jeudi 22 mai 2014

De l'autre côté de la route...

En septembre 2013, je vous emmenais découvrir ma route préférée.(clic)
Depuis cette route en corniche, je voyais une petite chapelle "Cabrils" que je me plaisais à dessiner ou peindre, selon mes envies.
Et qui m'attirait irrépressiblement.



Cette fois, j'ai décidé d'aller voir de près cette chapelle, de l'autre côté de ma route.
C'est une piste d'abord en terre puis asphaltée, étroite, sinueuse, courant dans les bois puisque ce n'est pas le versant sud.

Ciste cotonneux

Quelques km plus loin, j'arrive à Cabrils.
Une fontaine, un bassin, une tour clocher, une minuscule chapelle et une grande maison de pierre qui disparaît dans les ombrages : voilà Cabrils et me voici encore une fois l'unique habitante des lieux.
Une habitante qui ne se laisse pas désorienter : visite des lieux, séquence dessin et aquarelle, repas somptueux sur une grande dalle de schiste roux et sieste au grand soleil sur un promontoire, derrière la chapelle, figure de proue au pied de laquelle chante une rivière, le Cabrils.


Cabrils : chapelle et tour















Repas de fête à Cabrils
Joues de porc en civet, coca de "cabells d'angel", Rocamadour fermier et...vin rosé

Les cerises de Cabrils


En arrivant ici, je ne savais pas que cela me renverrait à Joseph, voici plus de 30 ans en deçà...


Etonnante histoire. Qui m'invite à revisiter le passé.



Joseph a atterri en ma maison il y a plus de 30 ans. 
C'était le nouveau curé du secteur et il faisait connaissance avec les paroissiens.
Nous (nous étions 2 en ce temps là)  qui ne fréquentions ni églises ni curés, nous l'avons gardé des heures, on a mangé ensemble, discuté avec  un homme extraordinaire, natif des Pays Bas.
Un prêtre atypique. Il avait 46 ans environ.
Il ne cherchait ni à convaincre ni à prêcher; juste parler, écouter. Il aimait les âmes en souffrance...Il aimait les gens.Il avait fait de sa foi une philosophie de vie. En toute simplicité.
Joseph a fait son chemin, nous le nôtre, on s'entrevoyait sans plus.
Un jour il a tout quitté pour devenir ermite dans les Garrotxes, cette région sauvage près d' Olette..
puis à Villefranche de Conflent, nous avions vu sa 2CV atypique comme lui.
Plus tard on a appris sa mort.

Quand j'arrive à cette chapelle de Cabrils, je suis loin de penser à Joseph.
C'est le nom écrit sur la boite aux lettres de la maison de pierres.
R... un nom invraisemblable: le nom de Joseph...
Son frère Raphael, que je ne connais pas, arrive et on fait connaissance.
Quel regard bleu chez cet homme...Et ce léger accent, bien qu'il soit catalan de naissance!
Alors il m'ouvre la chapelle, en souvenir de Joseph, son frère.




Joseph, le prêtre




Sculpture de Pierre Raaymakers



Et me conte l'histoire de cette famille hors du commun :
Il y a des années, leurs parents sont arrivés ici, depuis les Pays Bas; le père, Pierre, peintre et sculpteur, la mère et 9 enfants.
D'autres naîtront ici, dans ces terres arides des Garrotxes.
13 enfants comptera la famille, 12 vivants, un petit frère est mort à 2 ans, noyé, en Belgique. Gabriel.
Raphael a 17 ans de moins que Joseph, 19 ans de moins que l'aîné. Raphael est le plus jeune.60 ans, aujourd'hui.

Un jour, Joseph, âgé de 24 ans a décidé de construire en ce site où seule existait une tour et la maison en pierres de ses parents une chapelle en hommage au petit frère mort.


Et en 1961 Joseph posa la 1ère pierre en laquelle repose un parchemin expliquant l'histoire...
D'autres pierres suivront et c'est Raphael qui terminera la chapelle, petite, ronde, avec une superbe coupole en granit. En l'année 1965.




Le maître autel en chêne vert
et la plaque tombale de Joseph






Pierre, le père, un peu fantasque, l'ornera de tableaux symboliques et d'une vierge blanche qui danse, qui danse....
La vierge qui danse





La tour, une ancienne tour à signaux de l'an 1007, sera dotée d'un clocheton et la cloche si elle sonne en mon honneur, sonne aussi, claire dans la vallée pour une ou autre rare cérémonie.
Joseph est décédé en l'an 2012 après d'impensables souffrances et ses cendres reposent dans la chapelle, sous une plaque gravée, dans un orifice creusé par Raphael.
Les cendres de Joseph, sous la plaque d'ardoise
1937-2012



La famille est dispersée, divisée.
Mais il y a tant d'amour entre ces murs, l'amour d'un petit frère de 60 ans pour son aîné, Joseph....


Sculpture: le visage de Gabriel


Et l'amour d'un grand frère, Joseph,  pour un tout petit enfant nommé Gabriel


Dans ce paysage inoubliable, bercée par le chant de l'eau du Cabrils et de la fontaine, je savoure...
Je savoure un superbe paysage



Je savoure la découverte d'un site exceptionnel dans sa simplicité
Je savoure une halte hors du commun dans ma vie de labeur harassant
Je savoure un bain de soleil dans les cistes à feuille de laurier que je découvre pour la 1ère fois





Je savoure même la présence un peu agressive de cette couleuvre que nous dérangeons en plein repas, devant la statue du petit garçon.




39 commentaires:

  1. Tu nous contes une histoire très belle avec une dextérité époustouflante ! Merci Lison et un gros bisou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Anne, c'est conté avec le coeur. Bisous, belle journée

      Supprimer
  2. c'est une très belle histoire, et la chapelle est extraordinaire
    bisous
    Laurence

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Laurence, je la croyais très vieille tellement elle épousait le site et la tour de l'an mil. Etonnant.
      C'est une histoire de foi, d'amour et de bon goût. Bisous

      Supprimer
  3. Bonjour Lison ;)
    Me voilà avec ma tasse de café, devant votre Blog ... Je lis votre article, je pars, je voyage avec vous dans cette Chapelle et entre dans cette incroyable et touchante histoire de famille, d'Amour Fraternel ... Et je me rends compte que ça fait 10 minutes que j'ai ma tasse à bout de bras sans boire une goutte, la bouche entrouverte et que j'ai oublié tout ce qui m'entourait !
    C'est tellement incroyable que vous ayez retrouvé la trace de ce Prêtre, incroyable aussi l'histoire de cette Famille et de ses Frères ... Ce qui est étonnant, c'est l'âge de cette chapelle que je croyais beaucoup plus ancienne ...
    Les Cistes sont magnifiques et je me suis régalée avec vos photos d’insectes et de la Couleuvre !
    Mille Mercis pour ce très beau moment !
    Je vous souhaite bon courage, j'espère que vous pourrez trouver un peu de temps pour vous poser ce week-end ...
    Bisous du Sud-Est où il fait gris ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je vais me poser ce week end je devais partir ce soir mais contre temps oblige, je suis là.
      Peu m'importe je vogue au gré des vents et marées (bon pour les marées c'est pas possible ici!). Eh ! je suis cause du café froid ? C'est bon signe si mes billets deviennent une parenthèse ...attendue.
      Bonne soirée Sylvie et bon week end. A la chasse aux insectes ? ils sont superbes.

      Supprimer
  4. Merci Lison pour nous faire voyager, rêver, tout en s'instruisant. Un régal, comme toujours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne voyage pas toujours en montagne et "qui n'a pas fait au moins une fois le tour de soi même n'a pas voyagé " (Confucius). Alors c'est te dire si je voyage ! A bientôt

      Supprimer
  5. Je recommence, puisque mon commentaire précédent a disparu...
    Je te disais que j'aime beaucoup cette "vierge qui danse", pour son côté un peu païen et aussi le talent incontestable de l'artiste.
    Et aussi, je te confiais que ma grand-mère paternelle était de Nyer...
    La vie est un monde de coïncidences, qu'en penses-tu?
    Je t’embrasse bien fort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De Nyer, c'est juste de l'autre côté...non de la route mais de la vallée . Oui, coïncidence, signe, etc...La vierge qui danse m'a séduite, elle a un bras au dessus de sa tête comme une Sévillane et les jupes et voiles qui virevoltent . Il en avait assez de la voir figée avec un enfant dans ses bras, paraît il. L'enfant, pauvret, il est dans sa niche creusée dans le mur de la chapelle. C'est peut être le petit Gabriel... Bisous Norma

      Supprimer
  6. Cette rencontre avec une famille hors du commun restera longtemps
    dans ta mémoire. L'endroit, la chapelle, les sculptures et même
    l'atmosphère, évoquent une mystérieuse légende. C'est comme si
    tu avais été choisie pour recevoir ces confidences liées à une famille.
    Personnellement, je ne crois pas au hasard... Merci Amedine pour
    ce partage de l'esprit et du coeur. Bises. ELZA

    RépondreSupprimer
  7. Vois tu Elza,j'ai écrit à un ami et je lui ai dit "je me plais à croire que Joseph a guidé mes pas"; c'était une boutade mais...pas tout à fait, car depuis des mois, je sentais que je devais aller là bas. Je suis en paix. D'ailleurs Raphael a mis à ma disposition un terrain avec eau, électricité et cabanon pour que j'y sois bien dans mon camion. L'eau et l'électricité ne m'importent pas.Le site oui. Magnifique, non ? Et j'irai, juste pour y être bien.Je t'embrasse Elsa, à bientôt; toujours un plaisir de te retrouver.

    RépondreSupprimer
  8. Tu as toujours de belles histoire à nous rapporter accompagnées de magnifiques photos. Je ne me lasse pas de parcourir ton blog.
    Merci pour tout cela !
    Bisous
    Chantaloup

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est gentil ! ça donne envie de continuer à faire rêver avec des histoires toutes simples, celle de la vie. Bisous.

      Supprimer
  9. Cet endroit est empreint de sérénité et d'amour .Son histoire que tu contes si bien est touchante .
    J'ai fait, avec toi, une promenade merveilleuse .
    Merci.
    Douce soirée, bises Lison

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien encore un commentaire sympa qui invite à poursuivre ensemble ces découvertes. Bisous

      Supprimer
  10. Bonjour chère amie,

    Vous m'emportez dans un lieu vraiment idyllique. Une belle histoire, du rêve... une envie de vous rejoindre.
    Gros bisous ❦

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, je vous attends pour le prochain ? je viens de préparer les photos, c'est dans le même secteur, vu sous un autre angle...Amitiés, Martinealison de Lison (s)

      Supprimer
  11. Bonsoir chère Lison!
    Pardon - je suis tardive ....comme toujours ....
    Je t' adore pour tes féeriques billets avec des adorables et magnifiques photos!
    Tu es superbe!!!!
    La chapelle est un magique endroit!
    Et tes photos de la nature sont pleine de caresse et poésie!!!
    J'espère tu vas bien et tu as le temps pour te reposer un peu!
    Bonne soirée ma Belle!
    Je r' embrasse fort!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous sommes toutes en retard, toutes pleines d'activités et d'imprévus, nous sommes toutes pardonnables et pardonnées, chère Géli.
      On se pose parfois, le temps de lire un beau billet ou d'en écrire un; j'adore les tiens, tu le sais ....Je t'embrasse avec affection

      Supprimer
  12. Cette histoire est très belle et très touchante, Lison. Il y a tant d'amour, oui, et tu l'exprimes si bien. Merci pour ce partage. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour Lison
    J ai rencontré Joseph Grace a Jean Marc Ils Nous ont malheureusement quitté
    Qu Ils reposent en Paix La ou Ils sont Nous irons :) Nous Les Aimons Ils Le savent :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Claudie. Cela m'a renvoyée à cette histoire que je viens de relire après votre commentaire. Une belle histoire, pour une Belle Personne. oui nous les aimons ceux qui nous regardent de là haut...

      Supprimer
  14. Lisons Je Vous souhaite une Bonne Continuation dans Vos Balades
    Merci pour Le Partage RonRon a Vos Chats de la part de Mes Chats :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Seriez vous la Dame que j'ai rencontrée là bas (faisant du stop sur la piste) et par qui ce billet a existé ? grâce à elle j'ai su que c'était le frère de Joseph qui vivait là...et tout s'est enchaîné. Sinon, j'aurais fait juste une halte anonyme...

      Supprimer
  15. Ho non Lison Nous Nous serions rencontrée Je Vous l aurais dit
    Ce qui est curieux c est que Je viens de retrouver dans Votre blog Chatdesîles que Je contacte sur Colibri et Eowin
    Je Vous ai trouve grâce a Joseph J ai rencontré Chatdesîles car J ai Beaucoup d Amis Chats :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les blogs, chère Claudie, mènent à d'étonnantes rencontres. cette dame s'appelait je crois Claudie aussi. C'est étonnant que vous m'ayez trouvée avec Joseph; je suis ravie de cette rencontre en blog.

      Supprimer
  16. Oui Lison C est Joseph qui doit sourire de La Haut Je Le vois :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'en doute pas cet homme était magique...

      Supprimer
  17. Réponses
    1. Claudie, je serais TRES curieuse de savoir comment vous êtes arrivée à ce billet sur Joseph qui date quand même de mai (vous parlez de J Marc que je ne connais sans doute pas): pouvez vous me raconter comment ? Si vous préférez je vous donne mon adresse perso y a pas de secret :
      amedine.mas@orange.fr. Votre photo de profil, cette maison, est superbe. Photo ou aquarelle ?

      Supprimer
  18. Lison pour répondre a Votre dernière question c est une aquarelle peinte a partir d une photo ( ni l une ni l autre ne sont de moi :) ) Façade fleurie d un mas Catalan ( que J aurais plaisir a habiter )
    Pour répondre a Votre curiosité Je pensais a Joseph plus précisément J ai trouve un jour une photo de Lui quand Il devait avoir une trentaine d année Il était Lumineux c est vrai et Je recherchais sur le net cette fameuse photo que Je n ai pas eu Le Bonheur de retrouver
    Jean-Marc Lui est Mon Frère de Cœur Il était très très proche de Joseph Il tenait a tout prix a ce que Je rencontre Cet Homme Il avait raison
    C était il Y a 40 ans Nous avions 15 ans et malgré le temps qui passe Je pense tous les jours a eux Ils sont restés près de moi :)
    A L époque Nous étions un peu perdus et Joseph Nous aidait a croire en L Humain ...
    Oui Ils étaient des Êtres Rares J ai eu La Chance de Les rencontrer :)
    Que dire de plus sinon Merci a La Vie :)

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour,
    Magnifique et plein d'émotions.
    Je connais très bien ce coin et cette famille.
    Ma famille étaient voisin et amis d'enfance, le mas juste après Els Plans avec également une magnifique chapelle.
    Que de souvenirs...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On voit depuis la route un mas avec une chapelle, assez loin de Cabrils, je suppose que c'est de celui ci que vous parlez; il me semble être à peu près en face de l'embranchement de la route d'Ayguatebia. Non ?

      Supprimer
    2. bonjour,, moi je suis la petite fille du mas d"Els Plans , et j"ai l"age de Raphael j'allais a l'école avec et je l'ai es tous connues ,,, ils font partir de notre famille BATLLE ,, oh oui plein d'émotions ,,, ces Mas ,j'habitais Olette jusqu'à mes dix ans ,,, notre mas c situe juste en face la maison cantonniére de Tourol c beau et que de souvenirs !!!!!

      Supprimer
  20. Magnifique, exilé en terre provençale, je savoure ces images avec émotion, ma grand mère maternelle est issue de Moncles et de Serramitjane.
    Ces paysages sont chers à mon cœur, merci encore.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout simplement vous remercier pour votre témoignage . je dois cercher ces lieux sur la carte : c'est dans les Garrotxes ?

      Supprimer
  21. Très beau texte.Pierre Raaymakers était mon grand oncle et je l'ai rencontré enfant, en vacances. Un homme très pieux au destin extraordinaire. Une photographe hollandaise a publié un livre de photos plein de poésie sur cette branche pyrénéenne de la famille.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente que ce texte soit arrivé jusqu'à vous et que vous l'ayez apprécié. Vous êtes d'une Belle Famille comprenant des gens au grand coeur. Merci Yvan pour votre passage en mon blog

      Supprimer