dimanche 21 février 2016

Deux voix pour La Franqui

Elle m'a dit : " On s'en va avec le camion, tu viens ?". Et comment que j'y suis allé ! Je n'ai plus peur car je commence à avoir plein de repères. 


Et ça a commencé très vite par un abandon ! Elle m'a montré  un drôle de paysage avec de l'eau partout et plein de petits camions qui vont sur l'eau.



 Elle : 
J'ai ri et je lui ai expliqué :
- "Mais non, c'est des bateaux, ils vont dans l'étang récolter les moules et les huîtres, c'est le Grau de Leucate avec les parcs à huîtres et chacune de ces petites maisons qui donnent sur le chenal est aussi  un lieu de dégustation !"



Moi : Il n'en demeure pas moins que j'ouvre grands mes yeux sur ces drôles de camions d'eau!




Et aussi sec elle m'enferme dans mon panier et va s'attabler avec moi. 
Comme je crie à tue tête (mais moins vulgairement qu' Icare), terrorisé par la foule, elle m'a abandonné ...au camion. Evidemment sa gourmandise est plus forte que tout !


Des comme elle qui se goinfrent , le long de cette rue,.....



                                                               .........il y  en a tellement qu'au bout de la rue c'est ça !








Et moi ....j'attends !!



Enfin on reprend la route; il fait un temps affreux ce jour là que c'est à ne pas mettre un chat dehors.

Elle a compris et on va loger sur la plage de la Franqui.









Elle : Tu vois Mathu on est à La Franqui, un des villages de cette côte entre mer et étangs et c'est le seul qui n'a pas de port. La Franqui est à flanc et au pied d'une grande falaise, une ancienne île.



C'est le pays des étangs , des cordons littoraux, des marais et des anciennes îles avec des falaises qui sont d'anciens rivages. Un des plus beaux paysages de la côte Audoise.

Cordon littoral entre La Franqui et La Palme



Mai 2007






Moi : Bien sûr je regarde ! Que d'eau ! Oh je pointe juste mon nez derrière la vitre !Je n'en crois pas mes yeux ! Comme s'il n'y avait pas assez d'eau voilà qu'il en tombe du ciel, on n'entend que ça ..Me voilà frais. Non je ne dois pas dire ça, il fait chaud dans notre petite maison sur roues , le chauffage chantonne . Elle ouvre la porte je frissonne mais que c'est beau une ville la nuit ! 
N'oubliez pas que je louche !!!


Port la Nouvelle 
Et puis, dans la tourmente, on se blottit sous la couette. Mathurin veillera un peu mais avec toute cette eau aucun intrus ne s'approche.
Et c'est un matin radieux, qui nous accueille : "Mathu pour le lever de soleil c'est râpé, il a fait comme toi il s'est enfoui sous la couette !



Moi
"Ah j'ai passé une belle nuit ..L'eau nous a laissés tranquilles....Et même je serais  allé dégourdir mes pattes  . Et bien non ! Elle ouvre la porte pour que je puisse sortir et derrière la porte, que vois je ???




ça !


Oh que je suis contrarié !


Alors elle s'en va et me laisse en mode bronzage intérieur. Pas tranquille ça se voit.


Elle :Mais le chien m'emboîte le pas et c'est avec lui que je parcours les ruelles en pente qui escaladent la falaise au milieu des maisons.




Le charme ancien
La Franqui n'a pas de port et est réputé pour son "Mondial du Vent". C'est une station balnéaire au charme un peu désuet, tranquille, familiale où il fait bon vivre. Quand ne souffle pas la tempétueuse tramontane !








Archives d'été

Autrefois il y avait des pêcheurs comme l'indiquent ces cartes anciennes. Et toutes les activités qui en découlaient : remaillage des filets, vente du poisson. 




La Franqui est la patrie du navigateur, aventurier et romancier Henry de Monfreid.(1879-1974)
Ses parents étaient hôteliers à La Franqui.


La Franqui eut son originalité au 18 eme siècle : la côte était dévastée par les pirates et une garnison s'installa dans trois forts construits au pied de la falaise et sur la falaise. L'un d'entre eux a été restauré.
Allez je saute à pieds joints dans le présent pour rejoindre Mathu, toujours escortée par ce maudit chien qui m'oblige à lever l'ancre.

Moi : Enfin ! La voilà ! Encore avec ce chien ? J'espère qu'elle ne va pas l'embarquer !  "On s'en va me dit elle, je ne peux m'en dépêtrer"... mais elle me réserve une surprise.
Dans mon panier battu par le vent et le sable qui me griffe les poils elle m'emmène à ras de l'eau. Cela me plait assez mais j'y ferais pas long feu  quand même.

Mais c'est qui celui là qui attend sous le pare chocs ?? Non mais ils sont pires que les Pirates . Vite, partons dans notre fortin sur roues ! Pirates !!!


Et c'est ainsi que nous grimpons aux abris sur la falaise battue des vents. Sur ses genoux, pendant qu'elle conduit, je  hume l'air du temps mais c'est promis je vous raconterai ! Qu'est ce que je me régale dans ma nouvelle vie de chat baladeur !





Vous viendrez ?




                                                                                                                    (A suivre...)



19 commentaires:

  1. Chère Lison!
    Une très belle voyage pour vous deux!!!!!
    Il est déjà comme en été chez toi!
    J'espère tu vas bien!!!!!
    Passe une bonne nuit!
    Je t'embrasse très fort!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente de te retrouver, j'ai vu que tu as publié un post que je vais aller lire. oui ici c'est presque l'été, enfin plutôt le mois d'avril. mais ce n'est pas normal. Je t'embrasse, chère Géli

      Supprimer
  2. Une balade en bord de mer en février, plages désertes, étangs, … racontée par un chat et un humain. Le chat pense-t-il vraiment cela ? Amusant… Mais ce qui m’a touché, c’est les photos. Je me suis souvenu du film « La Dérive » (voir wikipedia) réalisé en 1961 par les parents d’un ami (Paula Delsol et Jean Malige), presque entièrement tourné à Palavas. Surtout les vieilles photos, souvenirs…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le chat....je ne saurai jamais ce qu'il pense mais je me contente de son regard très expressif pour extrapoler. Cela rend le récit moins monotone, à mes yeux. Quant aux siens ? Il apprend tout juste à lire...je vais voir cette référence de film. Palavas ...Nous dormions alors sur la plage des Aresquiers en 1975...

      Supprimer
  3. C'est un coin de l'Aude que je ne connais pas et vous me donnez franchement envie d'aller tous les deux ! C'est charmant.
    Et puis Mathurin me faire rire, j'aime beaucoup la façon dont il voit la ville la nuit !-:))))
    La rue de la douane dont la pente est vraiment ardue et tout ton article est plein d'humour.
    Gros bisous Lison, câlins à Math l'aventurier et à tout les autres de la Tribu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Mireille pour cette bouffée de joie qu'est ton comm. Vas y si tu as l'occasion, c'est très reposant. Gros gros bisous

      Supprimer
  4. Cet endroit je ne le connais pas Merci pour la découverte et Mathurin vraiment très à l'aise sauf avec le chien , comme tous les chats ... bonne soirée et les photos toujours de très beaux paysages ... Mathurin magnifique et attentif !!! Bisous et caresses à ta tribu et à ton compagnon de voyage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un lieu où vous pourriez poser votre caravane en toute saison. Il y a un camping dans les marais à deux pas de la plage. En dehors du village. Bisous

      Supprimer
  5. Tu sais Mathu, la tranquilité Chatonnière ce n'est pas pour toi. Tu es bien parti pour les excursions en veux-tu en voilà. Tu as bon caractère, ça se voit sur ta grosse bouille d'amour.
    C'est comme chat avec Amédine. Tu voyages et tu vois de belles choses. Et seulement après tu fais DODO ...
    Bisous à tous les deux.
    Chantaloup

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec une Humaine comme chat c'est difficile on ne sait jamais ce qui nous attend ! En tout cas j'attends la prochaine sortie car j'aime ça. Tiens faudra que ja raconte mes débuts chez Elle; je ne savais pas dans quel voyage je m'embarquais quand j'ai débarqué dans sa vie ! Bizouille

      Supprimer
  6. Passe une bonne journée avec ton compagnon trop mignon!
    Je t' embrasse!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il a selon l'expression française "une bonne bouille" soit un joli visage, amusant . Je t'embrasse et j'ai visité ton joli blog...

      Supprimer
  7. Mathurin quelle Chance Tu as de Te balader comme ça avec Amédine reste quand même Prudent prends Ton Temps aussi pour ne rien rater de Ces Belles Promenades Bisous a La Tribu de Lison :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans la Tribu de Lison, tu sais Claudie, je suis presque le seul à pouvoir voyager. Blanche pourrait aussi mais les autres ? im-pos-si-ble ! Trop sauvages....Z'auraient peur...Alors je profite. Tiens, ce soir elle m'a acheté un sac de voyage spacieux, je l'ai essayé il me tarde de prendre la route....Miaouuuuuuu

      Supprimer
  8. Amusant, j'adore texte et photos. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Pastelle c'est tout simple, un chat heureux...une humaine aussi d'ailleurs.

      Supprimer
  9. Coucou ... Mathurin a l'air de franchement apprécier cette belle balade ... je tourne la page et vous retrouve très vite ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement ce chat s'amuse et m'amuse. Parmi les 4 autres, une suivrait aussi je pense. Les 3 autres, impossible.

      Supprimer
  10. Mathurin parcourt les sites préférés de sa maîtresse et découvre les bienfaits des balades dans ce beau pays. Il est adorable et tes photos toujours si belles donnent une idée du périple et des endroits que tu apprécies. Bravo. Bisous

    RépondreSupprimer