jeudi 31 mars 2016

Privée de tout mais pas de....

Mais pas de rêves, ni de souvenirs, ni de projets surtout!


(Sur quelques images de souvenirs colorés d'Ariège (09) , mon récit)

Tous mes proches, mes amis, mes connaissances, mes lecteurs sur blog ou Facebook s'attendent toujours à ce qui pourrait m'arriver en montagne comme catastrophe, la glissade, la fracture, la disparition, le dévissage, et pire encore.



Certains vont jusqu'à regarder les rubriques du journal local qui regorgent de ces faits divers; normal on est dans un pays de montagnes. ça m'amuse. ça me réconforte aussi.
Et nul, même les plus chevronnés dont je ne suis pas, n'est à l'abri.
Un joli slogan dit : "la montagne ça vous gagne" et c'est vrai.



Mais je rajoute : "La montagne ça gagne sur vous". C'est moins bien dit, c'est moins joli mais ça veut bien dire...


Donc me voilà privée de tout : de marcher, de conduire, de jardiner, de travailler mes vignes, tout ce que j'aime,  de toute activité et même de paresser au lit ce que je n'aime pas. Et de photo aussi car pour cela il faut se déplacer. Sauf en ma maison, avec mes chats.
Que me reste t'il ?
 La lecture mais j'en ai fait une telle orgie que je suis en mode pause.
La musique , dont je fais des orgies, youtube m'ouvrant des horizons inconnus en cela.
Et puis l' ECRITURE !! Vous verrez donc fleurir quelques articles sur mon blog et sur ma page Facebook (clic) car l'écriture est ma seconde peau.

Que m'est il arrivé ? Ah oui j'avais oublié. peut être parce que c'est trop ridicule .Mais le ridicule a un mérite, par rapport à la montagne : il ne tue pas.
W

En passant la serpillière, au coin de mon feu de bois, quelque chose a claqué dans mon dos, et depuis, une douleur me corrode la hanche, me garantissant des nuits impossibles sans calmants, et la moindre activité physique. Ma cuisse est en carton, sans sensibilité et mon sciatique ou (et ?) mon crural sont en pleine révolte.
J'ai connu cela voici exactement 10 ans et cela m'a propulsée en montagne. Donc...J'ai  quand même réussi à semer mes pommes de terre en prévision d'immobilité, au prix de grosse galère, avec une aide précieuse en la personne d'un jeune parisien pas habitué à gratter du sol mais heureux, à jardiner un peu à quatre pattes sous l'oeil médusé de mes chats pour une fois à mon niveau. Et puis plus rien. Des apéros de cortisone, de calmants opiacés et un digestif de décontractant, le tout me faisant marcher au radar, mais sans excès de vitesse à la clé, engourdissant mes facultés mais ô joie, la douleur.
Le plat de résistance se profilant sera l' IRM, la suite...affaire à suivre...






Donc en attendant je vis une vie de nonagénaire ...bon j'exagère un peu vous vous en doutez...il m'en faudrait plus pour m'arrêter...J'ai déjà envisagé le fauteuil roulant motorisé ( MDR)! J'ai un frère très bricoleur.
Donc j'écris, assise à mon siège d'ordinateur, en compagnie plaisante et silencieuse de mes chats.



J'écris mes blogs, mes historiettes sur FB et un livre qui n'en est qu'à ses débuts sur Lison.

Voilà, je suis juste en pause.
Il est juste que je me pose un peu, c'est mon dos qui l'a dit.

Car cet été, un 3014 m tout rocheux m'attend.

Perché quelque part tout là haut....en Espagne


 Pic de Comalesbianas  3014 m
...........................................

Additif : pour ceux qui aiment me suivre en montagne, je vais revisiter mes souvenirs et conter quelques unes de mes plus belles balades passées en compagnie de mes photos et de mes écrits d'alors. Je me ferai plaisir et me dégourdirai les jambes. Il y aura plus de lacs que de sommets .




28 commentaires:

  1. Chère Amédine Je Vous souhaite un prompt rétablissement Vous savez Bien sur que Le repos est irremplaçable dans pareil cas Je suppose que si Vous connaissez un Rebouteux comme on dit ici dans Les villages Vous L inviterez a Vous rendre visite sait-on jamais Merci pour La photo de Lison Elle est Magnifique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut attendre les résultats de l' IRM car si c'est une hernie discale mes manipulations sont à proscrire.

      Supprimer
  2. Oui il faut faire très attention :) Bons Bisous Amédine :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Par force chère Claudie : c'est une nouvelle expérience de vie. Bisous

      Supprimer
  3. Je suis très peiné et te souhaite un prompt rétablissement soigne toi bien a bientôt de bonnes nouvelles on t embrasse moi et Rosette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous deux...Sachez que je ne m'ennuie jamais et que tous ces moyens modernes de communication me permettent de sympathiques contacts dont vous deux. Bisous

      Supprimer
  4. Bizarre , ce week-end, pas de promenade ascensionnelle dans ses chères montagnes pyrénéennes... Je comprends maintenant, obligée de te reposer . Quant le corps ne peut plus il te le dit ... mais, je te souhaite par ce repos forcé un bon rétablissement en souhaitant que l'I.R.M. ne t'entraîne pas vers une hernie discale ... Tes photos sont toujours aussi belles et je me délecte de ton écriture ...Merci . Mais quel courage , tu as tout de même planté tes patates ... soignes-toi bien et garde espoir bisous et caresses à tous tes minous et minettes ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les patates c'était primordial! 300 patates. Et cette semaine je file en Espagne chercher des fleurs que je planterai avec mes chats. Je peux conduire mon camion seulement car la position est commode. Sur courte distance. L'Espagne où je vais c'est jouable.Je ne suis pas douillette. Bisous

      Supprimer
  5. Bonjour Amédine, ne désespère pas… En 1994, je suis parti en vacances en France en m’appuyant sur une canne, problème de vertèbres, et puis ça passe. Ce n’était pas dû aux randonnées mais à de mauvais sièges tout au long de ma vie professionnelle. Plus tard, c’est l’âge et l’usure normale ; mais ce n’est pas grave, il y a tellement de choses à faire. Je crois que nous avons trouvé le « Pourquoi écrit-on ? ».
    Je te souhaite un prompt rétablissement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Pierre, je suis une montagne d'optimisme, je sais que c'est passager, c'est la rançon chez moi, d'une vie très physique. Et puis je te précède de peu dans l'âge.Le "Pourquoi écrit on ? " Alors...?

      Supprimer
    2. Réponse pour le "Pourquoi écrit-on?".Il y a deux périodes, la 2ème c'est l'âge, une passionnante occupation et plus on lit plus on a de facilité à écrire ; la 1ère, j'en parle très sommairement dans un article de mon blog "Toujours à toi, je pense" >> http://www.tehoanotenunaa.com/article-toujours-a-toi-je-pense-84234143.html

      Supprimer
    3. J'y vais , Pierre et je vais y réfléchir à ce "Pourquoi écrit on" qui fait que j'écris depuis toute petite mais dans ma tête. Et surtout à ce "n'écris pas" dont on m'a martelé l'existence !

      Supprimer
  6. Ben mince, j.espere que ce ne sera pas grave et que tout va redevenir normal vite. Je suis bien désolée de ce qui t'est arrivé. Bisous,
    Laurence

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non tout ira bien c'est juste un avertissement de ma vieille peau qui me dit "arrête de vouloir vivre comme les jeunes !" Bisous et merci de ta sollicitude.

      Supprimer
  7. Oh ma belle amie quelle mauvaise nouvelle ! je passe te voir très vite et si tu as besoin de quoi que ce soit je suis là ! je suis désolée pour toi.... je connais ces douleurs et compatis (bien que ce terme ne me plaise pas) Je t'embrasse ma douce et reste avec tes chats qui te transmettront leur énergie positive

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand tu veux Marie, je suis presque toujours là...j'ai quelques "obligations " auprès de ma mère mille fois plus impotente et endolorie que moi, des conférences en perspective...si mes douleurs ne cessent pas ma vie ne s'arrête pas. Mais les médocs me rendent assez "bredouillante"...hihi merci pour tes encouragements et ton aide. Bises

      Supprimer
    2. Aîe..aïe...! Bon rétablissement Amédine ! C'est une mauvaise passe..mais la volonté étant là de gravir encore et encore ces montagnes que tu aimes...celles-ci ne doutent pas que tu leur reviendras...i "Sempre endavant !" ASP

      Supprimer
    3. Cher ASP, la camas descansan pero no el cap ! ma tête marche et finalement je trouve un certain plaisir à feignasser. Mais...faudrait pas que ça s'éternise, nom d'un chat ! Je ferai ce qu'il faut pour j'ai quelques cartouches encore en réserve. Non pas pour me flinguer ! Pour réagir et terrasser le dragon nommé douleur. Sempre endavant même si pour l'heure je regarde un peu en arrière.

      Supprimer
    4. J aime ta façon de réagir tu est une battante c est pas grave tu vas encore nous régaler de tes escapades on compte sur toi

      Supprimer
    5. Mais oui ! et en plus comme il a vu que je ne voulais pas de lui, il se calme ce mal. Chic alors !

      Supprimer
  8. Coucou ... Ben zut alors :( j'espère que ce ne sera pas trop grave et que tu pourras rapidement crapahuter dans tes chères montagnes !!!
    En attendant, repos obligé ... bon w-e
    BISOUS, Caresses à tes Poilus ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les Poilus de 16 ceux là, profitent avec joie de ma présence et réciproquement. Et puis j'enrichis leur culture musicale. Bon cela va mieux, à coup de pilules et j'ai déjà des fourmis dans les jambes. Pour le moment il fait mauvais temps ça arrange tout. Bisous...Si ça dur je me mettrai aux aiguilles et crochet!

      Supprimer
  9. Tu vas trop vite Lison, je n'arrive plus à te suivre !-:)
    J'ai toujours dis que le ménage était un sport très dangereux !-:)))
    Mais je vois que tu as la patate ou plutôt les patates, et que tu optimises, c'est le principal et j'en suis très heureuse pour toi.
    Gros, gros bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce soir le sol de ma maison est très sale : pluie, pattes de chats, mes empreintes à moi, bref un coup de serpillière s'impose dur ! Comme par miracle mon dos a cessé de geindre, les pastilles opiacées de me griser mais....voulant passer une bonne nuit, je laisserai le carrelage à sa saleté, mon dos à sa tranquillité, mon opium de côté et demain sera un autre jour. Peut être parce que je reviens d'une conférence sur la musique réputée pour "adoucir les moeurs"..? Demain sera jour de serpillière ..lol Bisous

      Supprimer
  10. Et voilà pourquoi je fais un minimum de ménage ! Trop risqué ! ;)
    Quoi qu'il en soit je te souhaite de te rétablir très vite !
    Mais je vois que c'est déjà en cours...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Accident de serpillière faut le faire. Un copain m'a écrit : "tu fais donc si peu de ménage? " Réponse : "voilà 20 ans que ce ne m'était pas arrivé"..Bisous; merci de ta sollicitude, comment va ton (absence de )doigt ?

      Supprimer
  11. Eh oui, le corps a dit "Stop !" et il va falloir l'écouter et te reposer, Lison. Bon, c'est vrai que c'est un peu bête de t'être fait mal en passant la serpillière, ça fait râler. Repose toi bien Lison, et profites en pour écrire, toi qui as une si jolie plume. :-)
    Bon rétablissement, et de gros bisous.

    RépondreSupprimer