samedi 21 novembre 2015

Un plat paysan catalan : "le fricot"

Ce matin, c'est l'hiver qui s'annonce à grands pas. Le Canigou, avec quelques semaines de retard est en train de mettre son manteau blanc et une furieuse tramontane froide accompagnée de bourrasques de pluie balaye la campagne. Le froid semble devoir s'installer -provisoirement-  mais c'est le moment de faire "un fricot"!

Qu'est ce qu'un fricot ? Ce mot guère usité de nos jours désigne un ragoût. Un simple ragoût que j'ai pris plaisir à cuisiner pour mes convives . Comme le faisaient ma mère et ma grand mère les jours d'hiver. parfois je le cuisine au feu de bois dans ma cheminée, il n'en est que meilleur....
Le voici en images et en toute simplicité!

Ingrédients :
-Saucisse
-Travers de porc (el costello ou cousteillou)
-oignons ou échalottes
-olives
-concentré de tomates
-farine
-eau
-sel, poivre
-thym, laurier, herbes de provence
-facultatif : une tomate fraîche
Pour 3 personnes (ou 4)
                  


                                   ..................................................

Découper en morceaux saucisse et travers










Les faire revenir dans la cocotte avec de l'huile









Retirer et réserver 



Eplucher les pommes de terre et les découper en rondelles ou quartiers d'1 cm d'épaisseur environ.
Les faire revenir dans l'huile qui a servi à la viande.


Découpe des pommes de terre


Elles rissolent

 Ajouter la viande aux pommes de terre dans la cocotte ainsi que l'oignon grossièrement haché et faire revenir rapidement l'ensemble.



Mettre 1 cuillerée 1/2 à soupe de concentré de tomate, remuer, ajouter 2 cuill à soupe bien pleines de farine et remuer quelques secondes.

Avec le concentré et la farine

Ajouter une tomate coupée en morceaux et des olives dénoyautées
Mouiller d'eau et recouvrir quasiment l'ensemble





Saler et poivrer (on peut ajouter quelques graines de piment).
Ajouter 1 feuille de laurier, thym et quelques herbes de Provence.





Remuer, laisser cuire à feux doux en remuant de temps en temps avec délicatesse pour ne pas briser les pommes de terre; rectifier l'assaisonnement si nécessaire.





J'ajoute des cèpes secs, ramollis dans un bol d'eau puis essorés vers la fin de la cuisson.

Cèpes

Il ne reste plus qu'à attendre les convives ...

Pour une sauce plus colorée forcer un peu
 sur le concentré de tomates





  Et servir avec un bon vin rouge.

  A la fin du repas, nous avons goûté la liqueur de Génépi (clic)que j'ai fabriquée 
il y a 11 mois : hummmm !
 ça se laisse bien déguster, en digestif...


                                 




31 commentaires:

  1. Merci Amedine je ne connaissais pas cette recette ni le fricot. Je vais le faire et comme je n'aime pas la saucisse je laisserai à Guy ahahah...belle table sympa . Comme d'habitude ton commentaire très intéressant. ..bises et bon appétit. ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux ne le faire qu'au travers de porc. La saucisse donne du goût mais le travers a sa saveur quand même. Bises; j'ai supprimé tes comm en double.

      Supprimer
    2. encore des com en double mais c'est sur mon portable ... c'est plus difficile que sur l'ordinateur aussi je suis venue sur l'ordinateur et les photos en grand sont encore plus magnifiques et magiques ... bonne soirée .Bises

      Supprimer
  2. Merci Lison pour cette recette, j'ai pris bonne note. Ce plat me rappelle quelque chose... mais cela fait si longtemps. Je m'y attelle dés que possible ; je pense trouver des cèpes secs dans une grande surface. Bon appétit !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh cela devait aussi se faire jadis chez toi, c'était pas bien loin. Si tu n'as pas de cèpes tu peux aussi mettre champignons de Paris; c'est moins parfumé certes. A toi il faut dire bon appétit; moi c'est fait je viens d'en manger le reste au repas du soir.

      Supprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  5. merci Amie pour cette bonne recette que je tenterai pour mes enfants cet hiver. bises anie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a des variantes à l'infini, Anie. Bises

      Supprimer
  6. Nous pouvons aussi mettre pommes de terre haricots blanc et carottes.
    Bon appétit

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parfois j'ajoute des carottes mais je n'en avais pas. Merci

      Supprimer
  7. Tu réveilles avec nostalgie des souvenirs merveilleux .Maman faisait ce plat et nous nous régalions tous .
    Merci pour cette page gourmande .
    Beau dimanche , bises Lison

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui les plats de nos campagnes qui "tenaient au corps" et pouvaient mijoter au coin du feu dans la cheminée. Bisous

      Supprimer
  8. Bonjour,
    Miam..miam...J'ai piqué la recette et ne manquerai pas -je le souhaite- d'en régaler quelques ami(e)s. Il est vrai que par ce temps de froidure ..una bona ollada est de circonstance ...et comme il faut en faire pour 6 ou huit ..una ollada rescalfada est encore bien meilleure ! Bon profit...porquets ...(comme disait ma mère.... ASP

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. sais tu que je ne sais pas faire l'ollada ??? c'est hoteux. mais je vais apprendre car j'adorrre! Bises ASP

      Supprimer
  9. Réponses
    1. Qu'on apprécie d'autant plus lorsque l'hiver déboule d'un coup avec le vent glacé

      Supprimer
  10. Simone 66 - J'ai toujours fait le "fricot" comme le faisait ma mère mais sans saucisse et sans sauce tomate, avec un peu de farine pour épaissir la sauce..et pas de tomates comme je l'ai vu sur la photo car si je comprends bien les tomates sont crues mises dessus ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça c'est ma touche perso, les tomates. je l'ai mise dessus car j'y ai pensé au dernier moment et aussi pour l'esthétique du blog, franchement. Et après, la sauce qu'on "sauce" avec du bon pain...miammmm et b'jour les calories !

      Supprimer
  11. C'est le fricot des familles. Je fais ça aussi lorsque j'ai du bon porc et avec du piment aussi, car j'aime ça.
    Tes photos font saliver et comme il commence à faire un peu plus frais ça donne vraiment envie.
    Gros bisous Lison.
    Ps : as-tu reçu mon mail ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Mireille t'en prive pas ...certes les rondeurs en profitent surtout lorsqu'on sauce avec du pain, ce que je fais...

      Supprimer
  12. Você sabe receber seus convidados muito bem!
    Parece delicioso!
    beijos
    Adri

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Foi deoliciosa e gostaram; um deles ja conhecia. bejinhos

      Supprimer
  13. Une recette qui fait envie avec l'arrivée des premières gelées. Merci Lison. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma cuisine reste basique et en vivant seule avec mes chats ne cherche pas à s'améliorer ! Non je n'aime pas cuisiner. Mais je ne me nourris pas de boites. Bisous

      Supprimer
  14. Voici une recette qui ne serait pas pour moi ;-) mais c'est vrai que ça a l'air appétissant et préparé avec amour.
    Les convives se sont bien régalés ?
    Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je crois que tu es végétarienne. Moi par contre je ne mange JAMAIS de légumes sauf mixés en soupe ! J'ai une drôle d'alimentation... Bises

      Supprimer
  15. Et bien tu sais ? Je m'inviterais bien à ta table .... Voilà un plat que j'ai envie de faire ! ça m'a l'air drôlement bon .... de bonnes choses ! Bisous Lison

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah tu me fais plaisir ! je te fais de gros bisous maintenant que j'ai pu accéder à ton blog je pourrai te re suivre

      Supprimer
  16. Ton plat m'a l'air super bon, Amédine ! Quand est-ce que tu m'invites ? :-)
    Gros bisous, ma douce.

    RépondreSupprimer
  17. On peut remplacer la tomate par du concentré. on aussi peut ajouter des carottes en rondelles épaisses et des navets en quartier , que l'on fait revenir avec les pommes de terre. Perso j'ajoute l'équivalent de 2CàS de champignons "carreroles" en espagnol. Ça donne beaucoup de goût. A ne pas negliger, le "roux" fait avec la farine, lui aussi donne une certaine saveur. À l'origine avec du coustellou car c'était un morceau peu cher...c'est plus le cas ! Ma mère demandait la pointe, car c'est au même prix, mais il y a moins d'os !

    RépondreSupprimer