vendredi 14 février 2014

Un mystère sur mon chemin

Cela se passait sur le chemin de terre qui mène à ma vigne, celle que je qualifie du" bout du monde " tellement elle est loin de tout.
Le chemin de terre ouvre vers de beaux horizons, à l'opposé de ma vigne.

Le massif du  Canigou

Et à trop rouler avec le Canigou plein les yeux, ou bien la mer dans l'autre direction, 
on en oublie le monde miniature à ras du sol.
 C'est pourtant là que quelque chose d'insolite a attiré mon regard : un massif cotonneux, d'un blanc nacré, irisé d'un bleu si pâle qu'il semble provenir du coeur d'un coquillage.

Alors je vais à la rencontre de ce que je n'ai jamais vu. J'ai d'abord cru à un oiseau qui avait perdu 
vie et plumes.


A ma grande surprise ce sont des végétaux familiers, assez peu jolis, passant inaperçus, et que je n'ai jamais, en plusieurs décennies de vie, vu fleurir. Ni moi, ni mon entourage.


Aux alentours, aucune n'est fleurie, excepté dans ce tout petit périmètre : par quelle magie ?
Sont ce vraiment les fleurs?
A moins que cela ne provienne d'autre chose ?
Cependant, ne dirait on pas que cela  jaillit de la plante ?





Le mystère demeure.
Comme d'autres travaux m'attendent encore là bas plusieurs jours, j'aurai le loisir de suivre cette affaire.





Ce "coton" , d'une rare douceur, très différent du vrai coton, est fait de fils brillants, extrêmement solides, dégageant une grande chaleur lorsqu'on en prend une poignée dans la main



Sur ma polaire

On rêverait d'une couette, d'un pull, d'une écharpe, ou mieux, pour mes pieds toujours gelés en montagne, d'une paire de chaussettes.
Je vais d'ailleurs tenter une expérience à ma prochaine rando.
Affaire à suivre ....

13 commentaires:

  1. merci pour les images, c'est vrai c'est étonnant, bon si tu suis l'affaire, on suivra ton enquête! bisous Lison
    Laurence, Opale et Sonye

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OK pour l'enquête, j'aurai peut être une réponse lundi, j'amène un échantillon à un botaniste. Biz

      Supprimer
  2. je suis surprise aussi !Je te nomme " experte en Roussillon" histoire de te suivre dans tes prochaines investigations...
    Bises le Canigou est superbe !
    Mamé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me suis même demandé si ce n'était pas de ces fibres modernes arrachées à qulque vêtement qui auraient croisé la route de ces plantes... On verra.Bisous

      Supprimer
  3. Bonjour Lison ;)
    La Nature est pleine de surprises !

    J'ai déjà vu ce genre de plantes et ce coton, mais moi non plus, je ne sais pas ce que c'est ...
    J'attends la suite avec impatience !
    Bonne journée à vous.
    Sylvie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous me rassurez, je me demandais si je n'allais pas me couvrir de ridicule puisque personne n'a jamais rien vu ici mais je lance l'enquête. Bonne journée. ça va mieux ?

      Supprimer
  4. Bonjour Lison.
    Je ne connais pas non plus mais je ne sais pas pourquoi je penche (pas trop !) plutôt pour une intrusion.
    Cocons de chenilles processionnaires ou autres et même peut-être d'araignées.
    De plus si tu dis que ça dégage de la chaleur, je ne serais pas étonnée que ce soit ça.
    Mais comme ça en photo c'est pas facile à dire et puis il me semble que tu dois connaître ce phénomène!
    Donc j'attends la suite de ton enquête commissaire Montalbano (c'est mon préféré) avec impatience.
    Gros bisous Lison.
    Gros ronrons à la tribu du sujet.
    Belle fin de journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai de plus en plus l'impression que c'est étranger à la plante; je l'ai fait sentir à mes chats, leur comportement est un peu surprenant : beaucoup d'intérêt pour ça! Il n'y a pas de pins ici, donc pas de processionnaires. J'en saurai plus lundi. Bisous a toi, câlins à ta princesse

      Supprimer
  5. Ce sont les graines de la plante, qui arrivent à maturité, non ?
    Ca me rappelle l'évolution de mes massettes...
    A voir là
    http://www.lumieresdelombre.com/archives/2010/12/17/19895934.html

    RépondreSupprimer
  6. Étrange mais très beau...
    Une chrysalide qui se serait délitée ? Ce serait plutôt mon hypothèse...
    Nous attendons la suite de l'enquête...
    Je t'embrasse, Lison, très bon dimanche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'enquête reste au point mort, je n'ai pas mis le nez dehors, la pluie est enfin arrivée. Donc, on sursoit au dénouement...

      Supprimer
  7. Lison bonjour!
    C'est un grand plaisir de voir tes graines magiques!
    Le paysage est vraiment trop beau chez toi!
    J'adore la première photo avec la montagne et le ciel bleu!
    Merci et bon dimanche ma Belle! '
    Je t' embrasse!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, c'est beau ce paysage de chez moi, n'est ce pas ? Je le regarde toujours comme si c'était la première fois... A bientôt, bisous pluvieux...

      Supprimer