vendredi 20 février 2015

"Cà la Francisqueta" (chez la Petite Françoise)

C'est du Catalan, donc je vous conduis en Catalogne (sud évidemment).
On l'appelle aussi "la Cantina".
C'est à un curieux voyage que je vous convie : lecteurs d'ici, allez y, au moins une fois....mais réveillez vous tôt ! Quittez la France vers 11h30 du matin sinon vous ferez comme les 13 chats du coin,
 vous attendrez devant la porte.
Et quand on voit des chats devant un restau, c'est comme quand on y voit des camions ou des motos, l'adresse est bonne.
Où C'est ? A Llers à côté de Figueras, juste à la sortie 3 de l'autoroute, Figueras Nord.

Prenez donc la route de Llers, entrez dans le village, montez la rue pricipale et à l'angle de la place, suivez le panneau "Cà la Francisqueta", un virage sec à droite, un autre aussi sec à gauche, roulez un peu et vous verrez...rien ! C'est trop discret pour être vu mais....un vaste parking de terre plein de voitures (et de chats) vous indiquera le terminus. Alors seulement vous verrez cela 

Une maison ordinaire de village , une porte ordinaire et cette inscription:

 

Vous entrerez directement dans une salle au plafond voûté typiquement catalane, peinte en vert , décorée de nombreux tableaux sur les murs fluo.
Un effort a été fait dans la déco, les toiles cirées ont disparu, une nappe de papier habille les tables et les verres ont un pied
Les tables sont sont le plus souvent accolées car seule une quarantaine de personnes peut prendre place. On était 35 avant hier.
Le bruit est intense, ça parle fort car c'est convivial, bon enfant, et très prisé des français.

Je vais vous laisser découvrir ce qu'on mange et on boit pour 10 euros...oui 10 euros.

La salle à manger rectangulaire donne l'impression d'être l'entrée de la maison; à la suite une petite cuisine et un escalier qui monte à l'étage ou aux étages.
Car cette maison d'apparence ordinaire a un passé : conté dans cette coupure de presse au mur.

 

L'histoire de Francisqueta :
Francisqueta a ouvert en 1951 une Fonda c'est à dire une auberge qu'elle tenait avec son mari. Une cuisine simple, familiale. Le point de départ est original, elle a du héberger à l'improviste 3 jours durant, une troupe de musiciens, alors qu'elle était simplement serveuse dans un restaurant de Figueras .Les voisins l'ont aidée pour la vaisselle et le linge... Dans les familles traditionnelles, les filles étaient initiées à la cuisine par les femmes de la maison. Donc Francisqueta a pu remplir sa mission, y a pris goût et a créé cette auberge avec chambres. S'y succédèrent les employés de la route en construction, les soldats du camp militaire proche et Francisqueta avait à coeur de nourrir (et de materner) ces jeunes gens. La réputation de la maison se fit et perdura.
Plus tard sa fille l'aida car la clientèle était si nombreuse qu'elle devait faire 2 services.
Les produits étaient locaux et de saison : ainsi parfois elles allaient le matin chercher les escargots qui seraient servis à table!
Une cuisine riche,abondante, simple et variée comme actuellement.

J'ai connu ce restaurant par une amie et j'avais été séduite par l'ambiance, la vaisselle dépareillée, le côté rustique qui vous renvoie 50 ans ou plus en arrière.

Ce jour,  à table ,  nous sommes trois.
L'entrée : 2 tranches de jambon pour chacun en plus de la salade



Avec l'aïoli maison

Une bonne corbeille de pain
 Et une bouteille de rouge.
Dans la salle ça parle fort et français. Pour le moment.


Salvador Dali et des tableaux















Le premier plat servi, déjà je vois se profiler une grande soupière fumante à la cuisine
assiettes creuses dépareillées : pour la soupe











 2nd plat : l'escudella , une soupe garnie de viande et d'un morceau de hachis assaisonné.
 Parce qu'aujourd'hui il fait froid et le vent du nord souffle fort.



A peine le temps de terminer, la suite est annoncée...et je croyais que c'était fini. mais non !

Heureusement je me suis à peine resservie.









3 ème plat : un grand plat de macaronis à la tomate, garnis de viande de poulet effilée façon rillettes, c'est chaud, ça tient au corps.


Robe soutenue pour le rosé










Le vin s'achève ? pas de problème, une seconde bouteille fait aussitôt apparition sur la table. Du rosé, à ma demande. Un beau et bon rosé à la robe soutenue.


La salle s'est remplie, le bruit est assourdissant, on parle entre voisins. C'est original.

 

 Et le 4ème plat  arrive, odorant et doré  : une grillade variée avec frites






 On  n'a pas eu à choisir, bien qu'il y ait une carte, je présume qu'elle est réservée au dimanche




5 ème plat : le dessert
Ce jour c'est "Pa d'ous" soit le flan maison, aux oeufs et à l'ancienne!

 Je ne vous cache pas que nous ne sommes ni à court de protéines ni de calories....

Cependant, il reste encore une institution incontournable et "à l'ancienne" le café, servi dans des verres comme dans les demeures paysannes de chez nous.


 Arrosé comme il se doit ..on appelle cela en Espagne "un carajillo"; ici, je ne sais pas...



Bon c'est pas tout...faut reprendre la route...et digérer.
En tout cas pas l'addition ! Loin d'être indigeste, elle plafonne à 10 euros par personne ,
 tout compris.

Vous voulez les horaires ? Ils sont affichés, les voici



"Nous ouvrons quand nous arrivons
nous fermons quand nous partons
Si tu viens et que nous ne sommes pas là....
c'est que nous n'y sommes pas au même moment "

C'est l'évidence...bien joliment dit....

12 commentaires:

  1. Je m'imaginais que c'était comme ça. Un vrai régal, des plats simples et de la convivialité.
    J'aime beaucoup cette ambiance, lorsque j'étais jeune, je m'arrêtais souvent chez les routiers, l'ambiance était bonne, et la nourriture excellente, abondante et pas chère. Ici c'est de plus en plus rare de trouver ça.
    Lorsque je travaillais à Montpellier il y a ......30 ans bientôt, il y avait un endroit comme ça. C'était une vieille espagnole et son fils qui tenait cet endroit, qui ressemblait beaucoup à ça en tout points.
    J'ai quelque petites adresses comme ça en Italie mais les prix sont plutôt vers 15 euros ce, qui pour nous français n'est pas cher !
    Je note l'adresse, car même de bon matin, ça me met en appétit !-o)))
    Gros bisous Lison.
    Gros câlins à la Tribu du sujet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. extraordinaire ce lieu, non ? faut quand même avoir un solide appétit...bisous

      Supprimer
  2. vraiment tu nous as fait voyager et bien rire avec mon mari Guy, nous attendions comme toi la fin du repas mais la surprise a été grande, mais il ne faut surtout pas pour du régime et tes commentaires vraiment pleins d'humour Merci Merci j'ai pris l'adresse et nous irons en juin ou septembre lors de nos séjours en Catalogna ... Merci, nous avons adoré aussi la cafetière , elle m'a rappelé celle de ma grand-mère , trop trop bien super bisous Lison et à bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que vous voyagerez et rirez là bas aussi ! La cafetière rappelle à tous de semblables souvenirs. Gros bisous

      Supprimer
  3. Passionnant ! c'est bien que ce genre de petit restaurant existe encore. Puis-je placer une anecdote ?
    Ma mère a débuté comme cuisinière, en 1935, au restaurant Rich'Tavern à Montpellier ; quand nous étions mécontent du repas (rarement), elle nous disait "si vous n'êtes pas content, allez chez les Frères Runel" (restaurant réputé de Montpellier). Cela se passait, il y a plus de 50 ans...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai adoré ton anecdote, c'est le petit supplément d'âme des blogs, une petite confidence glanée au virage. Merci Pierre pour ce souvenir. Bises du bout du monde

      Supprimer
  4. Alors là je dis merci pour le partage ! C'est sans aucun doute une adresse à retenir et pas chère en plus ! 'J'adore ce genre de petite auberge où en général on mange bien ! Pas de chi chi j'irais quand je passerai là bas !!! Bisous Lison

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu dois y aller, une atmosphère comme ça on la trouve dans les vieux romans. C'est génial. Gros bisous

      Supprimer
  5. 13 chats devant la porte, chat c'est un indice de bonne bouffe !!!!
    Et dire que je passe devant tous les ans. La prochaine fois je m'arrête et je pique la collection de clés ! J'ai envoyé la photo à une amie collectionneuse, elle est transportée et m'a confiée la mission ...
    Gros bisous
    Chantaloup

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour chère Lison!
    Pardon pour être pas souvent chez toi.
    Mais avec la construction de notre nouvelle maison j'ai pas beaucoup de temps et je suis un peu folle!
    Mais je pense souvent à toi!
    Ton nouveau billet est magnifique mais c' est incroyable seulement 10 Euros pour touts les plats!
    Et le menu est très délicieux .....miammmm.....j'arrive!!!
    J'espère tu vas bien et je te souhaite une bonne semaine!
    Je t' embrasse très fort!

    RépondreSupprimer
  7. Dis donc, pour 10 euros, vous avez mangé tout ça ? C'est incroyable ! Dommage que ce soit un peu loin de chez moi, je m'y serais bien rendue, tes photos donnent elles aussi très envie. :-)
    Bisous, Lison.

    RépondreSupprimer
  8. Ma soeur m'avait parlé de ce restaurant où elle était allée il y a quelques mois avec des amis. Et comme nous allons venir en cure au Boulou en Avril, je cherchais sur google des renseignements sur ce resto, et je suis tombée sur ton blog ! Article très bien fait, qui donne vraiment envie d'aller se restaurer là-bas ! Merci beaucoup ! Je vais zieuter un peu mieux ton blog maintenant. Amitiés.

    RépondreSupprimer