vendredi 6 novembre 2015

Barcelone : La Sagrada Familia de Gaudi

Petit préambule...Ce que je trouve extraordinaire dans notre quotidien, c'est de marcher en montagne pendant 7h  et d' être montée à 2500 m d'altitude pour, le lendemain, faire 400 km en voiture afin de pénétrer dans le sanctuaire de la Sagrada Familia à Barcelone. Altitude zéro.

Dentelle végétale pour une dentelle de roche

                                             .........................................................

Je ne vous parlerai ni de Gaudi, dont j'ai dressé un portrait précédemment (clic) ni de la construction de la Sagrada Familia, toujours en cours,  ou de la Casa Batllo(clic).
Un autre article sur la Barcelone de Gaudi (clic)

Cette fois je vous invite à pénétrer dans ce sanctuaire extraordinaire.
Il se trouve à Barcelone en plein quartier de l' Eixample (extension en catalan).
Ce quartier qui naquit au milieu du 19 eme siècle pour s'achever début 20 ème est à lui seul un monument du Modernisme dont il fut le berceau (oeuvres architecturales de Gaudi et autres). Il fallait à cette époque agrandir Barcelone trop à l'étroit à cause de la Révolution Industrielle, comme tant de villes et ce fut le plan de Cerda qui fut adopté. Cette carte postale parlera plus que mon texte : juste j'ajouterai que les îlots de maisons sont des carrés de 113.3 m de côté.

Vue aérienne de l''Eixample avec, en son centre, La Sagrada Familia
Lorsque je pénètre dans La Sagrada Familia après avoir franchi le Portail de la Nativité, c'est plus qu'un choc. C'est une émotion,  identique à celle que j'ai ressentie cet été à l'arrivée à "mon" 3000.
La Sagrada Familia c'est une surface de 4500 m2, une hauteur de 45 m. En chiffres. mais de visu, c'est une forêt de colonnes légèrement inclinées qui figurent une forêt d'arbres avec leurs ramifications, certaines branches ayant été sciées, une végétation luxuriante soutenant coupoles et voûtes; un christ majestueux, tout en lumière, est suspendu, entouré d'un pampre de vigne d'où pendent des raisins.
Au niveau architectural, tout est pensé dans le moindre détail, jusqu'à l'enroulement des colonnes, leur matériau, tout dans le moindre détail que je ne saurais conter. Et puis peu importe de le conter... Il faut juste le savoir sinon un peu de l'âme de cette "cathédrale" nous échappe. Une salle où est présenté en boucle un petit film le raconte très bien. Il est intéressant de se plonger en immersion dans ce sanctuaire, puis d'aller voir le petit film et revenir voir la cathédrale avec un regard un peu plus averti.
Mais la place laissée à l'émotion première est celle primordiale.
Alors , Nika et moi on se laisse guider juste par la découverte.
Elle explose en mouvements et surtout en couleurs, un peu privée de lumière à cause de ce jour pluvieux qui deviendra tempétueux;
Les vitraux sont la vie intérieure de ce sanctuaire; aucune lumière solaire ne les traverse ce jour  et ne projette des féeries de couleurs sur murs et sol. Que doit-ce être !!!

Et puis il y a des détails qui s'imposent, formes, teintes, matériaux, couleurs, reflets, On oublie les gens , la foule;  un silence assez intense règne ici comme si cette harmonieuse démesure imposait le silence... On pourrait y passer des heures, tout à la contemplation. Des ouvriers circulent dans les galeries, affairés à la poursuite de l'édification, silencieux, coiffés de casques tandis qu'extérieurement tournent sans relâche les grues, jusqu'en 2026, où la cathédrale devrait poser son point final. Juste pour le centenaire de la mort de Gaudi.
Tout le monde travaille encore sur les directives de Gaudi , au delà du temps. car il avait prévu bien au delà de lui...

Ce jour, la visite des tours est annulée pour cause de tempête: décidément en ce qui me concerne, Gaudi ne me reçoit que sous la tempête à Barcelone...ce qui n'est pas un non sens car ce fabuleux architecte a secoué la ville, en son époque.

Alors, en silence comme il se doit, je vous ouvre les portes de la Sagrada Familia....
Une des portes d'entrée
Façade de la nativité
 Quelques détails architecturaux:


Colonnes préfigurant une forêt

Le Christ et les orgues

Détails du plafond (45 m haut)
Un des "arbres"
"Branches sciées" portant des symboles


Escalier
Autre escalier sur la droite

Et maintenant lumière


Vitraux côté couchant


Côté levant

Levant encore

L'original...

...et son double sur les orgues

Reflets dans une vitre

 Tout en douceur...




Détail d'un vitrail
 Il faudrait des jours pour saisir tous les détails
Aucun vitrail ne ressemble à un autre ; une constante, les petits cercles.



Le Christ, point central de la basilique consacrée par Benoît XVI le 7 novembre 2010



Ce ne sont que quelques détails glanés en passant...à présent, allez y.

Je ne vous parlerai pas de l'extérieur..c'est un autre voyage entre 1886 et...2026
Ce pourrait être une autre histoire dont je vous ouvrirai peut être la porte.


Sous le déluge, après le repas au restaurant
Le déluge ? Il sera sur Barccelone, si dense qu'on ne pourra rien visiter; juste circuler en ville sur des avenues désertes. La tempête ? Elle sera pour l'avion de Nika qui aura 8 heures de retard, pour les navires immobilisés en mer, elle sera sur les 200 km d'autoroute que je ferai au jugé, recevant les vagues d'eau de dizaines de camions qui m'enverront des paquets d'eau comme issus d'une mer démontée. Mais vaillamment j'arriverai au port : ma maison...


Gaudi le valait bien !....

Façade de la Passion (fragment)
Dessin de Gaudi , 1917
Réalisation Subirachs, 1986




11 commentaires:

  1. magnifiques photos encore merci pour cette visite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est qu'un petit aperçu ! J'ajoute un petit commentaire sur la dernière photo

      Supprimer
  2. Cc ... Merci pour cet excellent reportage.
    Bisous, doux w-e

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  4. Magique .nous y sommes allés avec le soleil c'est grandiose ...on est époustouflé devant tant de beauté. Merci pour ces belles photos ... de bons souvenirs bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais que tu en connais des lieux ??? Et même des peu connus, pas comme la Sagrada; vous êtes de valeureux voyageurs ! Bisous et bon WE

      Supprimer
  5. j'y suis passé cet été qu'elle bel édifice je ne crois pas que mes photots soit si réussi que les tiennes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi qui as un pseudo de philosophe tu vas comprendre qu'il y a le regard intérieur et sans doute ton regard fut il aussi intense que le mien, et puis le regard extérieur, la photo, par exemple, qui ne traduit pas ce qu'on a ressenti mais qui essaie juste de nous parler quand on les regarde (et l'émotion est intacte) et qui essaie de dire aux autres : "allez voir par vous mêmes". tes photos te parlent c'est l'essentiel. Dis moi plutôt ce que tu as ressenti...Amitiés...Merci de ton passage chez moi

      Supprimer
  6. Eu ia escrever lindo, mas acho que o mais correto é, único, nunca vi nada igual a essa igreja.
    Obrigada por compartilhar seu passeio, é sempre bom conhecer novos lugares através de suas
    fotos.
    Beijos
    Adri

    RépondreSupprimer
  7. Comme cette visite a dû être magique, belle et émouvante, ma chère Lison. Merci pour ce billet et ces si jolies photos. Je n'y suis jamais allée, mais cela me donne très envie de m'y rendre. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer