mardi 29 mars 2016

Mon jardin d' Humour



Je vous ai raconté mes Jardins d' Amour, je me dois de vous présenter 
mon hypothétique 
Jardin d' Humour

Dans mon précédent billet je vous ai parlé de ma passion pour les jardins. 
Cependant  j'ai le goût des facéties...Ainsi un jour j'ai planté un noyau de mangue en bout d'une rangée de vigne, dans ce sol aride, sec, revêche et argileux qui est le nôtre. Battu par la tramontane.
"S'il pousse un manguier, on boit le champagne " ai je dit...On a bu le champagne.
Le manguier est né mais a péri en début de vie. Enfin les termes du contrat étaient "s'il pousse" et il poussa.

                                                    .................................................

Des années plus tard, en 2015, je me trouvai au sommet du Canigou, notre Fier Seigneur qui culmine à 2784 m au dessus de la plaine.Notre Fuji à nous, tout aussi symbolique. Tout aussi couru.



Il est beau, imposant et s'il n'est pas le toit du département, il en est la Star, photographié tout le temps, sous toutes les coutures. Cela se comprend...Les jours de brume nous sommes comme "amputés" de quelque chose.

Mais la brume est mâtine , qui joue avec lui, avec nous...Et veut bien nous en laisser un morceau.



Bon , mais que cela a t'il à voir avec mon jardin d'humour ?
J'y arrive mais le chemin est long pour y arriver .




A cet endroit bien précis, le 7 juillet 2015, à 11 h 19, je donnai naissance à un improbable jardin.

Du lieu où j'étais perchée je dominais -entre autres - l'ancien cirque glaciaire et j'étais en dessous du Pic coiffé d'une chevelure humaine et bruyante, la rançon de la célébrité.


Le Pic surpeuplé




Personne ne me vit faire mon improbable jardin d'humour.



Quelque part sous un de ces cailloux qui revêtent cette crête.

Si,  j'eus un témoin : le randonneur de rencontre qui m'accompagna un petit bout de chemin , puis le temps d'un repas et de ma sauvage plantation.







Randonneurs, si un jour vous voyez cela au sommet du Canigou, enfin 4 m plus bas, vous saurez qui l'a planté et vous aurez une pensée pour moi en consommant un de ces fruits du soleil....



Si la meute estivale vous en laisse le loisir....





Mais il vous faudra pour cela attendre quelques années....



Pour mémoire, sur le Canigou

article 1 (clic) :Mythique Canigou

article 2 (clic) : Mon ascension du Canigou





17 commentaires:

  1. Quelle belle idée Lison!
    Je me souviens avoir semé en bordures de forêt et de leurs larges tranchées, par ci par là,de ces mélanges de fleurs qui nous font de jolies jachères fleuries. je prenais beaucoup de plaisir à en suivre l'évolution...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai une amusante histoire à ce propos...je mettais toujours des fleurs au bout des rangées de certaines vignes mais pas le traditionnel rosier : cannas, géraniums. Un jour les chasseurs ont trouvé non loin de ma vigne un jardin de cannabis et, très gênés, sont venus me dire que...enfin...la gendarmerie...J'ai bien ri et je leur ai dit que les cannas simples me suffisaient. je suis tombée des nues quand même car je n'ai rien d'une fumeuse mais ma réputation d'"originale" a prévalu...

      Supprimer
    2. Tu me fais à Brassens chantant la mauvaise réputation..."les braves gens n'aiment pas que, l'on suive une autre route qu'eux..."

      Supprimer
    3. C'est tout à fait ça : merci Hubert et si un jour tu passes par ici on ira voir si l'abricotier pousse : chiche !

      Supprimer
    4. Je ne sais si nous irons voir l'abricotier, mais un saut de puce vers ta belle région que j'ai eu le plaisir d'approcher, pourrait bien faire l'objet d'un beau projet!
      J'imagine une dégustation du produit de ta vigne pour fêter ça!!!

      Supprimer
    5. Et nous dégusterons avec plaisir !!!

      Supprimer
  2. Peut être qu'un jour .....à cause du réchauffement climatique ..un bel abricotier né d'un noyau aussi robuste au gel que le roc qui le nourrira saura plaire aux papilles d'un randonneur...Qui sait ? ASP

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ou alors séduit par mon idée celui ci relèvera le défi ?

      Supprimer
  3. Quelle excellente idée ... yapluka attendre ;)
    Bisous, belle semaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. yakka plukka..pourkkkoi pas ? Bisous

      Supprimer
  4. Ah, le Canigou, c'est "ma" montagne sacrée ... Je l'ai fait je ne sais combien de fois ! Déjà toute gamine avec mon père. Puis plus tard avec mon mari, Gardois, qui ne le connaissait pas du tout mais qui a adoré ! Tiens, je te donne le lien de mon blog où j'en parle un peu http://lesevasionsdecat.canalblog.com/archives/2011/09/05/21939596.html

    bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu et je t'ai donc vue; je t'ai mis un petit mot et j'ai ajouté pour toi 2 liens à la fin de mon article ci dessus. Bisous

      Supprimer
  5. Réponses
    1. Merci c'est très gentil..je sais qui c'est ...un petit signe de vie, merci.

      Supprimer
  6. Une bien jolie idée. Qui sait... En bordure de certaine cabane des Pyrénées j'avais semé l'an dernier quelques graines de fleurs faciles et résistantes, j'irai voir cette année si elles ont poussé. Et sinon, j'en mettrai d'autres. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es aussi poétesse que moi...Bisous

      Supprimer
  7. Mais c'est une très bonne idée que tu as eue, Lison. Je la trouve tout à fait sympa ! :-)

    RépondreSupprimer