vendredi 30 août 2013

Balade en jardin

Dans le jardin de ma mère les futures confitures sont en gestation.
Elles ont encore du temps devant elles.
Ce sont les fruits de saison,
dames pastèques, veux-je dire.

Elles ont pris la place des pommes de terre


C'est ainsi que c'était prévu

Avant d'être de cette taille, cela commence par un entrelacs de duvets pleins de mystères

Au bout d'une longue tige rampante


D'où vont émerger des fleurs enloleillées et ensommeillées



des vrilles comme pour la vigne, 





et enfin un fruit duveteux et tendre



qui deviendra...une bonne confiture blonde.

Affaire à suivre....


Tout à côté, un paresseux potiron n'en finit pas de s'étaler, 
de s'étirer...en vain.
Dis donc, paresseux potiron, tu n'es pas à la plage !






Mais je lui pardonne sa paresse, il est tellement séduisant....



6 commentaires:

  1. Bonsoir chère Lison!
    Merci pour tes très belles photos de ton jardin!
    J'adore la pastèque!
    Hmmmmmm!
    Une fruit pleine de soleil d' été!
    Je te souhaite un bon week-end!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  2. La pastèque et le potiron, vus sous cet angle, ce n'est pas commun, mais c'est chouette ! :-)
    Merci pour ces jolies photos, Lison. Belle soirée à toi, et belle fin de semaine. Gros bisous.

    RépondreSupprimer
  3. séduisant c'est exactement ça, c'est un bonheur de découvrir ces images et l'évolution de ces fruits du jardin. C'est très beau.
    bisous

    RépondreSupprimer
  4. Nous attendons la suite de ces événements, j'adore la confiture de pastèque !
    Bises, Lison et très bon week-end !

    RépondreSupprimer

  5. Formidable tes photos de l'évolution d'un fruit.
    Il te faut beaucoup de patience pour suivre
    pas à pas, cette " construction " végétale.
    J'adore les vrilles, comme celles des vignes.
    Merci Lison. Bon dimanche et bises.
    ELZA

    RépondreSupprimer
  6. REPONSE A TOUTES Je réponds à vous toutes, juste à mon retour de montagne (ah! mes chères montagnes...) Oui, j'ai passé un excellent W E, Lison ne m'ayant pas accompagnée, j'ai eu plus de liberté. Ces pastèques et potiron n'ont demandé qu'une séance de pose car sut le même plant, il y a toutes ces étapes en même temps, ce qui est formidable! Alors, non, Elza, aucune épreuve de patience. Je vous embrasse à toutes en espérant que votre WE fut heureux.

    RépondreSupprimer