lundi 29 juillet 2013

Un week end en montagne d' Ariège (09) Jour 1



C'est un week end entre amis, des amis différents pendant les deux jours ariégeois.
L' Ariège est un département voisin du mien, et, s'i y a des montagnes chez moi, 
je préfère celles de mes voisins, plus fleuries, plus mouillées, plus "riches".

D'abord, partons en ce samedi 27 juillet, sur les chemins de "la Camisette": 
Ce sont deux lacs à 2150m et un pic à 2426m.

Le point de départ, à 1623m, nous emmène à travers bois, forêt et rivière vers là haut.

Quelques jolies rencontres sur le chemin de la forêt: 


La rivière, Barbouillère, gonflée de neige..

Un "orri" de berger

Un cèpe, à 1650 m  (je le laisse jusqu'à ce soir...) Il grossira peut être ?
Et la forêt où chemine un randonneur solitaire

On grimpe dans des sous bois parfumés et des champs de fleurs avec l'eau bondissante où l'on mouille nos chaussures.

le roc Blanc, 2542 m

Les eaux vives et les fleurs : rhododendrons, trolle et géraniums

Trolle

Le Roc Blanc, derrière un vérâtre


On avance: fini le bois odorant: altitude 2000 en plein air, en plein soleil, en plein bonheur.
Et de nouvelles rencontres insolites; 

Premiers névés: fondront-ils cette année?
Côté intérieur: un mystérieux tunnel sous glace
Côté extérieur où s'inscrit soudain un randonneur intrigué


Nous sommes à découvert, sous le soleil exactement et la chaleur qui n'a rien à voir avec celle abandonnée sans regrets "en bas"..(.entre 35° et 40° !!!). 
Ici, c'est supportable et appréciable...





Me voici au pic de la Camisette, balayé par un infernal vent du sud: prudence indispensable.

Le cairn du pic, à 2426 m et la "Dent d' Orlu" 2222 m ( à droite )

Mais que vois-je?

L'étang de Balbonne où je serai demain matin, avec d'autres amis.


Balbonne 1861m
 Et puis: 
Les étangs de la Camisette :2142 m

Du serpolet odorant

Etang de Camisette
Le 2nd étang, encore gelé

L'amour aussi...pas mal, en altitude !
La parure des roches
 Je redescends de mon perchoir pierreux, dangereux parce que battu des vents.
Et que fait-on à une telle altitude, après des sentiers incertains, soit mal balisés, soit très raides?
Et bien, tout simplement: on se repose et on mange: quelle fringale, sous le soleil 
et à l'abri du vent.
Et la soif: on mord directement dans le névé!

Bon, il faut quitter le nid d'aigle perché à près de 2400m.

Retrouver les mystérieux névés d'où sourd une eau à 0 degré exactement !

Difficile aux doigts et au gosier.







Avec des parois à l'étonnant graphisme
Et un antre mystérieux où j'aimerais me couler...



Quelques cadavres parsèment le trajet: un arbre foudroyé...et une vache également foudroyée!
Un coup d'oeil vers le ciel me rassure, nous ne grossirons  pas le cheptel des foudroyés.
Ni nous, ni le randonneur solitaire qui suit notre chemin de loin.


Printemps tardif avec l'anémone

Et le surprenant Bartsia, plante parasite qui se nourrit d'une autre


La randonnée se termine avec une petite douzaine de kilomètres
 et 803 m de dénivelé.
Du classique...

Juste le prix du bonheur...
Au long de la Coume de Barbouillère...
A demain pour le jour 2.


8 commentaires:

  1. LISON bonjour je dois sortir mais je ne vais pas louper tes superbes photos
    je repasse dés mon retour bisou

    RépondreSupprimer
  2. Lison bonjour!
    Merci pour tes superbes photos.
    C' est un peu comme dans les alpes en Bavière (chez moi) ...
    J' aime beaucoup le calme et des plantes et animaux dans cet endroit!
    Je viens de faire un petit pause et des vacances en Provence.
    Je te souhaite un beau août et à bientôt chez toi!
    Je t' embrasse!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la Provence doit te changer des Alpes Bavaroises; c'est sec, dur lumineux et...beau! je pense faire un beau août et profiter des beautés de la nature: montagne mais le reste aussi car je compte bien aller à la mer si proche (20 km) de chez moi, me promener un peu sous l'eau. Bises

      Supprimer
  3. LISON coucou et bien que de belles photos
    Un "orri" de berger que j'adore mais tu le sais
    et ce cèpe il est magique je pense!!!!!!!!!! j'aime aussi partir en ramasser en Septembre
    j'aime la foret!!!
    Les étangs de la Camisette est un bel endroit mais il faut grimper encore et encore
    et L'étang de Balbonne que je découvre en photo QUE c'est beau LISON
    toi tu le connais
    j'aime ces endroit sauvages et au calme
    Merci pour cette belle ballade avec toi
    BISOU

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui, France, les vieilles pierres ça te parle! Et je grimpe, grimpe, grimpe jusqu'à la griserie tellement j'aime.. Bises

      Supprimer
  4. LISON bonjour j'aime aussi ces endroits et je ne vais pas souvent en montagne
    TU dois te régaler et tu dois aussi beaucoup marcher bisou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je marche effectivement beaucoup ! Des centaines de km j'ai fait en montagne et j'aimerais en faire des milliers...Bisous Flo

      Supprimer