jeudi 8 août 2013

Silence ! Hôpital ...pour chats!


Ma maison est devenue un hôpital.

Petit Grain, mon siamois de 10 ans récupère d'infections à répétition.
Il prend son antibiotique quotidien sans mal et mange plus de 100g de viande rouge par jour: il cesse un peu d'être un squelette vêtu de poils, cela me rassure, mais à court terme.
Il peut avoir une pathologie thyroïdienne ou une tumeur.







Quant à Blanche (blanc-très- cassé de noir, bien sûr), elle a 5 points à la tête et 12 aux fesses.
Elle, la grande aventurière qui court des journées (et des nuits ) entières dans la campagne, elle est consignée à la maison avec une collerette en prime!
Avec des antibios en plus!
Il y a 10 ans, quand j'ai été bloquée au lit avec un gros lumbago, elle ne m'a pas quittée une seconde.
Alors, je la réconforte tant que je peux car...elle le vaut bien, non ?

Au cou ( tumeur)

A la base de la queue (abcès)


pas contente et résignée



 Et alors.. Je soigne, je dorlotte, je rassure...Ce sont mes "enfants" n'est ce pas ?





13 commentaires:

  1. comme ils ressemblent étangement à Caline et Peluche c'est incroyable !! c'est une satisfaction personnelle de pouvoir leur donner tout l'amour possible pour moi , ils font partie de ma famille ce sont aussi mes enfants meme si je parais ridicule aux yeux de certains .... je m'en fiche royalement !!!!!
    Ils ont besoin de nous comme nous avons besoin d'eux. Qu'est il arrivé à Blanche ? Joue bien à l'infirmière et si tu dois t'absenter je pourrai prendre la relève je suis encore là jusqu'au 23 aout bisous. Pascale

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui ils ressemblent à tes deux chats; et il y a encore Syrah qui ressemble à Peluche et à Blanche sa soeur. et puis les autres; Blanche vit beaucoup dans les vignes, en été, c'est une nomade; je ne sais ce qui lui est arrivé mais elle a pris un bel abcès. Là elle vit dedans et déprime au maximum de cette collerette. je viens de lui enlever pour le petit quart d'heure du soir. mais elle arrache ses agrafes. merci pour tes gentils services; je diffère mon départ au 15 août après l'enlèvement des points. bises, à bientôt (j'ai pas fini la vigne !)

      Supprimer
    2. Pascale j'ai appris ce qui est arrivé à Peluche qui est venu me voir à la vigne avant de disparaître: je suis très peinée, donne moi de ses nouvelles, cela me fait une peine inouïe, cet horrible accident: je viendrai le voir. Bises et caline le pour moi

      Supprimer
  2. Courage Blanche, courage Petit Grain, cela réconforte de te voir reprendre un peu des forces, faut tenir le coup d'accord?
    bisous Lison, et ronrons d'Opale et Sonye

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Courageux ils le sont mais Blanche la libre ne supporte pas la collerette et elle est malheureuse. Alors je l'aide avec ma tendresse et des bisous. bises à vous trois

      Supprimer
  3. pETIT BONSOIR DE bRETAGNE BISOU

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. profite bien de la mer, des fruits de la mer et de tout ce que tu retrouves là bas; bises chaleureuses du sud un peu refroidi ce jour

      Supprimer
  4. Oui ce sont nos enfants et comme tels nous les soignons.. Mille pensées pour tes deux chats souffrants.. et des caresses plein de caresses.
    Courage aussi pour toi. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je commence à souffler après un éprouvant juillet; peut être je pourrai me détendre avant mon départ prévu lorsque l'hôpital fermera ses portes! Déjà je récupère: sommeil, rythme plus lent, moins stressant...J'en avais plus que besoin. Bisous

      Supprimer

  5. J'ai quand même fais un essai pour venir vers
    toi. Je ne maîtrise pas du tout le vieil ordi
    de ma fille ( elle emporte avec elle son
    portable ). Et puis le clavier est noir et mes
    yeux ( et lunettes) ne vont plus du tout. Ouf...

    Me voici quand même. Et je découvre les
    malheurs de tes petits fauves. Oui, je te
    comprends et je suis de tout coeur avec toi.
    On les soigne. On les prolonge tant qu'il n'y
    a pas trop de souffrances et qu'il y a de l'
    espoir de les guérir. Bref, c'est difficile pour
    toi et pour eux. Mais ils vont s'en sortir, j'
    en suis sûre.

    Sans son insuline, mon Virgile ne serait plus
    là. Et ici, à Montrouge, il prend des habitudes
    d'avnenturier, j'ai un mal de chien à le récupérer
    pour la piqûre du soir. Je te souhaite de bien
    t'en sortir avec les soins à tes petits copains.

    On communiquera mieux dès la fin du mois.
    Je pense bien à toi avec amitié. Bises d'ELZA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça fait plaisir de te relire! quel courage (non, amour) pour ces piqûres! Comme à un humain! là je viens de cuire des aubergines de mon jardin sous le regard attentif de Petit Grain; ces compagnies félines sont douces dans la solitude d'une maison parfois trop grande et trop désertée...mais avec des chats on n'est jamais seul! il y a toujours un chat sur ma route: tout à l'heure en sortant du supermarché où j'étais allée chercher la viande de Petit Grain, un chat noir au regard envoûtant m'attendait contre ma voiture. Endroit incongru s'il en est ! Je t'embrasse et une caresse à Virgile (j'ai eu un Sophocle !)

      Supprimer
  6. Je passe te dire bonjour LISON
    et je pense fort à ton chat le pauvre petit chat
    bisou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis très en colère contre Blanche qui a arraché de nombreuses agrafes! Bises et régale toi de fruits de mer!

      Supprimer