mardi 17 juin 2014

La balade gourmande



(Avertissement : mon billet sera long mais il relate une belle fête qui le vaut bien)



C'était jour de Pentecôte et le Domaine viticole Vaquer organisait sa balade gourmande,
 millésime 2014.

Le principe est simple et festif: un sentier gourmand à travers vignes conduit, de dégustation en dégustation, au coeur de la vigne qui a donné ce vin là, au petit mas sur les hauts du vignoble où se déroule un repas catalan.
Frédérique vigneronne et oenologue, présente se vins avec un accord gustatif; le tout, hérité de ses racines Bourguignonnes enveloppé par un sacré sens de la convivialité et de la fête, ce qui manque -un peu- aux Catalans.
Alors, on la suit ?

La balade commence au sentier historique que nous avons fait, Pierre et moi. J'en parlerai dans un billet.
Celui ci est le second, inauguré en novembre dernier.
Notre commune a la chance d'être sur un très large champ de bataille des armées révolutionnaires; donc nos vignes y reposent aussi.
Les siennes, les miennes, celles de Pierre et celles des vignerons du village.

Affiche Jean Giralt (vin) et panneau d'entrée du circuit historique

Le sentier a double casquette ce jour.Accueillir les visiteurs, le premier stand de dégustation, un beau blanc en robe blonde, agrémenté de boudin blanc et d'anchois frais marinés...



 Mais aussi présenter le circuit historique , ce à quoi je m'emploie.
Visiteurs sur le parcours


Le livret que nous avons écrit
Photo Bernard Foltran



Le temps de la mise en jambes, de la mise en bouche sous un soleil déjà ardent...et c'est parti.





Moi en tête : Ph Bernard Foltran

A pied sous le soleil exactement...le verre à la main.

Direction les vieux cépages Carignan en haut de la côte au milieu des genêts, cistes, lavandes et autres parfums de la garrigue.

Toujours souriante, Fred est aux commandes: "Belle des vignes"

Une petite présentation du cépage aux beaux grains bien formés déjà, et direction toujours plus haut.
Là haut précisément, juste sous le champ de bataille où s'affrontèrent en 1793 soldats révolutionnaires et soldats espagnols, les vignes plus jeunes donnent un rosé que tout le monde se dispute.
Le bien nommé Ephémère : dépêchez vous...!!!


Servi avec un soyeux taboulé en robe des champs..Regardez donc cette robe nimbée de buée.
Croyez qu'après ce parcours qui grimpe et ce soleil incandescent, il descend comme du velours..

Oui mais nous on monte encore, vers "le mas".
Ce mas a une histoire, comme celle du joli domaine de Fred et ses enfants. L'histoire d'un vignoble fabriqué de toutes pièces au 19 eme siècle par un riche chapelier de Mazamet (Tarn) qui a abattu des collines et comblé des ravins . Plus tard la famille de Mr Vaquer en prit possession, il y a plus d'un siècle puisque les 100 ans du domaine furent fêtés voilà 2 ans. Et puis l'histoire du mas qui fut au 18 eme siècle une grange, celle du Sieur Allart un riche propriétaire . Lors des combats de 1794, le village fut incendié, le mas de Mr Allart aussi mais sa grange fut épargnée. Revisitée au 19 eme siècle, elle nous accueille ce jour.
Dans un décor un peu déjanté...Au milieu des vignes.






Ce sera la pause repos repas : bolas de Picolat, agrémentées de "munjettes" (haricots blancs) et d'une écrasée de pommes de terre pour les estomacs délicats.
Salade, fromage, dessert et vin à volonté complèteront la belle balade gourmande.
Mais nous n'en sommes pas là : le mas ouvre ses portes, et ses fenêtres....alors allons y :

La maîtresse des lieux nous accueille, un verre à la main.

Ici c'est un ensemble de vins, des cuvées spéciales, qui ont chacune une belle histoire, un symbole, un souvenir.







                                               


Une belle exposition de Jean Giralt, montre le vin dans tous ses états, sauf celui que voit le commun des mortels, le vin vu par un artiste. Splendide....

Expo Jean Giralt

Potos de Jean Giralt



De belles histoires sous verre

Dans la grange, "l'écurie" précisément, un peu de calme éphémère règne.
Pour un instant seulement

Allez : "à table !!!"

Sous les ombrages mobiles...



François et Jean au service.

 C'est notre "Petit Jean " qui a concocté ce repas, ce Petit Jean des repas en vignes, en vendanges, en fêtes.

En bleu Petit Jean




José, Petit Jean et François; Fred lors du chant Bourguignon

Y per molts anys

Le Canigou n'y comprend plus rien : il est à l'ouest

L'après midi s'étire un peu, juste après le fromage. Fred qui a plein de tours sans son sac (pardon ses bouteilles) nous emmène là haut sur la colline.D'où l'on voit les vignes, la mer et le village.

Tresserre entre mer et vignes



La lente procession des bien repus s'avance : les verres précèdent ou suivent, c'est selon...


Et qu'est ce qui nous attend ? Les muscats vieillis, ambrés, dorés, puissants, accompagnés de la savoureuse "rousquille" belle spécialité catalane, neigeuse et fondante. Fred a choisi le fleuron : la Maison Tourron ( Arles /Tech)




Le retour au mas s'effectue à l'amble des pas cadencés et fatigués...
Pour le dessert final et quelques verres au choix.


Le "porro"rempli de vin muscat, cadeau de Fred
Et le livret rédigé par Pierre et moi

Une sieste sous les ombrages s'imposerait mais on préfère bavarder, faire plus ample connaissance, s'attarder en ce beau jour de presque été.




Quelques liens pour en savoir plus :
sur "Le Domaine Vaquer", (clic ici),
les photos de Jean Giralt (clic là).










Ainsi que ....

Un nouvel article sur mon 2nd blog :" Bulle de lune "( clic ici)





25 commentaires:

  1. Quel beau reportage sur une fête gustative et gourmande.
    J'adore les photos des verres et des bouteilles !! Et puis
    l'artiste Jean Giralt, qui a la merveilleuse idée de " peindre
    le vin ". J'en suis stupéfaite. Deux très belles toiles !!
    Merci Lison de nous faire participer à tous ces moments
    chaleureux et amicaux. Je t'embrasse. A bientôt. ELZA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton commentaire est très chaleureux, Elza; ce ne sont pas des toiles, bien que cela y ressemble, ce sont des photos de vin en mouvement. On dirait vraiment des tableaux. le vin est toujours source d'inspiration car c'est un produit noble. Je t'embrasse merci pour ta fidélité Lison

      Supprimer
  2. Je ne trouve pas ton billet trop long. C'est avec toujours autant de plaisir que je parcours ton blog.
    J'ai été absente de la blogosphère assez longtemps car la foudre est tombée sur ma ligne téléphonique et bonjour les dégâts !!!! Tout n'est pas encore remis ....
    Quelle belle fête ! C'est ce qui s'appelle en profiter et tu as bien raison !
    J'ai bien reçu ton mail et je te réponds bientôt.
    Bisous - Chantaloup

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai tendance à faire "long" pour raconter. J'aime conter...Comme je suis très receptive aux choses, évènements et ambiances, couleurs etc...j'essaie de faire au mieux partager. Et bien dans ta région ce fut violent; ici cela viendra aussi, le temps est tellement bizarre; je crains pour les récoltes. Bisous, à bientôt

      Supprimer
  3. Bonjour chère Lison!
    Quel travail ....mais ton billet est pleine de joie de vivre, bon vin et soleil!
    J'ai envie être chez toi et profite de ce beau endroit!
    Merci, merci pour tes belles photos!
    Passe une bonne journée peut-être dans tes vignes!
    Je t' embrasse fort Lison!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, de la joie de vivre. je suis un peu tranquille aujourd'hui, j'essaie de faire un bricolage sur mon camion. J'essaie...on verra bien, je devrais y arriver. Car j'aime bricoler, avec ma tête de lune dans la lune... Bisous

      Supprimer
  4. Bonjour Lison ;)
    Et bien, quelle journée ! Il faut avoir la forme pour tenir !
    Une très belle balade gourmande où se mêlent beautés de la Nature et de la Terre ;)
    Merci pour ce bon moment ;)
    Je vous souhaite une belle journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La forme pour les organisateurs...cette fois j'étais "pieds sous la table". Mais ce fut une journée rare. C'est ouvert à tous...Si ça vous dit l'an prochain...j'informerai sur mon blog.

      Supprimer
  5. long tu disais .... mais pas du tout j'en aurai lu encore des pages entières tant tes billets sont interessants et bien écrits , je n'ai eu que de bons echos par un couple que j'ai reconnu sur tes photos qui ont été enchantés de cette belle journée ... tu excelles dans tous les domaines ... tu es formidable
    Bise et à bientôt. Pascale

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je sais qu'ils se sont régalés ! Pascale, ne m'encense pas trop, j'en finirai orgueilleuse !!! Bisous, ma belle. ton Peluche est venu me faire un bisou en vigne hier soir

      Supprimer
  6. Merci Lison-Amédine pour ce magnifique reportage !
    un seul mot : merci
    je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce fut tout du bonheur; je peux te proposer un petit plus pour l'an prochain...Biz

      Supprimer
  7. Bonsoir,

    Je serais bien venue vous rejoindre !... Une journée certainement exceptionnelle tout comme les vins...
    Merci pour ce joli billet accompagné de merveilleuses photos qui vont remplir la boîte à bons souvenirs.
    Gros bisous à vous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'an prochain, prenez note ! Pour Pentecôte ! Bisous

      Supprimer
  8. Bonsoir Lison !
    Une belle et agréable balade .J'espère que ce n'était pas sous le soleil de plomb de ce weekend ?
    J'ai eu très chaud à coté d 'Argeles sur mer ou je suis descendue pendant quelques jours .
    Bonne soirée Mamé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas le même jour mais sans doute aussi chaud c'était dimanche 8 : depuis quelques temps c'est dégustation de tramontane. ça se calme mais on en a pris jusqu'à plus faim. Bisous

      Supprimer
  9. Oh là là, les "bolas de picolat", je n'en ai plus mangé depuis que ma grand-mère paternelle en faisait...
    A mettre au programme gastronomique, lors de notre prochain repas à Perpignan...
    Décidément tes billets ont toujours "un goût de madeleine", pour moi...
    Je t'embrasse, Lison, belle journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand j'ai lu ta 1ere phrase, immédiatement je me suis dit "quand elle viendra je lui ferai des bolas"
      Allez c'est ok ! J'adore moi aussi, je n'en fais jamais j'ai la flemme. Gros bisous ma belle speed

      Supprimer
  10. Magnifique reportage, cela donne envie de venir par ce si beau temps de beaux paysages une si bonne ambiance et que d'enrichissements!!!! Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien, on vous attend pour la cuvée 2015; assurément, vous ne le regretterez pas, annie

      Supprimer
  11. Coucou Lison. Oui, pour l'année prochaine, fais de la pub, si je peux, je viendrai car cette balade gourmande doit être vraiment sympa à faire ! Merci pour ce joli reportage plein de bonne humeur et de bonheur. Gros bisous, Lison.

    RépondreSupprimer
  12. Et pourquoi, ai-je loupé ce billet ?
    Juste moi !-o))))
    Je n'aurais jamais pu te suivre de partout, mais à table oui, et du coup tu me donnes envies de faire des bolas de picolat, il y a longtemps que je n'en ai fait. Ma mémé m'a appris à les faire suite à son troisième et avant dernier (hé oui!) mariage avec un catalan.
    Pour le reste ton billet est une vrai invitation au plaisir de l'histoire, de la vigne, de la découverte, de la fête et de l'amitié.
    Gros bisous Lison.
    Belle soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh moi aussi j'en loupe, je suis tellement prise en ce moment par mes vignes. Même pas le temps de faire un nouveau billet. Eh bien, très courageuse ta grand mère: ça alors, quelle histoire ! Romancé ça ferait un joli billet! Quand je ferai les bolas, je ferai un billet : pour toi. sois patiente...Pas le temps de cuisiner en ce moment. Bisous

      Supprimer
  13. Un reportage extraordinaire , je n'ai pas trouvé ton billet trop long.
    Quelle ambiance merveilleuse et conviviale , une belle tradition.
    Douce soirée, bises Lison

    RépondreSupprimer