lundi 16 octobre 2017

En vert et rouille : le Pays de Sault (Aude)

A une centaine de km de chez moi se trouve une région de l' Aude nommée Pays de Sault ou Plateau de Sault. Que j'aime énormément et où je passe parfois pour me rendre en Ariège, juste pour le plaisir. Cette fois, j'ai simplement envie d'aller à la rencontre de l'automne et fuir la grisaille du pourtour méditerranéen : oui ça existe ! Le paysage qui m'attend est de rouille et de vert avec toutes les gammes de l'or.


Mathurin et Nina, enthousiastes, sont du voyage.

Le Pays de Sault audois  (ne pas confondre avec le Pays de Sault varois planté de lavandes) est un plateau situé entre 990 m et 1310 m d'altitude, creusé de vallées (Aude et Rebenty) et dominé par quelques pics d'altitude : l'Ourtiset( 1934 m) , le Soularac (2368 m) et le St Barthélémy (2348 m).

Paysage typique

Rodome, en fond le Soularac : 2368 m


Ce plateau, planté de forêts de sapins, est surtout couvert de pâtures où paissent vaches et moutons; une économie pastorale. La pomme de terre du Pays de Sault est réputée . 17 communes se partagent ce territoire et dans certaines d'entre elles de bons restaurants font aussi la réputation du Pays (Espezel, Belcaire).

Paysage du Pays de Sault

Pla de Niave, Niort de Sault

Aunat

On peut y faire de belles randonnées, des parcours VTT ou à cheval, pratiquer la pêche sans oublier l'escalade. Enfin un lieu de moyenne montagne qui me séduit toujours au fil des ans.

Site d'escalade de Belcaire

Et où j'aime aller poser mes roues et mes jambes.

Mes routes préférées, ici ou ailleurs


Quelques belles routes traversent le pays, mais aussi de fort petites, étroites, sinueuses et tourmentées, perçant le calcaire en étroits tunnels. De celles dont je raffole. Des chemins de terre blanche découpent ce paysage, gracieux et longilignes. L'hiver y est rude, froid, austère et une petite station de ski fort sympathique y a vu le jour, en limite d' Ariège, à Camurac.




Nina et Mathurin semblent toujours avoir une appréhension sur ces routes :



Et semblent dire "passera ou pas ?" . Ce qui me met en joie !
Cette fois je choisis de les (de nous) emmener dans un village de bout du monde puisque la route s'y arrête : Campagna de Sault.
Un tout petit village de 10 habitants (il en a eu compté 480) où la rue est si étroite que....enfin j'arrive quand même à m'extirper pour la photo !
C'est là que je choisis de poser ma chambre auprès de la "bibliothèque municipale ".

Reconversion intelligente
Le petit village, bien abrité des vents , étale ses maisons aux toits d'ardoise au milieu des forêts. Une photo ancienne montre  les cultures qui s'étageaient et la promenade que je vais faire dans les bois en témoigne

Campagna de Sault
Escalier de lauzes














Ma 1ere balade 


























Pour ma première vraie balade, ce seront 3 km de piste forestière dont je reviendrai ravie et pas meurtrie.
Si je ne vais pas bien loin, je commence à entrevoir le bout de mon chemin de souffrance.
Le bonheur est tout près ...
Peut être non loin des prés..

Un escalier de lauzes, suspendu dans le vide d'une murette effondrée menait autrefois dans les parcelles qui s'étageaient à flanc de montagne : paysage classique de la désertification.


Campagna a un vrai petit bijou, le porche de son église :





Ecole : Campagna de Sault
Et un autre plus classique mais qui parle à mes souvenirs
 des années 1955:1960 : l'école communale..
.transformée aussi...Comme toutes le sont.

Ecole :Fontanes de Sault
















La nuit à Campagna est superbe;un peu ventée, un peu fraîche, des chats frileux qui me tiennent chaud, les cloches silencieuses, le chant de la fontaine attenante, les mots silencieux des livres bien ordonnés...et enfin un sommeil sans faille...depuis 2 mois...
Au matin , un soleil étincelant allume le feu des montagnes...instant rare s'il en est...Je sais, en temps normal je marcherais depuis longtemps...


Mais ....on n'est plus en temps normal....

Je quitte Campagna presque sous les huées ! Un habitant (importé) me "secoue" parce que j'obstrue la rue. Je laisse juste un artisan décharger son fourgon et il y a juste de la place pour un. 10 habitants et moi;, la 11 eme je suis en trop...Il ne sera pas sourd !! Et je détale dans le rouille et le vert du matin...



Campagna de Sault



Direction ? A l''envi"...ce qui ne manque pas...Avec des vues à couper le souffle...

Vallée du Rebenty (aval)

Vallée du Rebenty (amont)


De Niort à Camurac



Vallée du Rebenty et Niort de Sault

Tiens:  la halte dans ce pré  où Nina va dégourdir ses pattes et Mathu surveiller de près.

Un pré où je cueille quelques rosés des prés que Nina goûte avec volupté. Mes chats sont surprenants...
Dialogue " Je te surveille" ;
 "Laisse moi, le bonheur est dans le pré"
























Cela a du goût, le rosé des prés





















Ensuite,  la route monte vers de grandes solitudes, celles peuplées uniquement par les animaux invisibles. Celles que j'avais affrontées un jour d'hiver en land rover et que j'avais quittées de peur de ne point m'en extirper...Froussarde que j'étais...
Aujourd'hui c'est coloré, bucolique , merveilleux...Je me pose, m'attarde, lis, paresse.





Je dégourdis mes pattes

Mes compagnons sont sereins, à tour de rôle ils vont se dégourdir les pattes au bout de leur laisse. 



Tout les attire, curieux et heureux.

Les routes en forêt: 


Les feuilles qui bruissent





Les villages haut perchés ou en fond de vallée
Galinagues

Niort de Sault et le Rebenty


Mérial et le Rebenty

Belcaire
Roquefeuil



Espezel

Je ne sais si je fabrique à mes chats de beaux souvenirs mais le contraire est vrai.
Voyager avec mes chats est un bonheur : beaucoup de complicité, d'échanges et de dialogues. A intervalles, même en routes et chemins, ils viennent me gratifier d'un petit câlin...et d'un petit "mot" gentil.

Ils s'installent à tour de rôle sur mes genoux pendant la route et je les admire de supporter les changements de vitesse perpétuels qui les font tressauter...à moins que cela leur plaise, allons savoir !

De Belcaire à Roquefeuil

Oui un beau voyage en Pays de Sault avec mes chats...qui, perchés sur le tableau de bord, font sourire les gens que nous croisons.





Sur mon second blog , un autre article sur le Plateau de Sault en un clic 


25 commentaires:

  1. Bonjour Amédine et merci pour ce voyage. J'ai souvent traversé le département de l'Aude sans m'arrêter sauf, bien sur, Carcassonne et Narbonne. Mais là, je découvre cette région du sud de l'Aude où je n'avais jamais mis les pieds... Beau pays la France... Je voyage dans mon fauteuil... Une caresse à Mathurin et Nina.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai Pierre que la France est un beau pays, varié au possible, avec de petits "coins secrets" que j'aime bien réveiller (en mots) et révéler (à mes lecteurs). Et à mes chats !! Vois tu je commence à sortir "de mon fauteuil" mais même à moteur, cela reste encore trop un fauteuil. Enfin patience et je t'envolerai par dessus les sommets, en images et en mots..et en neige, ce sera la saison. Bises de l'été indien

      Supprimer
  2. L'automne va bien à la vallée du Rébenty. Tu a su saisir de belles photos de cet endroit sauvage et peu fréquenté par les touristes. C'est une région qui se meurt et c'est dommage. Les chats ont l'air d'apprécier le voyage et même les paysages. Je pense tout de même qu'ils aiment surtout être avec le sujet ces petits attributs. Merci de faire revivre ce lieu qui mérite un détour. Bises Amédine et câlins à très félins.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En principe je vais voir l'automne en Ariège; là ce devais être le Tarn mais j'ai eu peur pour ma jambe de la longue route : erreur, tout va pour le mieux au volant . Alors j'ai des perspectives de chemin devant moi. Oui c'est vrai mes "attributs" raffolent d'être avec leur Sujet, surtout à la maison car ils y sont tous. Nina est plus fantasque c'est quand elle veut Bisous

      Supprimer
  3. Tu fais toujours des balades géniales, pas étonnant qu'ils soient contents. :)
    Mon chat, quand il monte dans une voiture, miaule non stop du début à la fin, ce n'est pas drôle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais j'en laisse 5 à la maison dont 4 sont incapables de voyager. La 5eme viendra bientôt mais je ne peux en emmener que 2 car c'est difficile à gérer : la peur qu'ils m'échappent. C'est une attention perpétuelle qui fatigue. Bises chère Pastelle

      Supprimer
  4. Et bien je découvre grâce à toi cette belle région de l'Aude que je ne connaissais pas, et pourtant nous avons bien bourlingué là-bas ! Moi aussi cela m'attriste de voir ces villages qui se meurent ... Quelle désolation ! Et je vois que tes chats sont de grands voyageurs eux aussi.
    Allez, bonne soirée et bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens je pensais à toi l'autre jour, merci de ton passage chez moi. Le Pays de Sault, écarté des grands axes mérite la halte ou la visite. C'est simplement beau. Demain sur mon 2nd blog (tout-au-bout-de-ma-plume) un 2nd article sur le Pays de Sault. En compagnie de Mathurin. bises

      Supprimer
  5. CC... MERCI, MERCI pour ces magnifiques balades automnales ;)
    Des Félins heureux d'être à tes côtés... c'est merveilleux !!!
    Douce soirée, belle semaine, BISOUS, CÂLINS

    RépondreSupprimer
  6. Huguette Guisset18 octobre 2017 à 11:25

    Jolie balade à l'automne. Nous l'avons faite en voisins l'an dernier en plein mois d'août. Ça vaut le détour et mérite d'y retourner pour approfondir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens et reviens toujours en Pays d Sault que je trouve paisible et reposant. Un peu plus près que l'Ariège où j'aime aller voir l'automne. Bisous. Dans mon 2nd blog je vais publier aussi sur Pays de Sault, autre balade

      Supprimer
  7. Ces couleurs d'automne quelle merveille, comment ne pas se sentir bien dans de tels endroits, c'est magnifique encore merci. votre blog me fait rêver et me sert parfois lors de nos destinations, je cherche dans votre historique le chemin que vous avez pris et regarde avec plaisir sur notre parcours les endroits que vous avez parcourus (ex: Carança) Christelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faudrait que je remplisse les étiquettes sur mon blog pour que les lecteurs s'y retrouvent, faire un répertoire. Gros boulot. Moi même j'en aurais besoin..Amitiés

      Supprimer
  8. L'automne prend sa place et nous fait profiter de ses belles couleurs. Il y a longtemps que je n'ai pas eu de tes nouvelles Miss Amédine.
    A bientôt
    Gros bisous - Chantaloup

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mes nouvelles...justement je pensais à toi l'autre jour et je crois même en marchant dans ce chemin du pays de Sault. Je suis "invalide" depuis début août, privée de montagne, de marche, de TOUT. Je t'écrirai si j'ai toujours ton adresse mail. Bisous

      Supprimer
  9. UN COIN QUE J'AI VISITE IL Y A LONGTEMPS CELA A ETE UN PLAISIR DE M'Y FAIRE PROMENER

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh il y en aura d'autres : son visage hivernal avec un peu de neige (pas trop que je puisse y circuler) est magnifique aussi

      Supprimer
  10. CC... Une très belle balade en compagnie de Nina et Mathurin ;)
    Douce soirée, Bisous, Câlins

    RépondreSupprimer
  11. Fontanes, Aunat, Campagna, que des villages ravitaillés par les corbeaux. Pas étonnants qu'ils se meurent, si l'on chasse la seule visite de la semaine.
    L'Aude est le département le plus contrasté de France certainement.
    Et Le Clat, en voilà un autre village perdu ! à par Narbonne et Castelnaudary, ils sons tous perdus dans ce département....hihihihi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Fart" de rire en lisant ton comm : oui ils chassent la seule visite du mois d'automne ...Franchement j'aime quand il n'y a personne; le type en trop c'était lui car il était trop c... ce qui ne m'empêchera pas de revenir pour l'Ourtiset.

      Supprimer
  12. Magnifiques ces couleurs d'automne. Nous irons sans doute en ce pays de Sault.un jour pour voir ces villages mourants . Nina et Mathirin ont apprécié leur sortie .bises et caresses à ta tribu .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est un superbe lieu à découvrir et à redécouvrir sans cesse à toutes saisons: un charme fou !

      Supprimer
  13. Il est très chouette ton reportage et il y a des photos avec des couleurs vraiment magnifiques. Nous y retournons demain pour un très long week-end et si tu te promènes dans le coin n'hésites surtout pas, la porte t'est grande ouverte.

    RépondreSupprimer

Votre commentaire: