samedi 3 octobre 2015

Temps des Vendanges : saison 2015

Et oui, elles sont finies. C'est même très récent, par chance, juste avant les grandes pluies.
Comme toujours ce fut besogneux et festif, en un savant ou charmant dosage.
Où se mêlèrent travail et collations, détente et libations, rires et chansons.
Une équipe fidélisée depuis des années ça change la vie, ça adoucit le labeur et l'habille
 de bonne humeur.
Chaque année un ou autre petit nouveau juste de passage apporte sa touche de jeunesse 
 et de fraîcheur.

Alors, en quelques images, un coloré pêle-mêle de la saison 15

Cépages....


Cépage Viognier


Viognier "d'or"
La Syrah


Syrah et rayon de soleil


Syrah luisante  du vent qui a ôté sa pruine

Grain de syrah grincheux après l'averse
Grain de syrah esseulé dans sa grappe,
oublié par la machine
Muscat d' Alexandrie

Muscat à l'aube du dernier jour


Soleil d'or et muscat

Le macabeu
Le tardif mourvèdre d'un beau bleu
Et le précoce grenache gris d'un beau rose
Grenache gris (il existe en blanc et en noir)

Le décor....


Du haut de la machine à vendanger, côté sud , les Albères (Pyrénées)




Et côté Ouest, du haut du tracteur, le Canigou



Main ou machine ?

Cueillette main : attention aux doigts !
Cueillette manuelle 
Cueillette mécanique
Voyages voyages

En convoi:



En solo

Dans un joli chemin creux


Le dernier de la saison 15




 A l'arrêt, à la cave coopérative : attente....

 



 Scènes du quotidien.

A la vigne

La photographe photographiée



Pause casse croûte (l'esmorzar), indispensable carburant

"ça c'est ben vrai ça"


  A la reprise....





 A la "déprise"...






 A la surprise...
En dansant et chantant



 La photo de fin..





Et...la photo de faim (et de soif) au quotidien




Je dédie ce billet à tous nos vendangeurs et n'oubliez pas ...
RDV en 2016....









Je sais !!! je n'ai pas mis le repas des vendanges! Attendez ! ça viendra ...


16 commentaires:

  1. C'est quand même beau une grappe de raisin. Tu fais ton vin ou c'est tout pour la coopérative ?
    Tiens, je n'ai jamais fait les vendanges. Je crois que ça me plairait bien de faire ça au moins une fois dans ma vie quand même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout pour la coopérative: je cultive les raisins et je bois le produit fini (pas tout !!!) Viens en 2016 je t'attends !

      Supprimer
  2. Bonjour Lison, images oubliées depuis si longtemps que je l'impression de découvrir, comme si je regardais un film. Puis, petit à petit, la mémoire revient et je revois des scènes d'il y a plus d'un demi-siècle. Merci pour ce reportage (et ce partage)... qui lui est bien actuel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour(soir) Pierre, j'ai pensé que ces quelques images te ramèneraient un court instant en ton Languedoc natal. Les techniques et cépages évoluent, les coutumes perdurent, les gestes aussi. Cependant la machine a supplanté l'homme et les journées "à la main" se réduisent parfois à quelques heures .Qui mises bout à bout ne font plus "des" journées. Rançon du progrès. Je pars en montagne cueillir des cynorrhodons : ça aussi tu connais sous le nom de "gratte cul". A bientôt

      Supprimer
  3. C'est toujours aussi plaisant à voir. Bravo à tous, et vivement la dégustation ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le vin sera bon assurément et la récolte fut belle . Merci de ton passage en vendanges sur mon blog

      Supprimer
  4. Bravo pour ce reportage , pris sur le vif . L ' envoi d ' échantillons serait très apprécié . ( rires )
    Cordialement.
    Gérard , le Corrèzien qui a déjà vendangé en Alsace .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les paysages d' Alsace sont bien plus somptueux et les vendanges peut être plus solennelles. Dans nos vignes à tous les 3 (3 viticulteurs qui ont le même personnel) on prend le temps de rire. certains jours ce fut chaud ; à cause de la météo, soleil brûlant. C'est un travail pénible qu'on essaie d'adoucir. Merci Gérard, j'aime beaucoup la Corrèze...

      Supprimer
  5. Nous patienterons pour le repas des vendanges, en attendant nous goûtons ce savoureux reportage ! :-)
    Mon beau-père possédait une petite vigne, il y a fort longtemps, j'avais participé aux vendanges. Il faisait, quant à lui, et pour son usage personnel et celui de sa famille, ce qu'il appelait de la "piquette", un vin très léger et pétillant. Je l'aimais bien, je le trouvais bon. Mon beau-père n'est plus de ce monde, et les vendanges sont finies depuis longtemps.
    Belle fin de dimanche, Lison. Gros bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Françoise pour cette évocation.On donnait facilement le nom de piquette au vin fait maison pour les besoins de la famille. Souvent les personnes qui n'avaient pas de vigne allaient grappiller pour cela. Bisous

      Supprimer
  6. Essa turma parece bem animada!
    beijos
    Adri

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A vezes preciso do dicionario: assim pela palavra "turma"; gosto muito dela ! Beijos e obrigadinha

      Supprimer
  7. Les vendanges , un moment magique et laborieux , un partage . Les grappes sont magnifiques.
    Chez nous , elles sont finies aussi.
    Belle soirée, bises Lison

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ton passage dans nos vendanges ...dans quelques jours je t'invite au repas ! Bisous

      Supprimer
  8. J'aime voir les photographies de tes grappes, elles donnent envies.
    Et puis cet esprit d'entraides qui planent toujours sur les vendanges.
    Et bien sûr j'attends le festin !-:)
    Gros bisous Lison
    Belle soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un beau festin :paella ! chaque année on change . je précise quand même que même si tout est festif, entraide et convivialité il n'en demeure pas moins que cela répond à de sérieux contrats et de la paperasserie sur laquelle "je règne" : c'est le gros morceau des vendanges. Allégé cette année par l'obligation de tout faire par le net . Bisous Mireille

      Supprimer