lundi 19 février 2018

Puigsacalm (1514 m) et Puig dels Llops (1486 m)

Après ma balade "pluviale" de la veille contée ici (clic), la météo tenait ses promesses, cela en paraissait irréel.Quel matin à mon réveil à Joanetes, petit village proche d' Olot en Catalunya!!


Les vallées étaient certes noyées de brume  mais au dessus de ma tête, la montagne s'habillait déjà d'ocre pour saluer dignement le soleil. Je brûlais d'impatience de faire sa connaissance!


Joanetes : la montagne au petit matin, je vais là haut


Des langues de brume s'effilochaient, ourlées de rose, dans un mouvement langoureux, le printemps sonnait à la porte de ce matin rieur. Même les oiseaux s'en donnaient à coeur joie!



Je ne traînai pas et grimpai au Col de Bracons, à 7 km, lieu de départ pour le Puigsacalm.
Tout en bas dans la vallée (zoom)


Ce n'est pas une montagne de grande envergure mais elle a un caractère bien trempé, se jetant dans le vide du haut de verticales falaises tourmentées. Elle m'offrait l'attrait de la nouveauté, j'avais parcouru 100 km sous la pluie pour la retrouver, elle avait donc décidé de me faire honneur avec ses plus belles couleurs!
Détail de la morphologie de cette montagne 

Col des Bracons : 1212 m, limite entre deux provinces, Gérone et Barcelone. Le départ se fait de façon musclée et originale : une petite falaise à escalader!

8 h 53, je démarre 

Sans transition on entre dans la hêtraie dénudée, qui partage son territoire avec des buis, il en sera ainsi jusqu'au sommet. Je me sens un peu ridicule avec les guêtres que j'ai mises plutôt pour l'humidité, je n'aurai pas à les regretter. Le sol est détrempé, glissant au possible car glaiseux.


Le sentier serpente gentiment plutôt dans l'ombre, dans le silence et la solitude. Mais elle sera une denrée rare aujourd'hui : on randonne beaucoup là bas. Et les bois vont retentir de voix, de foulées sur les feuilles sèches, de vie, enfin. Accompagnée par quelques chants d'oiseau. Oui ça vit et ça bruit.



Mes guêtres ne seront pas ridicules, la neige est rapidement là, je marche plutôt côté nord et ouest, mais il ne fait pas froid...enfin je n'ai pas froid...car tous sont chaudement vêtus.
Je me sens incroyablement bien dans ce décor .









Le parcours est compliqué par la neige gelée: c'est juste verglacé et très glissant , les crampons conviendraient bien à mon âge ! Après la première chute, brutale et lourde je vais redoubler de précaution, la hanche douloureuse. Je marcherai plutôt "sur les trottoirs enneigés" et moins durcis et ce jusqu'au sommet. Je croise des trailers, ils n'échappent pas aux chutes mais sont plus agiles. Les randonneurs en Catalogne ont une génération (si ce n'est une et demie) de moins que moi.




La font de la Tornadissa, une petite fontaine peu fréquentée en cette saison est dans l'ombre d'une pente fort gelée, en dessous de ces grands hêtres : ici le chemin tourne résolument vers la droite et débouche sur un vaste plateau où l'on a envie de dire "wouaouhh!". Ce sont des prairies, des pâtures, et tout au nord, la longue et étincelante chaîne des Pyrénées captive mon regard.


Ils sont là, sagement alignés, je ne les reconnais pas tous mais il y a le Puigmal, la Tossa Plana, le Geant, le Costabonne et d'autres encore.


Le Canigou
La Pedraforca aussi montre sa splendeur



Avant que la forêt ne m'avale , aussitôt franchi le portillon de bois délimitant les pâtures. Ultime morceau de chemin, empli de lumière, le sommet se devine. Peu pentu, peu pointu mais
ouvrant sur des à pics vertigineux, des falaises tourmentées et des paysages à couper le souffle : Puigsacalm, 1514m, 10 h 46.


La Pedraforca

Joanetes (1er plan) et la Vall d' Enbas sous la brume

Joanetes au zoom


El Montseny au fond et le torrent de brume de La Calma entre les deux montagnes


Notre Canigou
Il y a du monde au sommet et un randonneur me conseille le Puig dels Llops (des Loups) que j'avais inscrit à mon programme. A peine un peu plus modeste il est moins fréquenté mais plus "rock and roll" à mon goût. Je me régale de ce tronçon séparant les deux pics : en crête, à l'aplomb des falaises, enneigé et ensoleillé c'est magnifique !

Le pic dels Llops (haut gauche) et le relief tourmenté


Le Puigsacalm vu du Pic dels Llops , la crête et le vide



Montée au Pic dels Llops


1486 m

La Vall d'en bas et la chapelle de Sta Magdalena del Mont dans la neige

Bien qu'il soit de bonne heure, je préfère redescendre, le chemin est fort glissant, je ne vais certes pas courir !!
La neige étincelle au grand soleil tandis que des thermiques montent avec grâce le long de la muraille et s'évanouissent dans les airs comme une longue chevelure



Je redescends d'un bon pas croisant une foule assez dense de marcheurs et de chiens ! Qu'est ce qu'il y a comme chiens !




Je marche avec un beau paysage devant moi, les blancs sommets, les vallées émergeant de la neige de dimanche dernier, la nature s'ébroue.
Vidrà


Je plonge en forêt redoublant d'attention, si ce n'est gelé, c'est boueux, ça glisse de partout!
Je suis prudente mais je descends vite et bien, satisfaite de moi !

Glacé ou boueux ? Prudence oblige

Pourtant ce ne sera ni l'un ni l'autre qui auront raison de mon équilibre mais mes deux chaussures (ou guêtres) s'accrochent ensemble, les grosses sottes, et je fais un vol plané, tête la première sur une pierre du sentier . Rien de grave : le nez en sang, les lunettes par chance intactes, des courbatures qui me feront quelques souvenirs...J'ai eu beaucoup de chance...

Alors arrivée au grand soleil, rien ne vaut un petit réconfort !

Temps de descente depuis Els Llops : 2 h15


Je viens d'en haut et par d'autres chemins j'y reviendrai...Un projet original, au printemps, quand les sols seront secs et la hêtraie en bourgeons, ce sera tellement plaisant. ça va vraiment me plaire ! Cela devrait aussi vous plaire, ce chemin au curieux nom de Cami dels Ganxos.

Pic de Puigsacalm


En chiffres
Dénivelé positif cumulé : environ 400 m
Distance : env 8 km
Temps de marche : 4 h 15
Trajets en voiture : 320 km

8 commentaires:

  1. CC... Magique et féérique d'être tout là-haut... jusqu'à ce que tu tombes et me fasses une belle peur... ouf ! tu vas bien... de nouveaux projets déjà :)
    Prends soin de toi !
    Douce soirée, Bisous, Câlins aux Félins

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un projet chasse l'autre...non, c'est inexact, un projet en appelle un autre à cause de ma curiosité. Tu sais les chutes à mon âge c'est ce qu'il risque le plus d'arriver. J'ai eu de la chance. Bisous à toi

      Supprimer
  2. Une belle balade, et la photo 4 est une pure merveille.... ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ..et si tu me le dis, pour la 4, je peux te croire.et j'en suis fière encore que je n'y sois pour rien, juste la nature et juste fallait la voir. Bisous

      Supprimer
  3. J’ai réussi à me reconnecter, un super balade !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. franchement je ne regrette pas; ces balades modestes ont un charme fou qu'il ne faut pas négliger. Bon quand on est enthousiaste et curieux...

      Supprimer
  4. J'ai adoré les photos mais surtout le réconfort. .. une bonne virée au grand air frais...Viva Cataluñya.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le réconfort était du grignotage j'avais prévu restau mais c'était trop loin et je voulais profiter du décor et du soleil

      Supprimer