vendredi 13 septembre 2013

Le potiron vexé !

Dans un précédent billet, je vous parlais de
pastèques et potirons dans le jardin de ma mère.
Et notamment d'un paresseux potiron qui ne faisait rien d'autre 
que de s'étaler comme s'il se fut cru à la plage !
Croyez moi, je l'ai vexé, de montrer à tout un chacun 
son opulente paresse...
Depuis, il a changé son fusil d'épaule et...s'est mis à produire...
des potirons!
Dont voici quelques exemplaires:











Morale de l'histoire : si votre potager ne vous donne pas satisfaction, osez donc en parler sur votre blog!
Et, drappé dans sa dignité offensée, il obtempèrera!

Peut être....

13 commentaires:

  1. Réponses
    1. J'ai ri en arrivant au jardin en voyant ces mignons bébés! Et tout autour, il y a 10 belles pastèques. Bises les filles

      Supprimer
  2. Tu vois de temps en temps il faut élever la voix et titiller ces légumes un peu paresseux parfois...
    Ravissante histoire. Merci à toi
    Bisous

    RépondreSupprimer
  3. On parlera donc sur nos blogs de tout ce qui nous résiste, Lison, et peut-être que...
    Je crois que nos blogs vont augmenter de volume...
    Bises et très belle soirée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je raconte tout ça parce que je n'ai peut être rien de bien profond à raconter et que les petits riens de la vie m'amusent...Bisous

      Supprimer
  4. Bonjour chère Lison!
    Comme ils sont mignons tes bébés!
    Encore un très beau billet Lison!
    Chez moi il pleut et pleut .... mais j' espère le solil viendra pour faire mon jardin prêt pour automne et hiver ...
    Passe un bon dimanche Lison!
    Je t' embrasse!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il pleut chez toi mais pas sur ton blog toujours coloré et savoureux. Bises

      Supprimer
  5. excellent ce billet j'adore !!! ce potiron vexé à mis les bouchées doubles pour ne plus qu'on le remarque il voulait certainement repousser l'échéance de la marmite !!!! ce coquin en attendant tu nous régales avec tous ces reportages qui nous font voyager assis bien confortablement dans nos fauteuils merci encore Grosse bise et surtout ne t'arrêtes pas Pascale

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison !!! l'échéance de la marmite!!! je n'y ai pas pensé....Non je n'ai pas l'intention de m'arrêter, le prochain billet va sortir, il t'emmènera dans les Garrotxes d'où j'arrive. Bises et câlins à Caline et Peluche.

      Supprimer

  6. Bonne semaine à toi Lison. Juste quelques
    mots pour te dire que je viendrais vers
    toi dans les jours qui viennent. Je me
    remets d'une période un peu difficile
    sur le plan santé. Je suis encore un peu
    " ramollo " !! Et Virgile ne tient pas
    la forme non plus. Je pense que l'insuline
    lui fatigue les reins. ça m'inquiète
    beaucoup. Bises . A plus tard.
    ELZA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a parfois mimétisme entre l'humain et l'animal; l'un ressent le mal être de l'autre physiquement. Cependant le petit corps de Virgile est soumis à rude épreuve avec sa maladie. Et toi tu as l'air fort fatiguée. Si je pouvais te donner un peu de mon énergie! Mais quand je la perds, c'est du KO debout! Bises et courage...

      Supprimer
  7. Alors osons, osons !
    et poussera le potiron !...
    Gros bisous, Lison !
    :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un seul mot: SUPER !
      Une seule émotion: que j'ai ri !
      MERCI !!!

      Supprimer