samedi 7 juin 2014

L'enfant sauvage

Voici César.


Il est enfant de Léa, une jeune maman sauvage.

C'est son premier bébé et les quatre autres de la portée ont été tués dans leur couffin par on ne sait quel prédateur.
Elle a réussi à sauver ce" petit monstre" griffu qui n'a jamais émis un son mais juste un long crachement de bébé lorsque je l'ai attrapé.


Il sera sauvage lui aussi.
Il a tout juste un mois.



Tout petit, il a déjà une force phénoménale.
Sa mère l'a caché dans une cour remplie de hautes herbes et elle le laisse tout seul à longueur de journée, tandis qu'elle vit avec les autres chats sauvageons de la cour à côté. Sans doute pense t'elle tromper le monde mais...nous sommes des humains rusés...



Quant à lui je me demande s'il est muet ou bien déjà dressé à être très discret...





Je ne pense pas pouvoir l'attraper à nouveau pour le cajoler.






Dommage....



27 commentaires:

  1. Réponses
    1. On dirait un doudou qu'on a envie de garder contre soi tout le temps.

      Supprimer
  2. Bonjour Lison !
    Qu'il est mignon ! Mais en effet, il semble avoir déjà une forte personnalité ce petit bouchon ! Et de bien grosses pattounes pour son âge !
    Il faut l'adopter ! A moins que Lison ne soit pas d'accord ...
    Je vous souhaite un très beau week-end ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est déjà adopté, Sylvie, c'est le chat d'un couple d'amis qui en a plusieurs à la maison et un nombre certain de sauvageons qui vivent dans leurs cour et garage, nourris, logés et pas blanchis, y aurait du travail mais choyés. Beau WE à vous aussi, moi il sera rempli, je suis "guide de tourisme "ce jour.

      Supprimer
  3. Quel joli petit chaton ! Tu as bien fait de l'adopter ... J'ai toujours eu des chats mais plus maintenant depuis que Mamounette nous a quitté il y a trois ans à l'âge de 20 ans ! J'ai quelques fois la nostalgie mais j'ai mon petit chien qui lui a 17 ans et donne aussi des signes de faiblesse ... Après qui sait ? Mais c'est toujours très triste lorsqu'ils nous quittent !!! Tes photos sont très belles .... Bravo Lison et bon dimanche ! Oups j'allais oublié le bisou .... Voilà c'est fait !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien vois tu à l'heure où je te réponds, César ne va pas bien du tout, je crois qu'il va mourir, il est prostré et a l'arrière train paralysé. J'ai du chagrin parce que ce chaton est craquant et que demain matin je peux avoir une bien mauvaise surprise.Bisous

      Supprimer
  4. César l'enfant sauvage est ravissant.. patience.. petit à petit il ne va pas résister à tes pouvoirs de dame amie des chats.. si... si...
    En tout cas il est craquant. Merci de nous l'avoir présenté.
    Bisous et bon dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et bien, lis la réponse faite à Anne...Bisous Fanfan

      Supprimer
  5. Je suis heureuse qu'il ait une maison, il est craquant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien, lis la réponse faite à Anne, ci dessus. Hélas... Bisous

      Supprimer
  6. Coucou chère Lison!
    Il est trop trop trop mignon ton César!!!!!!!
    Il est mon chat!
    Normalement je préfère les chiens mais ton César est adorable!
    Ses yeux - magnifique!!!
    Je suis heureuse qu'il est adopté!!!
    Passe une douce soirée et j'espère tu n' as pas trop beaucoup de travail dans les vignes!
    Chez moi il est aussi été avec 32 centigrade!
    Demain j'ai une fête avec ma famille! Un anniversaire!
    À très bientôt ma Belle!
    Je t' embrasse fort!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ma chère Géli j'ai passé une très belle journée de fête aussi, moi la sauvage. Il a fait chaud mais pas comme chez toi car ici nous avons du vent venu de la mer qui rafraîchit bien. On a fait un repas champêtre dans les vignes (il sera dans le blog plus tard). Pour César, lis la réponse faite à Anne ci dessus, tu verras les nouvelles sont tristes. Pauvre chaton...Je l'aimais déjà même s'il n'est pas à moi. Bisous Géli

      Supprimer
  7. j'aurais voulu lui souhaiter une belle et longue vie, et j'ai peur des prochaines nouvelles.
    c'est triste, bisous Lison

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ce sont les mêmes nouvelles que chez Pretinha...; je lui laisserai un petit mot en portugais. bisous

      Supprimer
    2. merci beaucoup pour le soutien chez Pretinha,
      pauvre petit César n'aura pas eu le temps de grandir, c'est un moment bien triste.. bisous

      Supprimer
  8. Un billet qui commence si bien et qui finit si mal.
    Tristes nouvelles félines, aujourd'hui, va voir chez Laurence..., un lundi de Pentecôte que j'aurais voulu joyeux et qui ne le sera pas.
    Je t'embrasse fort, Lison et Kali et Charlie envoient leurs gros ronrons d'encouragement au pauvre petit César.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trop tard, petit César ne deviendra pas grand, il dort en mon jardin... Bisous

      Supprimer
  9. Nos amis les chats nous apportent bien des joies,
    mais aussi bien des chagrins. Ce petit César a
    rejoint le paradis des félins . Sa vie aurait été
    difficile sans doute.. Il est libéré. Tes photos sont
    tr-s émouvantes. Bisous Lison. elza

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis soulagée car il m'insupportait de penser qu'il pouvait souffrir. Tous les chatons (et chats aussi) sont attachants avec une sensibilité exacerbée chez nous humains pour les bébés animaux. Bisous Elza

      Supprimer
  10. Eu quero agradecer por seu comentário em meu blog, me senti confortada.
    Muito obrigada.
    beijos
    Adri
    Pretinha & Amigos

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Obrigadinha Adri. Agora esta feliz no pais onde os gatinhos nao sufrem mais. A dolor fica para nos. Beijos tambem

      Supprimer
  11. OH quelle immense peine j'ai de savoir que ce chat n'est plus de ce monde il était si mignon j'étais gaie de voir cet adorable boule de poil que j'aurai bien adopté mais après avoir lu les commentaires mon visage c'est décomposé, pauvre bête tu le savais malade , tu l'as trouvé mort ? Tiens en parlant de ça , hier une odeur pestilentielle émanée de l'escalier de chez mes parents résultat un chat est venu mourir là dessous, un chat accidenté qui est venu mourir en paix , papa armé d'un masque de plongée ainsi que d'une épaisse serviette humidifiée sur la bouche est allé ramasser le cadavre en décomposition ,horrible....Du coup cette nuit je n'ai pas fermé l'oeil pourquoi je m'attache autant à ces boules de poil si j'avais pu l'emmener à temps chez le veto peut etre l'aurait il sauvé ?
    Bref, maintenant me reste la rude tâche de l'annoncer à ces maîtres qui le cherchent désespérément ils avaient mis une annonce avec photo à la mairie.
    Je te fais pleins de bisous et à bientôt pour d'autres aventures félines..... Pascale

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah tu me raconteras tout ça quand je te verrai. Comment auras tu annoncé cela ? Et où est il enterré ? Bisous et à bientôt : il y en a des histoires de chats !

      Supprimer
  12. Oui, une jolie histoire qui se termine mal, hélas ! Il était pourtant bien mignon, ce petit chaton. Que lui est-il arrivé ? Il n'était sans doute pas bien portant et sa maman ne s'en occupait peut-être pas bien. Il paraît que les matous tuent les petits qui ne sont pas d'eux. Est-ce vrai ?
    Bonne soirée, Lison. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai pensé à cette histoire de matous : il y a un chat teigneux qui court après Léa la maman et on avait déjà pensé à lui lors du décès des 4 bébés. Quant à Léa impossible de l'attraper pour la faire stériliser ! Bisous, Françoise

      Supprimer
  13. César est adorable, quelle belle petite bouille!
    Je viens de lire ton com à Anne , je suis triste de ce dénouement , mais au moins il ne connaitra pas les affres de la vie sauvage , il était si petit. Comment va réagir sa maman ?
    Merci de cet instant de bonheur si éphémère .
    Douce journée, bises Lison

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La maman ne dit rien elle restait d'ailleurs très peu avec son petit, mais elle a vu que j'étais le dernier humain à avoir touché son bébé. Alors cela m'ennuie un peu, elle va se méfier de moi. Bisous

      Supprimer