mardi 19 janvier 2016

La librairie extraordinaire

Ce n'est pas le "jardin extraordinaire " de Charles Trénet, mais cela aurait pu car il est né à quelques kilomètres de cette librairie. Qui n'existait pas alors.


On la découvre par hasard et c'est la plus belle surprise que l'on peut avoir.
On s'y rend grâce à un initié et cela reste une surprise.
On peut aussi la visiter sur son site internet, ce n'est plus vraiment une surprise, quoique....
Lorsqu'on pénètre dans cet antre qui fut jadis entrepôt, on est saisi par ce lieu hors du commun.
Surtout la première fois, mais croyez moi, au fil du temps, cela ne s'émousse pas.


Et c'est où ça ?

Tout au sud du pays, dans le département de l'Aude, celui qui a rendez vous avec la mer, avec la montagne et qui ouvre sur Toulouse, Montpellier ou Barcelone. Un lieu de croisement de routes. Près de Narbonne. 
Au hameau du Somail.



L'Aude...11

Version été, le Somail

Version hiver




 Un peu d'histoire: 
Toutefois, le hameau du Somail où se trouve ce lieu hors du commun est à l'écart des grands axes routiers mais juste sur un lieu chargé d'Histoire, celle d'un des plus grands projets du 17ème Siècle, le Canal du Midi. Sur un grand axe en quelque sorte aussi.


En 1667, lorsque enfin débute le creusement du Canal du Midi, Pierre Paul Riquet a 62 ans, un projet fou mais bien construit qu'il ne lâchera qu'à sa mort, par force, en 1680, mais qui sera terminé par ses fils et inauguré 7 mois plus tard en mai 1681.
Le Canal qui allait de Toulouse à Cette (Sète)  nécessitait 75 heures de navigation donc des étapes pour la nuit, nommées "couchées" . Le Somail était la troisième couchée du parcours dans ce sens ouest/est et un port y fut construit, toujours en service pour la plaisance.


La "couchée" du Somail

Le Somail est, en fait, entre Carcassonne et Béziers, au nord de Narbonne.
Ce Canal fut un des Amours de ma vie, je l'ai parcouru sur ses 240 km à VTT , au fil des chemins de halage, et même en péniche puis je l'ai présenté au cours de conférences, admirative de l'homme et de l'oeuvre....

Passage d'une écluse

Aujourd'hui: 
le Somail reste un lieu de villégiature avec son site, sa plaisance, ses bâtiments, ses lieux de restauration ou d'expositions, ses flâneries à pied, à vélo ou en barque, son charme et son art de vivre enfin.





C'est ainsi qu'un jour, il y a longtemps,  je poussai la porte d'un ancien entrepôt, une cave, paraît-il, et je pénétrai dans le monde magique des livres anciens....

Une autre histoire:
C'est la famille Gourgues qui créa à Paris en 1960 "Le Trouve Tout du Livre", service de recherches et d'envoi de livres. En 1980, le site s'expatria dans ce lieu chargé d'histoire du Somail, plus précisément dans cette cave de mille mètres carrés au sol qui fut agrémentée d'une vaste mezzanine.
Aujourd'hui, la famille Gourgues continue ce fabuleux travail et plus de 50 000 livres garnissent avec élégance et par thèmes murs, étagères, présentoirs, coins secrets, cartons, balustrades et ...que sais je ? C'est immense...
Devant la librairie, le canal

Le bâtiment , vue extérieure



On pousse la porte ?
Un beau et gros chat garde l'entrée, normal les chats aiment les écrivains.

On a franchi le vieux pont du canal, 1773, longé l'ancienne glacière d'époque, évité la "couchée" de 1684 et on franchit la porte devant laquelle un présentoir de livres annonce "Servez vous".

Le long couloir et l'entrée
Un long couloir cerné de livres jusqu'au plafond conduit à la vaste salle, au sanctuaire plus exactement, où ronfle un gros poêle, à côté des petits bureaux où officient les Dames de Céans, toujours prêtes à vous renseigner, où se trouve un petit recoin mystérieux, et d'où partent les escaliers de la mezzanine. Le tout est silencieux, feutré, avec ce parfum des livres anciens et du vieux papier, la chaleur douce qui émane des livres plus que du poêle; y évoluent des visiteurs discrets, presque gênés de fureter, ne sachant où donner des yeux et des mains,

Il y va de toute son âme
La grande salle et sa mezzanine


Vue depuis la mezzanine





Les vitrines des livres précieux et l'architecture du bâtiment




Le coin des beaux livres


Présentation élégante


Une première fois on est abasourdis...
Je ne vous dirai pas ce qu'on y trouve comme rubriques, le site le présente très bien (clic ici)

En dehors des livres, on peut trouver aussi des gravures, dessins, livres de valeur dans des vitrines au centre de la pièce, etc... et des coins secrets...
Ah je n'en dirai pas plus....

Il s'y passe aussi des événements : expositions, conférences, animations et, en mai 2015, un événement important s'y déroula puisque l'émission de France 5 , "la Grande Librairie" y fut enregistrée
Prenez la peine de regarder le début de ce replay (clic) et vous comprendrez mieux le décor fastueux.

Qu'ajouterai-je ? 

Rien  sinon que j'incite ceux ou celles qui en ont l'occasion  à ...pousser la porte....
Et à entamer une  danse lente dans le monde secret et feutré des livres....










Dont ne vous ne sortirez pas indifférents....




12 commentaires:

  1. Je rêve ! j'aime ! en plus de la région, cette librairie aurait souvent ma visite. Mes petits rayonnages semblent si petits à côté... Ne m'en veux pas si je me suis permis d'enregistrer les photos 171 026 et 171 030 (livres anciens); j'ai agrandi pour essayer de lire les titres.... Et, bien sur, le Canal du Midi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de souci pour les photos, Pierre...Avec plaisir de te réveiller les souvenirs de la région...Va jeter un coup d'oeil sur leur site. je publierai le Canal du Midi par étapes, ce serait peut être intéressant.Bisous

      Supprimer
  2. il y a fort longtemps, accueillis par des amis de Ginestas nous avions visité le Somail, mais sans doute n'étaient-ils pas amateurs de livres et cette librairie n'avait pas été incluse dans la visite. Je me souviens d'un étonnant musée du chapeau
    bisous Amédine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, je crois l'avoir visité, c'est peut être aussi mieux signalé si j'en crois mes souvenirs. mais je reviens toujours à cette librairie juste pour le plaisir. J'en ramène un ou autre ouvrage non ancien mais ils avaient pu me procurer un poche introuvable car disparu de la circulation. Bisous aussi

      Supprimer
  3. Elle est joliment culturelle ta promenade et, cette librairie va rejoindre ma liste d'endroits à visiter.
    J'ai bien peur de m'y "ruiner" un peu mais , je préfère là que dans les futilités....
    Gros bisous Lison.
    Caresses à la Tribu du Sujet.
    Belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que de prime abord on ne se ruine pas car on est tellement subjugué qu'il faut lentement s'approprier l'espace et qu'on ne sait quoi prendre tellement de choses il y a . Quelqu'un qui a des désirs bien précis peut alors passer à l'acte "ruine" :-)). Bisous

      Supprimer
  4. Hello ... Quelle belle balade et cette Librairie, une merveilleuse découverte !!!
    Bisous, douce soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si un jour tu as l'occasion...cours y vite , ou alors vas y au fil de l'eau...Bisous

      Supprimer
  5. Oh la la, comme je me régalerais de rentrer dans cette bibliothèque ! Je ne saurais pas où donner de la tête, et des yeux ! Magnifique, Lison ! Merci pour cette jolie découverte, et pour les explications sur le canal du midi.
    Bonne soirée à toi, bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'étais sûre que ça te plairait. j'y ai eu une pensée pour toi car j'ai trouvé un Katerina Mazetti que je ne connaissais pas. Bisous

      Supprimer
  6. É uma região encantadora, todos aqueles barcos e as pessoas sentadas de baixo da árvore parece muito bom! E a livraria tem um charme especial.
    Beijos
    Adri

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En hiver, la circulation sur le canal est interrompue, mais l'été c'est en effet très animé et vivant. Bisous, Adri

      Supprimer