mercredi 12 février 2014

Encore un petit coup de mer

J'ai la passion de la montagne, j'ai l'amour de la mer.

Elles me fascinent toutes les deux, cependant j'aborde la montagne, je m'y élance; c'est autre chose avec la mer.
Je ne nage pas très bien. Je ne suis pas rassurée.
Cependant j'ai une peur "bleue" (couleur oblige) des côtes rocheuses et il faut que je voie, que je sache ce qu'il y a en dessous. Je ne m'y engage qu'avec masque et tuba...et c'est fascination...
En ces mois de décembre 2009 & 2012, je me contente de la surface et du sentier littoral.

Toujours sur cette frange de côte sauvage en Espagne. Dans la région, il n'y a pas plus beau.
Même notre côte Vermeille est plus austère car faite de schiste sombre et de terres dénudées.

Alors, un p'tit coup de mer en supplément.


(Ces photos datent de décembre 2009 et décembre 2012)

Allons d'abord tout en haut d'une de ces collines où les maisons chics sont enfouies dans la verdure. Des pentes vertigineuses pour les petites routes, mais c'est époustouflant.


Le balcon sur mer

Disséminées dans la pinède

Couleur décembre, ici

 Couleur décembre, c'est du rouge, du mauve, de l'orange , maisons modernes, design, maison de caractère provençal : tous styles, toutes nationalités, avec cependant  un dénominateur commun, les moyens financiers.




La mer aussi a ses couleurs; c'st selon les roches, la profondeur, les fonds, tous les goûts sont permis




























Les roches ne sont pas en reste.










 Un sentier littoral,en terre, ou pavé, ou en gradins, court dans les pins, sur les falaises, fait une escapade au bord de l'eau, serpente entre les villas qui colonisent le littoral : un bijou de sentier littoral!

















On rencontre des petites îles et de drôles d'îlots










les commères
ou
les vigies





De drôles d'animaux aussi, pour de vrai, pour de faux.
Pas plus impressionnants les uns que les autres.






Danger, est il écrit















Et puis, il y a Cadaquès, cité des peintres, plus au nord, hors des pinèdes, sur la Costa Brava, au milieu des falaises austères de schiste sombre, mais étincelante de blancheur.
Cadaqués est coincée entre la montagne et la mer, sur une petite bande côtière sur laquelle échouaient les pirates, jadis, après avoir attaqué les navires en mer.
Plus récemment, Salvador Dali a protégé ce petit port de pêche d'un autre style de pirates :les promoteurs immobiliers. Ainsi le village a gardé son authenticité remarquable.
Très difficile à atteindre, par une interminable et étroite route en lacets, il est le plus "typé" de la côte. Une vraie forteresse au ras de l'eau.Où il fait bon flâner, sur la grève, dans les ruelles, en terrasse des cafés jusqu'à tard dans le soir, même en hiver.



Sur le quai, les terrasses de cafés et une grande douceur de vivre...
à la catalane

L'or du soir qui tombe

Sur fond d'eaux vertes (pas celles de Cadaquès, les vertes)








Il ne reste plus qu'à s'éloigner sur la pointe des pieds, comme on en a envie, dans les rêves ou dans la réalité.




A bientôt sous d'autres cieux...


10 commentaires:

  1. j'ai adoré découvrir toutes tes photos, c'est magnifique. bisous
    Laurence

    RépondreSupprimer
  2. Une côte magnifique que, paradoxalement, peu de français connaissent, même les gens d'ici. Bonne journée Laurence et ses filles

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour chère Lison!
    J'adore j'adore cette couleur verte de l'eau!
    C' est ma couleur préférée et le bleu!
    Les couleurs de la mer et du ciel!
    Que ce beau dans ce paysage!
    Quelle chance pour toi Lison!
    Un petit paradis pour toi pour se reposer, balader et regarder la beauté dans la nature!
    Un grand merci pour tes magnifiques photos!
    Je te souhaite un bon weekend en avant!
    Je t' embrasse!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vois, Géli, je vis dans une région "riche" de paysages, couleurs, sensations et lumières. Autant d'émotions que je peux faire partager. Au coeur de l'hiver trop gris pour certains. Je t'embrasse

      Supprimer
  4. Je prends tout de suite tes "couleurs décembre", si printanières !
    Cadaquès, je connais un peu, voilà qui me dépayse moins...
    As-tu visité le musée Dali ?
    Je t'embrasse, merci pour ce "bain de couleurs" !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non je ne l'ai pas visité et je vais le faire, je ferai un billet. Je ne suis pas passionnée par Dali, j'ose le dire, mais nous avons à Céret un musée d' Art Moderne où je ne vais pas suffisamment. Bisous Norma

      Supprimer
  5. Bonsoir Lison !
    De belles photos de notre belle région .
    Bisous Mamé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Notre région c'est comme les perles d'un collier qui se serai cassé : il faut savoir trouver ces perles là où elles se sont nichées. Je t'embrasse.

      Supprimer
  6. Ah que c'est beau !!!!
    J'en veux encore !
    Vos photos sont magnifiques et que ça fait du bien toutes ces couleurs et ces beaux paysages, accompagnés de vos commentaires, je m'y croirait !
    Mille mercis pour ce beau voyage Lison !
    A bientôt ;)
    Sylvie.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Lison. Je suis conquise par ce spectacle magnifique que tu nous offres.. Merci de m'avoir fait rêver. Bisous et bonne fin de semaine (mon com s'est envolé alors je réitère grr grr)

    RépondreSupprimer