jeudi 4 août 2016

Noyé dans la brume, Espousouille

Posé bien à plat sur le fond de sa vallée glaciaire, Espousouille offre avec élégance, aux rudesses du climat capcinois (du Capcir),  ses maisons de pierre coiffées de lauzes moussues.

Mes archives papier; 28 septembre 1995

28 mai 2016



Un peu plus loin méandre le Galbe paresseux mais capricieux, issu des proches montagnes et se jetant un peu plus bas dans le barrage de Puyvalador.


Le Galbe
 Espousouille : un nom original qui jaillit des écrits au XIV éme siècle , Sposolla.

Férue de toponymie, je me jette sur le livre référence et, parmi les 2 sources plausibles, on privilégie"puteus" le puits, qui a donné en France une trentaine de lieux aux noms voisins de Espousouille , ainsi qu'en Espagne et Italie.. Ici ce serait, au 14 eme S, de petites fosses d'eau stagnantes ou puisards artificiels. Dans cette plate vallée fangeuse.




La vallée du Galbe : une belle vallée à l'allure glaciaire, avec son fond plat et ses pentes boisées, avec une longue courbure galbée que l'on ne peut voir que du ciel ou des sommets, ce qui est la même chose, mais qui ne doit pas son nom à ce galbe là...
Non, Galbe proviendrait de ce hameau entre Espousouille et Puyvalador, aujourd'hui disparu, mais dont l'étymologie a des sources très différentes...peut être "agualba" eau blanche, écumeuse...celle-ci me plait bien.

Bref Espousouille devient ma demeure d'une nuit avant l'étang du Diable et ses diaboliques Pierres Ecrites. C'était sans compter avec Miss Météo, diabolique. Qui m'empêchera d'y aller.







Le Capcir


Le Capcir est un haut plateau  des Pyrénées Orientales réputé pour son rude climat : on l'appelait la Petite Sibérie, avant le temps du réchauffement climatique, mais elle demeure très froide. J'y ai connu la plus froide nuit de ma vie de baroudeuse : moins 7° dans ma chambre sur roues.


Capcir sous la brume depuis le Cambre d' Ase 25 juin 2016
Espousouille , au coeur de ce Capcir, eut un passé industrieux : la forêt et les moulins de sciage, au moment de sa création, sans doute au 14 ème siècle.

Puis un passé agricole : en témoignent ces prairies en friche ourlées de murettes et cet abreuvoir joliment reconverti.

Lieu de l'ancien hameau de Galbe

















Aujourd'hui, Espousouille vit du tourisme : vert, équestre, montagnard, hivernal ...Gîtes, proches stations de ski, circuits VTT et pédestres, et puis, farniente...laisser couler le temps comme coule le Galbe.

L' Espousouille agricole s'est reconvertie, mais garde son cachet originel :fermes intra muros.




Parfois revisitées au goût du jour.


J'aime Espousouille depuis l'an 1995 où je fis des séjours avec mes élèves en ce gîte heureux.
"'Classe verte" , classe "de neige"...que du bonheur.

Dans sa verdure...
Alors, les souvenirs aidant, j'y reviens...
Et je visite, noyé dans la bruine, un village originel et original. Ah, faut avoir l'oeil !
Car...






L'Angélus m'extirpe du lit, d'ailleurs "on" m'attend !






Le grand chien, un peu plus mouillé, est venu m'accueillir au saut du lit et m'a entraînée...
Au fil des rues que réchauffe le rouge capcinois.



Ouvertures datées et décorées

























Autres ouvertures ...qui parlent du froid ! Toutes petites...



Le froid, on ne peut l'oublier, tout parle de lui, ici.. Les murs, épais, sont faits de gros blocs de granit, de même que les murs de bois prêts pour la première flambée et les suivantes, pendant des mois.





               
ancien éclairage public
(support)




La poésie règne sur un village qui a l'air facétieux, cette facétie dont doivent être habillés les habitants !
Le poste électrique n'hiberne pas, j'espère, à la mode marmotte !


 Même le monument aux morts apposé sur le cimetière a sa facétie : ce Sauveur dit "Charayre"...soit le bavard ! Fallait-il qu'il le fût pour que la gravité de l'évènement , mort à la Grande Guerre, s'enjolivât de ce qualifiant sobriquet !



Mais le petit cimetière rappelle aussi que la montagne et là, avec sa cruauté et ses deuils. Qui fut donc ce pauvre Espagnol que la famille ne réclama pas, ou ne put rapatrier, dont l'âge est ignoré et qui mourût quand j'étais une petite fille de trois mois ?


Noyée de gris sous un ciel bas, ouvrant sur de vertes prairies, emperlée de bruine, la nature y est belle et paisible. J'y viens et reviens avec la même joie, quel qu'en fut le temps. En hiver ? Pas essayé...





Toutefois, avant de partir, je vous offre quelques facéties que peu de gens ont le loisir de voir car tellement discrètes ! Je les dois au téléphone portable ! Qui dit qu'on est distrait en téléphonant ??

Regardez ce petit pont ordinaire sur la Galbe, près duquel j'ai dormi (oui la météo était douce la veille).



 Aux quatre extrémités des figurines minuscules, cachées sous la rambarde, racontent la faune d'ici.

Le bestiaire du pont (Mr Vila, ferronnier, Le Soler 66)

Et, moqueuses, sur la rambarde, aux quatre extrémités aussi, quatre grenouilles : je vous assure qu'elles préservèrent mon sommeil !

Elles sont minuscules


Et je vais vous dire .....il y a aussi tout ce que je n'ai pas su voir !!!
Pas vrai , le chien ?




24 commentaires:

  1. Coucou Amédine Gentil Le Chien qui Vous offre Son Jouet C est vrai qu Espousouille regorge de Trésors Vous en avez découvert tout plein même si comme Vous dites Vous n avez pas tout su voir ( Il faut savoir garder pour plus tard ;) ) De L autre côté des Pyrénées il Y a Espolla peut être un peu de La Famille à Espousouille :) Amédine Calinous aux Minous Bisous à Vous :)

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. J'ai cherché sur le bouquin Espolla que je connais et je n'ai rien trouvé mais ce pourrait être la même origine en effet. Le jouet du chien ? c'était un ballon abandonné et on a fait une partie de foot. Quant à Lison, j'ai depuis quelques jours une petite Lisette qui lui ressemble beaucoup mais pas par le pelage et cela me sort un peu de ma longue déprime liée à sa disparition. Elle ne remplacera jamais Lison elle me donne juste envie de rire avec elle. Bisous

      Supprimer
  3. Amédine Ce Chien a L air très Sympa :) Contente d apprendre que Lison Vous a envoyé Une Petite Lisette qui Vous amuse Le rire est tellement Bénéfique il n a pas de prix il balaie ce qui Nous empêche d apprécier Les Petites Choses essentielles qui rendent La Vie Plus Belle :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dois reconnaître que Lisette (que je ne voulais pas prendre par fidélité à Lison) me remémore tant de moments joyeux que le rire revient ; pour le moment je retiens l'attachement car je vais partir 6 jours en Espagne, elle va rester à la maison avec les autres, bien soignée, mais peut se faire écraser elle ne connaît pas la rue. Alors...mais si c'était le cas, je reprendrais une autre petite.Cela redonne de la vie t ils l'ont bien acceptée . Les "filles", non.

      Supprimer
    2. Pour Espolla l'étymologie serait spécula, tour de guet. D'après Wikipédia cette fois.

      Supprimer
  4. Comme toujours, passionnant ! des photos et un texte. Et puis, un village étonnant pour nous citadin, finalement le bout du monde est proche de nous. Je relève « La civilisation commence là où la route s’arrête… »

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand je vois d'où a pu être prise la photo 1995, je ne pourrais la refaire aujourd'hui, la forêt est descendue et empêcherait toute prise de vue. Quant au panneau, il m'a bien faite réfléchir. C'est peut être vrai: hors route les gens se saluent se parlent et les animaux sont moins farouches. Peut être dis je...

      Supprimer
    2. CASTELLO Marie-France6 août 2016 à 17:15

      Superbe reportage photos et nous vous remercions de tout l'amour que vous portez à cette vallée que nous aimons particulièrement. Cependant une petite remarque, vous notez des "prairies en friches ourlées de murets en pierres... " : l'agriculture est toujours présente dans cette vallée même si on ne compte plus d'exploitation agricole à Espousouille et les prairies sont toujours entretenues par des agriculteurs voisins qui ne fauchent ces dites prairies qu'à partir du 15 juillet pour préserver certaines espèces ...

      Supprimer
    3. Je rentre d' Espousouille, à nouveau et c'est exact que j'ai trouvé du changement : beaucoup de friche de la semaine passée a été tondue et encore un terrain aujourd'hui près du petit pont ; je fais mon mea culpa !! Si vous me suivez je vais faire un repartage sur Pierres écrites et Diable, mon parcours du jour

      Supprimer
  5. Coucou Amédine Le 16 avril Mickey Mon Jeune Chat de deux ans a été emporté par une voiture Il connaissait la rue alors si Lisette pouvait rester à La Maison intramuros Ce Serait Bien :) Bon Séjour en Espagne :) Pour Espolla oui J ai vu d ailleurs c est vrai en Catalan on dit " espille " pour regarde ou en Français épier :) Calinous aux Minous Bisous à Vous Pensées pour Lison :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux ni ne VEUX tenir mes chats intra muros. Ils ont le petit jardin et la rue c'est le supplément ...jusqu'à présent aucun sauf Mandarine n'y a perdu la vie

      Supprimer
  6. Merci Amédine - Lison , quel beau reportage , que de belles photos !!!Heureuse que tu n 'ais pas oublié le gîte .
    Sauveur dit Charayre était le frère de mon grand père maternel ....je ne sais pas s'il était charayre ...mais moi les "charayres" m'ont soufflé dessus . Je ne sais pas si tu l'as constaté !!!
    C'est toi qui avais garé ton petit fourgon blanc prés du pont , en début de semaine ? ....le chien au ballon planté devant toi ( tournée vers la montagne, assise à ta table) ....,dommage je n'avais pas la possibilité de prendre la photo !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OUIIIII ! j'y serai demain samedi soir, même lieu : passe me faire un coucou !Je t'attends. car cette fois la météo devrait me permettre le Diable : tu veux m'y accompagner ??

      Supprimer
    2. Peut être même partirai je ce soir...si tu vois le fourgon...mais plutôt demain

      Supprimer
  7. Bonjour ... Toujours un plaisir de découvrir de si beaux paysages ... Merci pour tes superbes photos !!!
    Bonne route, BISOUS et Câlins à tous tes Félins, Pensées pour Lison

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Miss Parker, c'est un coin magnifique dans mon département. J'ai une nouvelle petite Lisette, toute jeune et ressemblant beaucoup à Lison par le comportement, pas par le pelage. Bisous; elle adoucit ma peine toujours grande

      Supprimer
    2. CÂLINS à cette petite Lisette ... longue vie !!!!!!!!!!

      Supprimer
  8. Je suis passée trop tard le fourgon avait les rideaux tirés ...;il faisait frais ....Mais aujourd'hui grand soleil .La rando aura été belle , j'attends la suite !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le fourgon a souvent les rideaux tirés, j'aurais bien aimé te voir. Bon c'est vrai qu'à 21 h je dormais !! très belle rando, tu en verras le résultat

      Supprimer
  9. Encore de l'émotion dans tes écrits et tes photos. Tu dois publier ! Magnifique ! Tu nous fais visiter et tu nous apprends notre beau Pays Catalan. Merci Amedine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Publier, je me disais, un article de mon blog dans l'Indep du Week end, ce serait bien...Une invitation à la balade. Mais elles ne sont pas techniques mes balades en ce sens que je ne donne ni distances, ni temps; elles sont juste un peu poétiques

      Supprimer
  10. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  11. Espousouille, j'adore ce nom (sourire). Encore un très joli billet, Amédine. Et ces figurines sous la rambarde du pont, quelle idée originale ! J'aime aussi.

    RépondreSupprimer