samedi 7 février 2015

Nestor

Je suis Lison et je prends la plume pour vous griffouiller un billet.
Félin comme il se doit.




Je vais vous parler de Nestor dont on ne sait rien : facile de parler quand on ne sait rien ?
Nestor
Nestor est venu voir mon humaine il y a quelques années. Un chat des rues comme il se doit.
Il y avait aussi Arsène (clic) son jumeau, elle les confondait mais avec les plaies qu' Arsène s'est ramassées derrière les oreilles on ne pouvait pas se tromper. Bref les deux venaient au restau.

Arsène


Puis aucun. Même que Nestor il a disparu des années : deux, trois ?
Elle et nous, on croyait Nestor mort.
Franchement, ça nous faisait ni chaud ni froid mais pas à Elle. Ces bipèdes sont d'une sensiblerie !

Et voilà que l'autre jour, un gros congénère noir et luisant, à la tête énorme et au corps étroit, comme un toréador, se pointe, l'oeil torve, à vous regarder comme un matamore, pas le truc séduisant quoi.
Elle, regard oblique braqué derrière les oreilles, s'écrie : "mais c'est Nestor !!!"
Arsène

Pfft, qu'est ce que ça nous fait ? Rien ! Pas un des six ne réagit.
L'autre, ce noiraud à grosse tête, le voilà en pays conquis.



Même Edmond qui fait la gueule.


Vous vous souvenez d' Edmond (clic)? il tenait son journal.
Et bien, il a fait du chemin depuis. Il va, il vient dans NOTRE jardin, il se loge dans ses bras, il s'est laissé ausculter les oreilles et les fesses, il paraît qu'il est tatoué et castré.




Du moment qu'il ne nous ennuie pas...Elle lui accorde le droit de venir au jardin mais pas de franchir la chatière. Elle croit qu'il lui obéit...MDR...il obéit à Grand Mathu, allias Big Mat, allias Mat Sup, bref Mathurin qui lui en a ôté les envies de passer par la chatière!
Donc castré, tatoué, mais surveillé de près il vient réclamer à manger parfois.

Sauf que ça commence à bien faire. Il y a Gaston, bon celui là, il ne rôde pas trop en hiver, il reste au chaud dans sa Gawa préférée.



Gawa et Gaston


Mais le Nestor, il "tape l'incruste" : Elle lui donne à manger, à boire et même il a trouvé l'hôtel.





Un air de propriétaire satisfait?
Même pas locataire...
La maison des chats


La "maison des chats" de Blizzard est devenue sienne, il y passe ces nuits glaciales de grand vent. On comprend quand même, nous on est au chaud.

Et Elle vous savez comment elle est ; elle est capable de faire 160 km pour aller sauver un chat en montagne...

Alors l'autre là, ce Nestor gras et dodu, il fait son ordinaire de nos repas et même de tout ce que nous dédaignons. Et se vautre dans la paille la nuit.
On lui pardonne, c'est vrai qu'il fait si froid...


Alors on a coupé la poire en deux : on s'est répartis les rôles dans la maison: guetteur, défenseur, etc...
Dans le jardin, on se toise, on se cottoie, on s'ignore d'un oeil en se surveillant de l'autre, et ça circule : du gros noir à grosse tête, du gros roux à grosse tête, c'est varié. Entre les végétaux déplumés. ça feule parfois, mais quand elle arrive, on fait semblant que tout va bien.
Elle aussi fait semblant qu'elle voit rien....
C'est la vie qui va....












Il pourrait quand même avoir l'air plus gracieux, non ?

Franchement...quel manque de reconnaissance....

17 commentaires:

  1. Bravo Lison pour ton reportage !
    Je comprends qu'elle craque, ils sont quand même supers sympas les squatteurs du jardin.
    C'est vrai que Nestor n'a pas le sourire, il a un air d'ours mal-léché !
    Mais toi Lison tu es toujours la plus belle.
    Gros câlins à toute la Tribu du Sujet et aux pièces rapportées.
    Gros bisous Amedine/Lison

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils sont tous des rescapés d'on ne sait quoi, ils viennent quelques jours se refaire une santé puiss repartent : de vrais SDF. bisous, Mireille de nous tous

      Supprimer
  2. Il faut s'y retrouver dans tout ce petit monde ! Heureusement que Chef Lison veille au grain. Caresses à toute la tribu :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. varié en nombre mais pas en couleur bien que haut en couleur

      Supprimer
  3. Ils sont à adopter tous ces jolis minous, qu'ils sont beaux , décidément ils t'aiment tous ces chats ils doivent sentir que tu leurs veux du bien la preuve !!! gros bisous, ma Princesse est toujours aussi adorable c'est un amour , caline et gentille en bref je l'adore ....!!! Pascale

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. cela me permet d'avoir des nouvelles de Princesse; me tarde de la revoir !!! bisous

      Supprimer
  4. des fois on a un air qui ne parait pas gracieux, mais en fait, on est reconnaissant, tu es un bon chat Nestor, et tu sais où est la bonne maison,
    ils sont supers Gawa et Gaston.
    gros ronrons d'Opale et Sonye

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ici c'est un va et vient permanent, éphèmère et toujours imprévu...Ainsi va la vie...

      Supprimer
  5. C'est une histoire comme je les aime et qui m'en rappelle une ou deux de semblables qui nous sont arrivées, ici...
    Moi, j'aime bien l'air bougon de ce Nestor et j'aime aussi combien vous êtes gentils, les chats de la Tribu du Sujet, tout en vous faisant respecter, bien sûr !
    Gros ronrons du matin de vos amis marseillais Kali et Charlie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une histoire très banale au pays des amoureux des chats...pays dans lequel nous vivons, toi, moi, d'autres, (Paola, Pascalina), tout y est bonheurs; bisous, Norma et son kali's

      Supprimer
  6. Sont savoureux ces matous.. bon tant mieux pour Nestor qu'il y a la" maison des chats" avec de la paille car ceux qui sont au chaud ne semblent pas vouloir amputer leur territoire...
    Je t'ai lue chez moi.. la solitude chez moi étant un fait qui date de l'enfance, je la vis comme quelque chose d'essentiel car solitaire je suis restée et comme toi je ne la sens pas comme quelque chose de pesant ou de douloureux. Bisous

    RépondreSupprimer
  7. Ah Lison ... tu m'as bien fait rire avec l'histoire
    de ce Nestor à grosse tête . Et puis j'ai encore
    bien ri avec les deux photos avec Gawwa et Gaston.
    Continue de nous faire des reportages " félins ",
    nous on adore ça. Bisous à toute la tribu. Virgile
    vous fait ses pattes de velours . ELZA

    RépondreSupprimer
  8. Ah Lison ... tu m'as bien fait rire avec l'histoire
    de ce Nestor à grosse tête . Et puis j'ai encore
    bien ri avec les deux photos avec Gawwa et Gaston.
    Continue de nous faire des reportages " félins ",
    nous on adore ça. Bisous à toute la tribu. Virgile
    vous fait ses pattes de velours . ELZA

    RépondreSupprimer
  9. Como ele é lindo! Fio contente que ele tenha um refúgio entre amigos.
    Gastão é muito bonito também e fez uma amizade muito conveniente hehehe
    Beijos
    E cafunés para Lison

    RépondreSupprimer
  10. Un reportage extraordinaire , Lison tu as bien dépeint l'ambiance avec tous les chats .
    Nestor est vraiment grassouillet .
    J'adore Gawa et gaston , une belle amitié.
    Je vois qu'il y a beaucoup de passage dans ce nid paradis.
    Douce soirée, bises Lison 2 pattes , et caresses à tous les 4 pattes

    RépondreSupprimer
  11. j'adore ce reportage c'est vrai qu'"elle" est capable d'aller au bout du monde pour sauver un chat "elle" est extraordinaire et les chats le savent bien....
    Captivants tes billets com'd'hab
    Bise
    Pascale

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Va jeter un oeil ou 2 même sur "la conversation" tu y retrouveras le fameux Edmond à poil roux.
      J'arrive des volcans d' Olot et bien 2 chats sortis des buissons sont venus m'accueillir, je les attire. mais pas à l'abandon, bien beaux ceux là (2 filles). Bisous Pascale

      Supprimer