jeudi 29 août 2013

Espagne; dernières vallées.

Avant de rentrer chez moi, j'ai prolongé mon séjour une journée par curiosité pour deux vallées proches de la très montagneuse frontière d' Ariège: la Vall Cardos et la Vall Ferrera.

La Noguera de la Vall Ferrera est un affluent de la Noguera de Cardos  qui elle même reçoit encore une Noguera, celle de LLadore: on finirait par s'y noyer si ça continuait,
 il est temps que ça finisse !!!
A quoi ressemblent ces vallées?

C'est à la fois aride et rougeâtre sur les flancs et très vert dans le fond: joli contraste où bondissent des eaux claires et torrentueuses.
Normal, il y a eu beaucoup de neige cette année.
Voici Tirvia, au confluent des 2 vallées
Tirvia

De Tirvia on voit bien la rencontre des 2 vallées


Tirvia mérite la visite car il y a plein de lieux étonnants:


le coeur de village, très médiéval vu de l'intérieur

Vu de l'extérieur
Et vu au sol: pavage de galets...de Noguera, assurément !
L'église de Tirvia: beau clocher roman



De Tirvia, on s'élance dans la vallée que l'on choisit. Pour moi ? Les deux, évidemment.
La Noguera de Cardos a reçu ma visite en soirée puisque j'ai élu domicile dans un minuscule village; extra muros, tellement c'est petit. Mais paisible....c'est Araos
Araos

posé sur le velours des prés.



Solides maisons de pierre



sous bonne garde



La vallée remonte sur une vingtaine de km, villages perchés ou posés sur du velours.





La lumière est belle quoique légèrement automnale.









Tout au bout de la vallée se trouve un village minuscule envahi d' hôtels, restaurants, bars, car il est le départ de randonnées en montagne l'été et de la route de la station de ski l'hiver.
Moi, j'en fais mon terminus car même en vacances, le temps est compté: c'est mon dernier jour.

Cependant, j'ai juste une petite mission à remplir: aller m'asseoir au milieu de la rivière et dessiner...ça!




Depuis que j'ai la "marotte " de dessiner des ponts (qui peut me dire pourquoi ???), j'admire le travail des bâtisseurs...







 Une vallée plus loin, la Vall Ferrera qui, comme son nom l'indique, est une vallée ferrique (des mines de fer y furent exploitées) signe la fin de mes investigations dans un somptueux bouquet .








Lison au restau

A vous qui avez eu la patience de me suivre dans mes pérégrinations, merci...

A Lison qui a passé 6 jours et 5 nuits dans le camion revient la palme d'or de la patience !!!

Je la faisais un peu sortir, jouer et gambader tout de même...

Et puis...je l'invitais au restaurant, non?

Dans un village, un habitant m'a dit, stupéfait:
 "D'abord, on a cru qu'elle était en plastique, puis on a pensé que c'était une peluche: enfin on a vu que c'était un vrai chat !"

16 commentaires:

  1. Bonsoir chère Lison!
    Encore un très beau billet d' un paysage trop beau et avec beaucoup de la verdure et calme ...
    Et tu es toujours en balade avec ta famille!
    Merci et bon week-end!
    Je t'embrasse!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En balade, ma famille, c'est Lison chatte; à la maison, ma famille, c'est Lison + 7 chats...pas pour longtemps: le siamois arrive en fin de vie et on vit ces derniers instants fusionnellement. C'est triste parce que je sais et lui aussi. Je pars ce WE en montagne et j'ai l'angoisse de le laisser. J'avais une famille, maintenant, c'est mes chats. Merci pour ton témoignage, j'ai eu enviez de vous emmener en balade à tous. Bises

      Supprimer

  2. Tes ballades pourraient faire un livre
    ( raconté par Lison, bien entendu).
    Pourquoi pas ? Tes petits reportages
    sont bien racontés et photographiés.
    Tu as beaucoup de chance de vivre
    avec un entourage aussi magnifique :
    tous ces petits villages, ces paysages
    restés intacts. C'est un grand privilège.
    Bonne fin de semaine à toi. Bises. ELZA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Justement, je faisais autrefois "un livre" de chacun de mes voyages et mes lecteurs l'attendaient avec impatience; je comptais en présenter un bientôt sur le blog, j'appellerai ça l'"ancêtre du blog", donc je ne t'en dis pas plus, tu le découvriras. en attendant je vais faire un livret de mon blog. Bises

      Supprimer
  3. Je t'envie et te suis dans tes périples, je découvre par tes yeux de magnifiques paysages, des villages qui me font rêver et la lecture de tes commentaires est un régal, quant aux photographies! tu as une âme d'artiste.
    A bientôt Nicole

    RépondreSupprimer
  4. Oh, surprise; mon commentaire a été publié - peut être en choisissant le profil anonyme ou bien as-tu modifié quelque chose sur ton blog?
    Fifi salue bien Lison

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, Nicole, je n'ai rien fait, tu as trouvé la technique comme l'a fait Pascale; tu es bien Nicole B ?

      Supprimer
  5. Ce fut un plaisir de te suivre. Très belles dernières photos.
    Bravo à toi et à Lison. :)

    RépondreSupprimer
  6. Lison bonjour j'aime comme toi m'asseoir au milieu des rivières
    Quel bonheur de se retrouver au calme et dan ces si beaux endroit
    J'adore la verdure et tes photos
    ces paysages sont grandioses et tu les connais très bien
    BISE et bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai l'impression quand je suis ailleurs de "laver ma tête fatiguée"... bises

      Supprimer
  7. Quel bonheur de te visiter Lison... tu me fais voyager : les photos sont superbes et tes commentaires plein de douceur et de sérénité. ça fait du bien..
    Suis admirative de Lison-chat compagne de tes périples...
    Merci pour tout
    L'idée du pont est à creuser... tu sembles être le passeur d'émotions et de sensations en lien étroit avec la nature et pour ce faire les ponts sont indispensables et sont le lien-témoin des vies que protègent maisons, jardins et forêts.
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le pont j'avais aussi envisagé le passage d'une vie à une autre puisque j'ai littéralement changé de vie ( à 90%) en 2006. Simplement, dans ma nouvelle vie, il n'y a pas de retour en arrière possible (ni souhaitable, surtout!) alors qu'un pont le permet; le pont peut aussi être un lien, que sais-je... merci pour ton point de vue que je noterai dans mon cahier de vie. Bisous

      Supprimer
  8. Merci pour ces photos, qui en fait me servent de ... premier repérage pour tournage d'un film sur le tout dernier cathare, Guilhem Bélibaste, qui fut arrêté ici, à Tirvia, en 1321 !

    RépondreSupprimer
  9. Superbes villages qui sentent bon des temps révolus. Le sommet pointu tout au fond, c'est le Monteixo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est beau Ludo, à découvrir, y revenir et s'y poser pour "montagner"...
      merci de ta visite.
      tu peux découvrir l'Espagne d'ici dans mes précédents billets (3 ou 4 )

      Supprimer