mercredi 15 avril 2015

Au fil du Tarn : il y en a des choses à faire....

Le dernier volet de ma balade dans les gorges du Tarn est consacré aux activités que l'on peut y pratiquer.
Bien sûr les parcourir en voiture est déjà une activité ! La route est assez étroite et requiert de la prudence voire de la dextérité en été. Les fourgons qui portent les canoës roulent à bride abattue : le temps c'est de l'argent ! Mais nous n'en sommes pas là, en Avril.







Dans le Cirque des Baumes il règne une grande animation sur terre comme dans les airs ou sur l'eau. Je m'arrête dans un relief très typique et je regarde.

La route est double heureusement car elle est très étroite.

Au dessus de ma tête une grande passerelle métallique surplombe la route et le fleuve : il en jaillit un grand cri et une araignée humaine danse dans le vide.
Frissons garantis, c'est un site de saut à l'élastique.

Sans rien voir ni entendre des cordons de motards dansent dans les virages, tandis que, concentrés à l'extrême, d'autres araignées humaines grimpent le long des murailles ocres et verticales.
Les bateliers glissent sur les rapides en silence.

 C'est le terminus de la descente de 8 km initiée à La Malène.




Je monte jusqu'au 107 par un long sentier escarpé : 107 c'est l'altitude de la passerelle au dessus du niveau du fleuve et le nom du club de saut à l'élastique  (90 euros le saut et certificat médical au delà de 55 ans). Le fleuve quant à lui est à une altitude de plus de 420 m.
Sur la passerelle la convivialité règne et le groupe de jeunes corréziens puise son courage à deux mains !
Le vide sous mes pieds est impressionnant et pourtant je ne saute pas! C'est direct au dessus des eaux vertes!



Je musarde un long moment subjuguée il est vrai par cette activité. 20 ans de moins...et je franchirais le pas...non finalement c'est l'escalade qui me tente.
Pourtant ce sera la balade en barque. Allez je vous emmène c'est plus calme.
Nous voici à La Malène : le bateliers d'à présent sont là pour le tourisme. Leur réputation date du temps passé. Jusqu'à la fin du 19 eme siècle les déplacements se faisaient à pied , à dos de mulet ou en barque. la route vit le jour en 1900.


la Malène, village médiéval




D'hier.....




Et d'aujourd'hui :

Par petit groupes de 5 on embarque dans une barque métallique à moteur avec "chauffeur" ( c'est préférable) Prix 22 euros / personne


Le champignon où j'ai pris
 mon repas de midi


Au fil de l'eau : notre guide nous montre la faune et les curiosités , un régal
 On entrevoit des grottes, des sources, de belles demeures joliment restaurées mais...inondables ou presque.
 Au passage d'un rapide assez dangereux, tout le monde obligatoirement descend : en cas de panne de moteur on se fracasse sur les rochers ...

Dominique reste seul à bord


Même lieu : les Détroits
Au fil de l'eau on voit les roches étonnamment sculptées, les Détroits (site le plus étroit, 500m de hauteur et 1.2 km de large au sommet entre les deux rives
Affiche de 1900





500m de falaises

 Et on arrive au terminus d'un magique voyage, juste en dessous de la passerelle du "107".

Nous avons parcouru 8 km...c'est surprenant!



ça vous tente ? 

Oui c'était juste là en bas....






14 commentaires:

  1. Tu parles de ton retard !!! Mais le mien s'accumule à la vitesse grand V !-o))))
    j'ai remonté le courant de tes billets et j'en ai pris plein les mirettes.
    Les gorges du Tarn vu par toi c'est un joli "poème".
    Je suis comme toi, il y a 20 ans j'aurais tenté le saut à l'élastique mais, je pense que toi tu aurais pu le faire même maintenant, ta condition physique le permet !
    C'est une belle balade que j'ai suivi avec un grand plaisir.
    Gros bisous Amedine.
    Câlins à la jolie Tribu du Sujet.
    Belle et douce nuit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh tu aurais sauté aussi...à cheval ; oui je pourrais mais ça ne me tente pas vraiment car l'intensité des sensations te fait oublier ce qui t'entoure et j'aurais envie de tout voir ! A très bientôt Mireille, bisous, la Tribu dort avec moi bien sûr

      Supprimer
  2. Bonjour Lison,
    j'ai apprécié cette balade. Je pense que la passerelle du saut à l'élastique n'existait pas lors de mon dernier passage en 2002 ; mais très peu pour moi, je préfère la balade en bateau. Et puis, il y a tes textes, ça me change de ces publications de photos sans légende.
    Je reviendrai... lire tes articles, faute de mieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ecoute je ne me souviens pas l'avoir vue en 2012 lors de mon passage ici pourtant je m'étais arrêtée à la rivière et puis précédemment j'avais déjà fait la balade en barque; ça a l'air tout nouveau; une belle opération; même y monter à pied vaut le voyage....A bientôt

      Supprimer
  3. Woooooowwwww chère Lison!
    Quelle balade et ce paysage ....magnifique!
    Merci pour tes si gentils mots chez moi!
    Bonne journée et à bientôt!
    Je t' embrasse fort!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai été contente de voir que ta maison sort de terre : alors une maison de style provençal chez toi ? C'est extraordinaire ça ! je t'embrasse aussi

      Supprimer
  4. Que lugar bonito, a água é cristalina parece que dá para ver o fundo do rio.
    Parece que é um bom lugar para visitar.
    Obrigada por compartilhar o seu passeio.
    beijos
    Adri

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. o fondo seve muito bêm até a 10 metros a vêzes; com os pesces. E um lugar muito bonito com muita gente no verao. Beijos

      Supprimer
  5. j'adore cette région, merci pour les belles photos, le reportage, bisous
    Laurence

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu connais ? j'adore cet endroit hors du temps et du monde, pourtant très fréquenté mais on en prend plein les yeux ! bisous à bientôt

      Supprimer
  6. je viens te dire bonjour Lison et je repasserai regarder toutes tes photos*
    je ne connais pas cet endroit mais que c'est beau gros bisous

    RépondreSupprimer
  7. Dans la continuité... j'ai rêvé... avec une préférence pour l'escalade et la balade en barque... hihihi pas de saut à l'élastique.... Bisous Lison et merci encore pour ce passionnant périple.

    RépondreSupprimer
  8. Pour moi, ce sera balade en barque. Et surtout pas de saut à l'élastique. Rien qu'à l'imaginer j'ai la frousse :-)

    RépondreSupprimer
  9. Ah oui, je voulais dire aussi : bien vue la photo du même lieu que l'affiche de 1900 !
    Et aussi : bon week-end :-)

    RépondreSupprimer