dimanche 31 mai 2015

Graphismes et couleurs Gersois

Le Gers en France



Le Gers où je vais vous conduire aujourd'hui est un département du Sud Ouest de la France, région Midi Pyrénées, à l' ouest de Toulouse. (A 250 km de chez moi).
La région du Gers parcourue


Ce département de cultures et de gastronomie a une physionomie toute en rondeurs, collines molletonnées, gamme de verts en cette saison sur de belles terres riches, grasses et lourdes.
De jolis villages y sont implantés, propres, clairs et abondamment fleuris. Un vrai cliché de France profonde qu'il faut s'offrir le luxe de découvrir par les plus petites routes.



Je vais donc vous y emmener en silence, juste avec le vent léger de la balade tranquille, sous un ciel habité de beaux nuages et un chaud soleil. Par des routes minuscules sur lesquelles chassent les chats des fermes environnantes, des routes vertigineusement pentues . Bercées par le chant des rossignols.
On s'offrira toutefois un intermède gourmand.












Le regard du voyageur curieux ne peut que se poser sur le graphisme et la couleur. C'est cette balade inédite que je vous offre.
Sans GPS, comme toujours , juste avec la bonne carte Michelin (336- Gers Lot & Garonne 1/150 000).


Route du Gers







Rondeurs moelleuses des collines de blés et seigles, camaïeux de vert : une belle cure de verdure.
on y lit les roues du tracteur qui a glissé légèrement sur la glaise mouillée du sol, ailleurs, celui qui a patiné pour monter.





Graphisme aussi dans l'habitat : de très vieilles demeures un peu chancelantes, courbées sous le poids des ans mais toujours vaillantes.
C'est le pays de la terre crue (le pisé) dans les vieux murs et de la terre cuite en briques car la roche est quasi inexistante.


Montpezat








  J'aime ces courbes élégantes et fantaisistes au regard (mais répondant à une technique logique dans le travail) : l'écartement des rampes de sulfatage, un arbre à contourner, un pylône à éviter : tout est lecture.
Graphisme animal....

Graphisme mural.....

Gimont
Cette folle avoine s'en donne à coeur joie de n'être point policée


 On fait la pause gourmande ? Ce sera à Gimont, village bastide haut perché et enroulé autour de sa halle.
Gimont

Vue sur halle...autrement


Brochette de canard






La halte gourmande, c'est du canard (divin !) en brochette  (magret et coeur) accompagné de succulentes frites (maison, pas de doute)  et d'une délicieuse salade . Avec le vin du cru et un petit dessert, moins de 20 euros.



On reprend la route ?


Les routes....
A travers bois, à travers champs, en montant, en descendant....


Routes de campagne, routes des champs....







Les sols de glaise lourde et dense sont fendus de profondes crevasses, graphisme au pied des blés.



Mais alors ! Jaloux, le ciel nous fait un petit graphisme à son tour ?

Solomiac










Mais non, les maisons, on ne vous oublie pas....


Une halle originale s'il en est ! Mais qu'est ce donc que ce bâti haut perché sous le toit ?
Impossible à deviner...c'était...la prison !!! (me dit on)


Solomiac


Voilà, notre petite balade gersoise touche à sa fin même si les départements voisins du Tarn & Garonne et Haute Garonne ont un peu copié. Mais...chut ! ça ne se voit pas....



A bientôt.....


7 commentaires:

  1. Bonjour Lison, magnifiques photos...
    Je viens de transmettre le lien de cet article à un ami, habitant Moorea (proche de Tahiti). Il est originaire du Gers ; arrivé à Tahiti en même temps que moi, il n'est jamais retourné en France....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, Pierre, bonne idée de transmettre à un gersois du bout du monde...Quel était son lieu d'origine, en Gers ? J'ai peut être une photo...

      Supprimer
  2. Mon ami Georges Barthe est d'un petit village dont j'ai oublié le nom, environ 15 km au sud d'Auch. Il est menuisier, c'est lui qui m'a appris à construire des fare (maison locale) à Moruroa en 1963. La maison qui figure sur mon entête Facebook, c'est lui qui l'a construite. Il figure avec son épouse (cousine de la mienne) sur une très mauvaise vidéo que j'ai publiée sur mon blog "Ahonu, Tahiti - 1965" >>
    http://www.tehoanotenunaa.com/2014/05/ahonu-tahiti-1965-peche-aux-chevrettes.html
    J'attends son contact...
    Amitiés

    RépondreSupprimer
  3. toutes les photos magnifiques et toutes ces formes de la nature, étonnantes.
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est la France rurale et profonde, Laurence. Bisous

      Supprimer
  4. Je suis toujours tes billets avec beaucoup de plaisir.
    Quel beau fil rouge que celui du graphisme, c'est une très belle idée qui me séduit.
    Je trouve même que ton assiette et surtout ton verre de vin sont graphiques !-o)
    Il y a beaucoup de poésie dans tes photos et comme c'est une région que je connais mais, où il y a fort longtemps que je n'y ai mis les pied, je me régale.
    Gros bisous Amedine.
    Câlins à la Tribu du Sujet.
    Belle fin de journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui cette idée a jailli spontanément face au paysage et j'ai pris les photos en fonction du billet que je voulais faire. le verre de vin est effectivement compris dans ce graphisme ; par contre pour l'assiette je n'y suis pour rien mais la sensation de graphisme y était. Bisous, je prépare un billet /chat

      Supprimer