les noms d'ici, les vies enfuies, les visages figés à perpétuité. J'aime les cimetières, j'y ressens une grande paix, 
je regarde le temps s'y figer ou s'y enfuir, j'imagine ces vies brisées. C'est un voyage dans le voyage.

St Rémy et Tesq

Mais mon voyage à moi, il doit s'achever, c'est une longue route qui m'attend, près de 4 heures de route avant ma maison, qui m'amènent à Millau aux portes de la nuit, avec ce voilier qui brave un océan de ciel tempétueux.
Je suis encore à 250 km de chez moi.








15 commentaires:

  1. Merci pour la balade et toutes les images. Je n'ai jamais pris ce pont de nuit, ça doit être quelque chose... En tout cas les photos sont superbes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est effectivement saisissant; il y a aussi les feux arrière des voitures qui me précèdent et qui allument des dégradés de rouge sur la base des mâts; mais je conduis et je ne peux photographier que très difficilement en même temps. merci pour ton commentaire.

      Supprimer
  2. Coucou chère Lison!
    Comme c' est beau chez toi - j'ai grand envie être avec toi et balader dans ce beau et magique paysage.
    Et ces petites villages sont un petit trésor.
    J'adore ce château.
    Merci pour tes belles photos!
    Je te souhaite un bon weekend Lison!
    Je t' embrasse!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un peu loin de chez moi; chez moi, ça fait plus Provence. Bon week end Géli

      Supprimer
  3. Grâce à tes photos j'ai vu viaduc, de jour et de soir. Il est difficile de commenter toutes les autres photos de divers sujets; en quelques mots, bien sûr, tout est très beau pour les yeux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Marius: ça ne vaut pas les éclairages de Bucarest la nuit !!! mais c'est vrai, ce viaduc est splendide, il a une ligne architecturale parfaite.

      Supprimer
  4. J'aime bien tes images en vrac, et aussi Séverac-le Château, où je suis allée dans mon enfance.
    Tu es pour moi le "blog-souvenirs", Lison !
    Nous sommes donc rentrés et Kali attend avec impatience ses amis-chats catalans.
    Je t'embrasse, à bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marrant que je sois ton blog souvenirs; cette idée me plait beaucoup; je m'occuperai du blog ami chats, j'ai les photos, j'ai eu juste un peu plus de travail et un peu moins de temps avec les vignes. Bisous

      Supprimer
  5. Merci pour ce partage. Les photos sont magnifiques.
    J'ai vu construire ce viaduc sur des années et je le trouve beau et impressionnant.
    Amicalement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai vu aussi se construire mais j'ai en images papier toutes les étapes, photographiées par mon père qui faisait régulièrement 400 km pour aller le voir, fasciné par l'ouvrage. Et il y avait de quoi!
      Il a eu le temps d'en profiter une fois fini, avant de mourir. Je t'embrasse

      Supprimer
  6. Lison la voyageuse éclairée.. merci pour ce périple plein de charme (les maisons médiévales m'ont fait rêver) et chacune de tes photos donne un aspect différent de cet Aveyron si beau et si intéressant vu au travers de ton objectif et de tes commentaires.
    Que cette nouvelle année t'apporte plaisir et joie et tout ce que tu souhaites. Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malgré le "voilier" de Millau, c'est des voyage "au petit cours" qui sont les miens; mais le voyage est aussi au coin de sa rue.Autrefois je rêvais de découvrir le monde, aujourd'hui il vient à moi par petites touches. Je t'embrasse et te remercie pour tes voeux; mes souhaits sont si simples qu'ils devraient se réaliser.

      Supprimer
  7. superbe merci pour cette belle balade, et Lison adorable.
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jolie balade champêtre, oui, comme je les aime, dans leur simplicité.

      Supprimer
  8. kikou je le connais je les vu en construction, de dessus , dessous,par tous les temps possible.je connais le radar qui nous guette a la sortie du tunnel du pas de l escalette.bisous du Picard

    RépondreSupprimer