lundi 8 juin 2015

Un si petit et si joli village ! Laressingle (Gers)

C'est sans doute un des plus étonnants villages de France. Classé parmi les plus beaux, il trône, minuscule et imposant au milieu des vignes d'Armagnac. Tout en haut du Gers, là où les Landes et le Lot et Garonne sont tout proches et me rappellent mes souvenirs d'adolescente qui parcourait à bicyclette une campagne surchauffée et odorante. L'été de mes 13 ans...
Mais je n'avais jamais vu Laressingle.

C'est un pur hasard qui nous y conduit sur la route d'un périple de 800km à la journée. Petites routes de campagne au milieu des blés qui ont bien mûri depuis mon dernier passage il y a 8 jours. Le Gers a endossé un grand manteau blond.


Laressingle est un drôle de village : il arbore le surnom de "Petite Carcassonne" car il est le plus petit village fortifié de France. Et Carcassonne le plus grand.

Image Web

L'arrivée, en haut d'une côte est stupéfiante! C'est comme un éperon rocheux, gris et monumental, tout resserré dans ses remparts et défendu par une phénoménale porte dont le pont n'est plus levis.
Un fossé court autour du monument sur une longueur de 270m car le village a 270m de circonférence seulement. On se surprend à dire "le monument" tant cela a plus l'aspect d'un monument que d'un village.
La porte d'entrée



Une chaleur lourde pèse sur l'ensemble et fait raser les murs de l'unique rue bordée de maisons . Ces maisons, dont beaucoup sont détruites étaient accolées à la muraille ce qui les rendait défensives en quelque sorte. Et dégageaient de l'espace pour l'église et le château.


Les maisons font corps avec la muraille
Vue extérieure
Mais pourquoi  ce village minuscule et fortifié ici ?

Si son origine remonte au 11 ème Siècle, ce sera au 13 ème qu'il sera fortifié cependant il ne sera attaqué qu'au 16 eme finissant (1589/1596) par les Huguenots. Ce qui fait qu'il est plutôt peu dégradé.
Il fut possession des abbés et évêques de la toute proche et imposante ville de Condom , dès le 11eme  et devient leur Seigneurie . Cependant il n'est pas encore fortifié. L'église St Sigismond le sera un siècle plus tard, ce qui lui donne un étrange aspect très monumental et explique des restes de murs arrondis à l'intérieur.

L'église :

Façade fortifiée de l'église

St Sigismond

A l'intérieur, tout est en courbes

L'église vue de dos

L'église, vue de côté










  Amusant : l'église invite à donner une obole et à planter un clou pour 50 cts d'euro de dons. Reste à savoir si...le compte est bon !







Les abbés font creuser le fossé au 13 eme, et fortifier le village comme dans maints endroits du Gers, lorsque la France et l' Angleterre se disputent l' Aquitaine , ce qui conduira à la Guerre de Cent Ans, (1337/1453).
Fossé et pont (levis)

Les fossés


























Remparts et vestiges d'une des 8 tours


La porte d'entrée
Porte d'entrée

















Le château, résidence des abbés au fil du temps est remanié, fortifié, puis remplacé par celui de Cassaigne et sa toiture sera démontée pour rénover celui de Cassaigne. Aujourd'hui, c'est un imposant bâtiment ouvert aux quatre vents.

Le château


Se promener dans le village est vite fait ! Une rue en fait le tour, dans laquelle nous cherchons l'ombre fraîche. Quelques ateliers d'art voient le jour dans les maisons et de nombreuses places vides témoignent des demeures disparues. Toutefois se promener dans le village est fort plaisant, dans ce silence d'avant l'été et cette torpeur des prémices de l'été. Cela invite à la détente sous les parasols du bar, cela invite au pas lent et au regard courant dans les moindres recoins. Cela inviterait si nous avions le temps...



Côté village


Côté rempart















Si la population est à présent de quelques 200 habitants, le double y vivait au 13 ème ; la population pouvait se réfugier dans l'église dotée d'une salle refuge dissimulée (!) et d'un puits.

Le village d'aujourd'hui est très fréquenté : 133 000 visiteurs l'arpentent, il est le 2 eme site le plus visité après Auch et des visites guidées sont proposées. Je me propose d'y revenir en été pour une visite guidée nocturne.



 En attendant, je fais le tour du village par l'extérieur cette fois, sous l'ardeur du jour et je crois que c'est de cet endroit là que l'on peut le mieux l'admirer et le comprendre.

Laressingle (de Cingulum-enceinte-  et Re -reconstruction-) est une étape sur les chemins de Compostelle. On ne peut manquer de voir à proximité un des rares témoins survivants des chemins de St Jacques, le Pont d'Artigue, classé au Patrimoine Mondial de l'Unesco, élégant pont roman à 4 arches.
Trace des crues 



Si un jour vous allez à St Jacques....peut être votre chemin rencontrera t'il ce joli pont....?



6 commentaires:

  1. Bonjour Lison,
    Superbe, je découvre et je transmets à mes amis du Gers dont un couple qui justement vient d'arriver en vacances dans leur pays natal et, bien sur, à mon ami de Moorea.
    Que de souvenirs... J'ai noté "d'adolescente qui parcourait à bicyclette ... L'été de mes 13 ans...", eh bien moi, c'était à 15 ans que je parcourais les petites routes du Lot et du Lot-et-Garonne...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai passé quelques jours à Sos en Albret (lot & Garonne) où ma tante était pharmacienne. Alors j'avais toute liberté pour rouler sur les routes et chemins des 3 départements qui se rencontraient là bas.

      Supprimer
  2. Tes reportages sont toujours aussi fantastiques. Merci à toi !!
    Je n'arrive plus à passer sur les blogs-amis . ça devient très
    compliqué avec ce fichu ordinateur. Pourtant je te reste fidèle,
    car tes voyages sont vraiment exceptionnels. Je t'embrasse
    Lison et te remercie de nous faire connaître ce village du
    Gers. Quelle découverte. ELZA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Elza, aller sur les blogs...et sur le mien.... est un parcours du combattant malgré la jeunesse de mon ordi. Ce ne sont que publicités qui recouvrent tout, même le réparateur n'a pas réussi...J'essaie de naviguer dans un océan démonté de publicités exaspérantes...

      Supprimer
  3. Je reviens avec bonheur promener au fil de tes pages.Je ne connais pas ce village, il est magnifique , authentique et tes commentaires permettent de l'apprécier pleinement .Tes photos sont magnifiques.
    Douce soirée, bises Lison

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je n'avais pas vu ton commentaire. le Gers est un peu loin de chez toi, mais à l'occasion, cela vaut le détour...Bisous

      Supprimer