samedi 23 août 2014

La Vall de Boi

La Vall de Boi (prononcer Boy) ou El Valle de Bohi est la seule vallée que je n'avais pas décrite l'an passé, dans ce secteur.
Réparation sera faite en 2014 puisque ce fut mon unique lieu de villégiature.
L'an passé, je vous avais conduits dans les vallées des différentes "Nogueras" (clic) , la Noguera de Tor sera celle de 2014.
(En 2013, j'avais publié plusieurs articles sur ces vallées catalanes)
Barrage de Cavallers
Cette Noguera-là naît au coeur de ce barrage de 14 millions de m3, issu de ces blanches chevelures de cascades dont je n'ai pas fini de vous parler.


C'est une charmante et froide rivière, torrentueuse, bondissante, qui retrouve la Noguera Ribagorçana vers Pont de Suert.
Justement Pont de Suert (où j'achète les girolles) est le point de départ de la Vall de Boi: une vallée de 25 km à peine. On remonte la Noguera de Tor et on rencontre deux villages : Barruera et Caldas de Boi.
Les autres villages sont étagés rive droite ou gauche, point trop loin cependant.

La particularité de cette vallée est quadruple :
-elle ouvre sur de belles randonnées dont les 3000 m du Massif du Besiberri et environs, ainsi que les lacs.
- elle offre des eaux thermales à Caldes de Boi (56° maxi) qui soignent tout c'est à dire sont ludiques et relaxantes; il y a aussi une source exploitée depuis 1887, eau minérale non gazeuse. Le thermalisme mis à l'honneur dès 1732 était connu des Romains
-elle conduit à la plus haute station de ski Pyrénéenne espagnole, Boi/ Taüll (2020 m/ 2751m)
-et surtout, surtout, elle est classée au Patrimoine Mondial depuis l'an 2000 pour ses églises romanes exceptionnelles, soit une dizaine de facture identique .

La vallée étroite est resserrée entre deux chaînes montagneuses abruptes et loge là, étroitement, ses villages, perchés au bout de routes en lacets. La place pour se garer est exigüe et mon petit camion ne trouvera que rarement gîte.


Patiente et heureuse
Le papillon est anti mouches
Donc je me contente de regarder de loin ces églises, sauf celle de Boi au pied de laquelle je dors 11 heures.
Que Lison est patiente ! Et dormeuse....


Eglise de Boi : clocher et fresques intérieures (il en existe d'extérieures)
Vue de l'arrière



Un peu d'histoire

Les églises de la Vall de Boi ont été construites à une époque bien particulière. L'art Roman, issu de Lombardie avait déjà atteint certaines régions de Catalogne (Cuixa, Ripoll, Vic) au XI ème S et si la Vall de Boi avait été épargnée par moults épisodes sanglants, les Seigneurs d' Erill s'investirent dans les campagnes pour reprendre Barbastro et Saragosse et en retirèrent beaucoup d'argent.
Cependant ces richesses furent mises à profit pour embellir les villages de la vallée.
Les artisans lombards, venus au XI ème siècle étaient surnommés "tailleurs de pierres" ou "maîtres d'oeuvre".
Ils avaient laissé de belles réalisations et la Vall de Boi ne compte pas moins d'une dizaine d'églises de cette facture.

Un livret superbement fait qui raconte tout cela et mieux encore est édité pour un euro: je l'ai perdu, quel regret.
La plupart de ces églises s'ornent de fresques (ci-dessus) qui ne sont que des copies, car les originaux, décollés des murs reposent en un musée de Barcelone et des copies à l'identique les remplacent.
Ces églises se visitent, les clochers sont accessibles, au terme de pas moins de 75 marches .
Je n'ai pas tout vu, loin de là.
Erill la Vall
et son église
Face à la cloche, le village d' Erill la Vall et son église

Architecture des toits




L'église de Durro n'a pas de fresques mais de très beaux retables, datés.


Fragment de retable

Mécanisme et contrepoids des cloches

Dans le clocher se trouve le mécanisme
ancien des cloches et leurs contrepoids
en pierres
Il y a celles que j'ai vues de loin , celles que je n'ai pas vues, celles que j'ai vues de l'extérieur car à ce moment là on ne pouvait entrer...Toutes sont des joyaux.

Elles s'inscrivent dans un cadre qui est bien loin de leur nuire. Telle Taüll, monumentale et élégante.
Eglise de Taüll et physionomie de la vallée

Eglise de Barrueda

Barrueda
Que fait on dans cette vallée, hormis visiter des églises ?
Des véhicules amènent les visiteurs dans le "Parc national d' Aigüestortes i San Maurici", là où le tout un chacun n'a pas le droit d'aller avec son véhicule, on cherche des champignons, on marche sur des sentiers à thème ou non, on écoute le chant de l'eau et on vit à son rythme, on s'installe en terrasse de café et on "disfruta", terme espagnol signifiant "on profite..."
Ce que j'ai su faire aussi, sous les ombrages, en écoutant un petit orchestre maladroit.



Avant que de reprendre la route du barrage et des sommets qui m'attendent.
Vous savez quoi ? Quand Lison reverra son "barrage bien aimé", elle deviendra folle furieuse
 et me fera passer une nuit d'enfer : non, ça ne lui plait pas comme décor !





8 commentaires:

  1. Merci de me faire voyager à travers tes récits et tes photos!
    Quel endroit magnifique, je m'imagine marcher tout au long de cette rivière et prendre des centaines de photos. Je crois que je ne ferais pas la moitié de ton trajet.
    Lison me semble très patiente et une compagne merveilleuse.
    Bises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que je n'ai pas eu le temps de faire non pas "tout" mais ce que j'aurais voulu. Même en vacances le temps m'est compté, à cause de mes 5 autres chats qui s'ennuient de moi. Alors j'essaie de condenser... Il y avait à Boi village un sentier de l'eau qui parcourait la vallée à flanc vers d'autres villages. Il y avait aussi la place des poètes, illustrée de poèmes en catalan. A Erill, un sentier escaladait la montagne vers très haut , ce qui donnait de beaux points de vue. A Caldes je me fusse prélassée dans un bain bouillonnant, etc..etc...J'ai quand même emmené Lison marcher vers la station de ski . Cette montagnarde aguerrie est devenue craintive au possible...mais aime toujours trotter. Bises

      Supprimer
  2. que c'est beau, j'aime beaucoup l'église de Boi illuminée,
    merci pour cette belle balade.
    eh oui, les autres compagnons t'attendent, câlins à la tribu,
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Laurence. Je pense que la sérénité de ces modestes églises te plairait beaucoup. Bisous

      Supprimer
  3. Que de beaux monuments et de belles œuvres nous ont laissés nos ancêtres. Heureusement que nos animaux de compagnie dorment beaucoup, ça les rend plus patients ! Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que de tous les joyaux que je vois, celui qui m'impressionne le plus est ..."mon Lison".
      je l'emmène aussi parfois en visite dans les églises et autres monuments, dans son sac, elle reste très discrète.

      Supprimer
  4. As igrejas são muito bonitas, e a cidade parece muito acolhedora.
    Parece que Lison não se importa de ficar deitada no sol esperando por você.
    beijos

    RépondreSupprimer
  5. Que ces églises sont belles , de véritables trésors!
    Lison est bien patiente !
    Belle soirée, bises Lison

    RépondreSupprimer