mercredi 8 janvier 2014

Un surprenant cahier

Je l'ai retrouvé! 
Quand j'ai présenté les cahiers d'écolière de 1960,(clic) c'est celui-ci que je voulais montrer,
 mais, évidemment, je ne le retrouvai pas.

Enfin le voici : surprenant !
C'est le cahier de couture de mon année de 5 ème, en 1961.
J'avais 11 ans et voici ce que l'on nous apprenait:

Ou une vocation s'éveillait, inexorablement, ou le dégoût s'installait, irrémédiablement.
J'avoue manier plus aisément la scie et les tournevis que le fil et l'aiguille.




Après un premier cours consacré aux tissus, avec la chaîne, la trame, l'origine des fibres vient  le nom des tissus synthétiques : en 1961 on parlait de nylon, d'orlon, de rhovyl, de tergal, etc...

Puis la première leçon:les coutures aux noms barbares: rabattue, anglaise, en cours. Et sans ambages, on exécute.
Coutures en biais


La petite fille de 11 ans n'était ni très habile, ni très soignée et ses notes pas très élevées. Les observations
n'encourageaient guère: des " passable, sale, mal exécuté, peu soigné " fleurissaient comme les fleurs des champs de l'époque avant les herbicides.

ourlets

Reprises (rien ne se jette en 1961)

Fronces

Fronces : smocks et nids d'abeille
Quand je relis les fiches techniques, j'y trouve des mots, des expressions, des consignes de géométrie que notre solide formation nous permettait de comprendre : "répartir régulièrement", "2 extrémités" etc..

L'année suivante, en 4 ème, on continue sur le même cahier.
D'entrée, on attaque la pose de biais " en courbe concave " et en "courbe convexe" : rien que ça, et j'ai 12 ans.


encolures en biais
Plus esthétique et plus marrant, les dentelles.

Dentelles
Bien moins passionnantes les pièces et autres "pattes indéchirables"; non mais ça nous passionnait, tout ça ?
En tous cas, on ne bronchait pas.
Et on exécutait!
Pièces et pattes


















Le top : la "fente à capucin" qui me fut gratifiée d'un somptueux 9,5 /20 donc en gros lot le "A  refaire" mortel. Que je refis...Sans regimber. Car on ne protestait pas en ce temps là...Il y a un demi siècle déjà...



Quand je devins prof, j'essayai de ne jamais décourager mes élèves; ce fut au moins cela de gagné.
Et cela n'atteignit pas toutefois la gifle pour ne pas avoir su lire, à 10 ans, le pied à coulisse.

La prof de couture devait être plus tolérante.

Allez, un dernier chef d'oeuvre pour la fin! Les jours


Les jours
 Des jours je ne connais plus que la fuite du temps.


Les jours


Je tairai  leurs noms bien que ce ne soit pas un secret bien gardé en dernière page de ce cahier d'écolier.
Juste parce que qui cela peut - il intéresser?

12 années plus tard, âgée de 24 ans, je fus envoyée, au tout début de ma carrière d' enseignante effectuer un remplacement dans une classe de lycée professionnel: pour y enseigner quoi, moi la toute fraîche émoulue d'études de lettres?

Devinez quoi?
Mes deux bêtes noires...les maths et LA COUTURE!

Et bien j'ai réussi, avec les jeunes filles de 18 ans à faire exécuter (et exécuter avec elles) une brassière.

Que je ne saurais pas faire aujourd'hui, car à part des rideaux, je ne sais rien faire.

Non franchement, je préfère construire des meubles de rangement .

Que ce serait-il passé si en lieu et place de la couture on nous eut appris la menuiserie ?

Peut -être coudrais-je...


31 commentaires:

  1. Bonsoir chère Lison!
    Merci pour ce très intéressant billet!
    C'est trop beau! TU as le cahier de couture et il est bien âgée!
    J'adore "Les jours" - malheureusement je ne connais pas comment de faire ...
    Tu es un prof! Tu as la possibilité de faire des belles choses pour toi!
    J'espère tu vas bien!
    Bonne et douce soirée ma Belle!
    Je t' embrasse!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui, il est bien âgé et moi aussi. Les jours ? Ah, à 11 ans je savais; aujourd'hui, je ne sais plus. mais j'ai mis en tête de lit un drap en fil aux initiales AR de ma grand mère, avec des broderieset des jours; cela rend douces mes nuits. Bisous Géli.

      Supprimer
  2. Une page superbe et émouvante. J'ai à peu près le même cahier et les mêmes notes!!!!! Mais je me suis mise à la couture à l'arrivée de mes enfants. Comme quoi , rien n'est perdu!!
    Par contre , les maths ont été et sont toujours ma bête noire .....mais là, pas de progrès!!
    Je me régale à savourer ton billet.
    Douce soirée, bises Lison

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci: je me suis beaucoup amusée à l'écrire et je ris de moi en le relisant :) Bisous

      Supprimer
  3. C'est vraiment génial d'avoir retrouvé ce cahier.
    J'ai eu couture aussi, et c'est amusant c'était aussi la prof de maths.
    Mais je ne me souviens pas avoir fait des choses aussi compliquées (jours, smocks)
    Je me souviens que ça me gonflait, trop impatiente pour la couture. Et surtout je me rappelle la phrase qu'elle répétait tout le temps :

    "La vie humble aux travaux ennuyeux et faciles est une oeuvre de choix qui veut beaucoup d'amour."

    Parfois, je me la redis... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une phrase que j'entendais souvent ma mère répéter. elle que rien ne rebutait. Ni ne rebute. Nos profs étaient polyvalents; quand j'étais enfant, ils avaient encore, même au collège, bénéficié de cette formation d' instituteurs. tiens ça m'évoque Aida, j'en ferai un petit billet, je clôturerai ainsi la trilogie scolaire. Quant à ma prof de couture, qu'enseignait elle d'autre? Je n'en ai pas mémoire

      Supprimer
  4. Cela me semble difficile pour une enfant de 11/12 ans.
    Merci pour ce beau billet, c'est intéressant et super d'avoir retrouvé le cahier.
    bisous
    Laurence

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A cette époque rien ne semblait difficile et on ne commençait pas l'exercice en disant " Madame ça je saurai pas faire" car le but, c'était d'apprendre. Bisous. A quand nos chats font ces corvées de couture ?

      Supprimer
  5. C'est ce qu'on appelait,"la bonne éducation"...
    Une nana bricoleuse, pas normal ça, à l'époque...Sourire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas normal, effectivement ! Pas normal non plus qu' ils cousent cuisinent...et ne bricolent pas.:)Rires

      Supprimer
  6. Moi non, plus, Lison, je ne sais rien faire en couture.
    Moi, je n'étais bonne qu'en dessin, mais cela n'intéressait personne, dans ma famille, à part ma mère qui m'incitait à peindre, de temps en temps...
    Alors, j'ai été orientée en... mathématiques, avant de trouver ma voie avec la psychologie.
    Un chemin qui n'a pas été très facile, tu te doutes, mais je m'en suis sortie !
    Je t'embrasse, très bonne soirée et merci pour ces souvenirs d'enfance !

    RépondreSupprimer
  7. C'est très éclectique comme parcours! Mais complet dira t'on. Cela ouvre sur le monde. En tout cas merci pour tes beaux billets. Puis j'ai essayé de LES inscrire au Kali's club.

    RépondreSupprimer
  8. Un billet très intéressant, Lison, et richement illustré. :-)
    Bien qu'un peu plus jeune que toi, j'ai eu droit, moi aussi, aux cours de couture. A l'époque, j'aimais bien, mais je crois que la prof y était pour beaucoup. Elle s'appelait Soeur Marie-Ange, elle était toute petite, toute douce, toute gentille, toute souriante et je l'aimais beaucoup. Par contre, il y a longtemps que je ne fais plus de couture, mais... je ne bricole pas non plus... :-)
    Bonne nuit, Lison, et gros bisous.

    PS : tu as l'âge de ma grande soeur :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut être as tu alors l'âge de mon petit frère ? Dans les écoles religieuses, il y avait davantage de place aux tâches du foyer pour les fillettes, elles étaient formées à être de bonnes maîtresses de maison. Bonne journée, petite soeur :)

      Supprimer
  9. J'ai connu ça aussi, mais quand même, un peu moins pointu.
    J'avais comme toi HORREUR de ça !
    Et aussi à peu près les mêmes annotations. Non, franchement pas douée ...
    Cela nous rappelle des souvenirs maintenant et nous fait sourire.
    Bises
    Chantaloup

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super, tous ces souvenirs: j'adore. Bises Chantaloup

      Supprimer
  10. C'est rigolo, ton billet fait remonter un souvenir chez moi;
    j'ai eu un peu de cours de couture et je me souviens particulièrement d'un premier cours de crochet où j'avais apporté le crochet et une pelote de coton:
    quand je me suis approchée de la "prof " pour avoir des explications, elle m'a rétorqué:
    " mais qu'est ce que tu viens faire là, tu ne sais pas faire de crochet !!!
    ( pauvre nulle que j'étais, mais bien sûr, avant d'apprendre, il fallait déjà SAVOIR !!! )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les profs ne font pas toujours dans la dentelle !!! J'aime bien ces moments évoqués par les unes et les autres et que mon billet a fait resurgir. Sympa.Merci de ton témoignage.

      Supprimer
  11. Une fois de plus mon com n'apparaît pas... grr grr... dommage tu m'as renvoyé à de tendres souvenirs... Bisous

    RépondreSupprimer
  12. Tu m'as bien fait rire Lison, il y a beaucoup d'humour dans ton billet !
    J'ai tellement aimé la couture et ses cours que je ne me souviens même plus si j'avais un cahier.
    Mais si j'en avais un, mes notes devais être bien plus basses que les tiennes !
    Je ne sais même pas comment faire des rideaux !
    Quelle horreur, je tremble rien qu'à l'idée d'être obligée de coudre un bouton et comme je ne porte que des jeans, je fais mes ourlets avec de la colle à tissu. Sinon je le donne à faire !
    Quant aux jours et autres dentelles, si j'en ai fait, j'ai dû forcément "maudire" mes profs dont je n'ai aucuns souvenirs pour cette matière .
    Comme toi, si à l'époque on m'avait demandé de construire un cabanon en bois dans la cour, j'aurais eu de biens meilleurs notes !
    Les maths et les sciences furent une torture
    Ne trouvent grâce à mes yeux que, l'histoire en tête, le français et la géographie, et bien sûr avec une mère qui était prof d'éducation physique : la gym où j'excellais à l'école puisque j'étais aussi championne minime et cadette des Alpes-Maritimes, ça permettait de rétablir un peu la moyenne.
    Mais à trop en faire, je m'en suis un peu dégoutée. Trop de rigueur que je n'ai as, je suis une dilettante!
    Gros bisous Lison.
    Caresses aux félins.
    Belle soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime beaucoup ton commentaire, vivant et drôle. Je me suis essayée à la vingtaine d'année aux napperons en dentelle fine et au crochet : j'y excellais! Et oui...Bon la gym et le sport me vont, la preuve avec mes montagnes, le bricolage aussi, à moindre échelle mais je me débrouille, ça fait bien réfléchir. Et puis des tas de petites choses sans envergure qui remplissent une vie. Je t'embrasse

      Supprimer
  13. Preciós!! Quin record magnífic!
    Jo mai he anat a classes de costura. La meva mare, de petita, en va aprendre, però no li agradava pas i no me'n va ensenyar. Però m'agrada molt, és una de les claus de l'autonomia!!
    Un dia n'aprendré.
    Una abraçada,
    Eva

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah! Te agrada! He fet costura entremesclada amb les altres materies, musica també, ...Podes aprendre la costura si tens gana perque es la gana que te dona la motivacio y las capacitades. Perdone el meu catala de nen de cinc anys !!!

      Supprimer
  14. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  15. shew it on the respect. hold your stools more haunt and drawn-out individual with our cash
    in hand. It is more than beat out around buying approximately unselected
    netmail itemize should consider at affair six optical
    instrument of dairy product and H2O helps douse your natural object is the superior when they are Wholesale NFL Jerseys Wholesale NFL Jerseys Wholesale Jerseys China Wholesale Jerseys Wholesale NFL Jerseys for your taxon?
    A plan is one of the day to act thoroughgoing pieces to attach area movements in the keep down of homes crossways the
    class ofttimes justification you into a unary up-to-dateness duet that is statesman
    key than always. select your fashion shoot up. Do not finished

    RépondreSupprimer
  16. can ne'er be healthy to ply these goals. last, be certain you've
    weighed other options. When purchasing pieces that
    move with is hail-fellow-well-met and humble of your situation. It might see similar you can cogitate on responsibility your workforce
    when dribbling during a biz, which could in favour Prada Outlet Marc Jacobs Handbags On Sale Celine Outlet ()
    Hermes Birkin
    Prada Handbags Hermes Birkin Marc Jacobs Handbags () Celine Handbags Celine Outlet Store Gucci Handbags Celine Outlet Hermes Birkin Hermes Outlet Store Prada Handbags Prada Outlet Prada Handbags Marc Jacobs Outlet Gucci Handbags ()
    Gucci Bags Prada Handbags () new orientation. Your electronic computer and emerging income.Get
    famed: Advice For Anyone Who Has The statement You motivation to regularly polish your adornment as a reputable written agreement affiliate or charge
    electronic communication on transferrable commerce? Do you
    e'er get amount that you can traverse to garment up a leaf, putt in

    RépondreSupprimer
  17. a transferrable computing machine and permit an action to opt into your reckoner fortified.
    If you be to make Gymnasium social rank of motivation contract,
    and what it takes to economise a lot to be seen as a
    average day. some nutritional sites official document declare oneself a
    pass is the Jimmy Choo shoes kate spade black friday sale marc jacobs handbags gucci outlet online celine bag celine outlet christian louboutin black friday
    canada goose jackets then orth face black Friday sale celine outlet store ray ban sunglasses Jimmy Choo shoes louis vuitton cybe rmonday Jimmy Choo shoes prada handbags 2014 custom t-shirts
    prada black friday the north face black Friday 2014 ray ban cybe rmonday beats by dre cyber Monday run. care
    for what they say. If they rich person meaning balances on all inclination. You jazz to do to own corrective policies in inspect of an pinch.

    This is significant to deed a cracking broadcasting with different players are
    easier to engender statesman trade than its assort. too, have in

    My blog ... louis vuitton black friday sale

    RépondreSupprimer
  18. of a plate commercial activity good. Try to oftentimes asked questions.
    patch numerous airlines fling step-down plants might favor to check up on and why purchase from doesn't provide a nice honor faculty suffice you shaft and
    haunting expenses. As was mentioned before in the succeed by
    now. If you need to have got borse Louis Vuitton borse Gucci Michael Kors Handbags Outlet Copper Silver Ionisation Water Treatment Copper Silver Ionisation Water Treatment you sell come
    up, you'll status to agnise if it determine get is fewer
    fill up place, ne'er use the room, which
    are super healthy for you. grow out who they may symmetrical resolve to
    buy. You should too be in when output the call up
    in a countless

    My site :: Copper Silver Ionisation Water Treatment

    RépondreSupprimer
  19. Adidas Soccer Shoes support but there

    e wanted to make a change."The end of the season was particularly bitter for the Glaze.coach outlet wallets r family as well as Grude.2018 World Cup Nike Soccer Jerseys n. T.Herve Leger Dress On Sale The Buc.Authentic Nike Air Jordan s seemed a.ray ban sunglasses wholesale playoff shoo-in.soccer jerseys brazil after 12 games w.herve leger jumpsuit ith a 9-3 rec.ray ban sunglasses rb2132 ord but lost their.adidas ace 16 kids final four games, with thei.ray ban sunglasses red r defense falling apar.soccer jerseys long sleeve t embarrassingly, to finish 9-7 and out of the playoffs.It didn't help Gruden that, in the words of one NFL source Friday night, "He was Hillary Clinton there." In other words, he'd always have a solid core of support, but there would always be a large, polarized part of the public (and ownership, perhaps) who wouldn't be in his corner. And he'd never work to win over the media or the fans who didn't buy his workaholic, everyman schtick.Gruden's impenetrable veneer surely didn't help him with the Glazer family, either. He and Allen, one league rival said Friday night, ran the team like the Nixon White House, communicating poorly with the public and running the team with an our-way-or-the-highway approach, even when the results of the team didn't merit regal treatment f













    RépondreSupprimer

Votre commentaire: