mardi 11 juin 2013

Mes "idées lumineuses"

Ne vous méprenez pas avec ce titre ! Je ne vais pas causer de mon « intelligence » !!
Juste vous présenter une de mes originalités !

Quand j’ai changé de vie, en 2006, je pensais que, délestée d’un métier sur deux, j’aurais du temps devant moi.
Et j’en ai eu : pour faire des choses que je n’avais jamais faites et pour m’adonner à la création, ce que je n’aurais jamais pensé faire.
Depuis, j’ai moins de temps, parce que dès qu’on en a, on le remplit !!!

En cet été 2006, j’allais à la mer tous les jours, et sur les côtes plutôt rocheuses, on trouve des éclats de verre (bouteilles à la mer), usés, dépolis par le ressac.
J’ai commencé à les ramasser, puis m’est venue une « idée lumineuse » : créer des lampes à partir de ces éclats.
J’ai accumulé ces tessons, complétés par des tessons espagnols parce que les couleurs diffèrent un peu.
Plus tard, j’ai ajouté des éclats d’assiettes bleues ou rouges, car ceux là, on n’en trouve pas au bord de l’eau.

La technique :

Un cadre photo délesté de son fond cartonné offre, à petit prix, un verre nanti de son cadre.
Sur ce verre, on loge les éclats, en créant un motif, ou non.

réalisation d'un tryptique

Je colle les tessons avec une colle « spécial verre » liquide, non pas en soulevant les tessons mais en glissant un peu de colle entre les tessons : la colle liquide se répand très vite.
Je vérifie que tout est collé en soulevant le cadre, je colle les oubliés.
Ensuite je noie mon travail dans un bain de joint à céramique (style carreaux de salle de bain) ; je le garde blanc, mais on peut le teinter à la peinture.


 J’enlève le trop plein au sopalin



Je laisse sécher peu de temps avant de brosser, à la paille de fer fine, chaque verre : comme il est dépoli, il absorbe du joint ; je termine avec un coton enduit d’huile de cuisine sur chaque tesson, ce qui lui donne du brillant.
Ce sera le seul entretien que je ferai, une fois l’an.


Le montage du support :

Ensuite, je monte un support ; mon « talent » de bricoleur…et de création, entre en scène.
En général, c’est le support qui suggère la lampe.
Un beau tronc d’olivier a suggéré cette lampe.

J’utilise alors tout ce qui me tombe sous la main pour le montage, (y compris le poste à souder pour la 1ère)

Voici quelques une de mes créations : la toute première née d’un morceau de châtaignier découvert dans un bois et d’une ferrure d’ancienne fenêtre. Celle-ci je l’aime car c’est ma première.



.Ensuite, au gré de mes trouvailles, j'engrange dans mon atelier verres, assiettes, bois, fers, cailloux etc...
Les trois cadres présentés un peu plus haut, assemblés par des mini charnières donnent ceci, avec une simple ampoule logée au centre.






Avec un verre de vin blanc, l’illusion est étonnante.


Je peux insérer des billes de couleur ou un outil glané aux puces, clés, vrilles de menuisier etc…




Ici, une clef figure une danseuse en longue robe bleue. Je ne sais jamais ce que je vais créer, c'est devant "la page blanche" que naît l'imagination donc le motif. Un           jour, sur une plage des Landes, j'ai ramassé une planche de bateau couverte  de peinture bleue écaillée; j'en ai fait une "marine": j'ai fait découper un verre arrondi et j'ai "peint" cette pieuvre.



Sur une petite table, j'ai posé "la lampe scolaire" : le support est une vulgaire planche comportant un orifice dans lequel j'ai logé un encrier de porcelaine; une mini bouteille d'encre, un porte plume et deux très vieux livres complètent le tableau.



Et l’éclairage ?
Soit il est solidaire de la lampe, par un montage de fixations, lampe, cordon électrique, prise et interrupteur, soit il est désolidarisé, une simple lampe posée derrière ; ce qui est bien plus simple.
Et puis, un jour, j'ai acheté une table de salon au dessus en verre avec le but bien précis d'en faire un puits de lumière.

Voici le résultat puis j’explique.

A cette table basse ordinaire, j’ai adjoint une 2nde vitre identique à la première posée au dessous sur des tasseaux ; sous cette seconde vitre, un néon que j’ai transformé en lampe (cordon, prise et interrupteur).
Et cette seconde vitre je l’ai habillée d’éclats de verre (verre roulé par la mer + assiettes brisées).

Voici des détails; en hiver, avec la cheminée voisine, cela fait une lumière douce et colorée.
La table vue de dessus













Quelques pierres des torrents de montagne ou des bords de mer complètent le tableau.







Qu'en pensez- vous ?



20 commentaires:

  1. Il n'y a pas de mots.... tu es exceptionnelle, c'est MAGNIFIQUE tu as énormément de talents mais celui ci je ne le connaissais pas , tu touches à pas mal de chose et tu me captive.... ton blog regorge d'idées fantastiques tu es incroyable en bref je me régale de venir y surfer ce n'est que du plaisir ne t'arretes surtout pas .......!!!!!!!!! bise. Pascale

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attends...il y a encore des choses inédites ce sera plus terre à terre: mes bricolages. Je suis "un peu" comme papi Daniel! Bises

      Supprimer
  2. Je pense que c'est très beau, Lison, et que tu as beaucoup de talent ! J'aime beaucoup ce que tu fais. Tu as vraiment plein d'idées, tu es une artiste et une créatrice, ce qui est encore mieux ! Bravo à toi, je suis admirative ! :-)
    Bonne soirée à toi, et de grosses bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci, Françoise; j'aime beaucoup créer, c'est un peu réinventer le monde...

      Supprimer

  3. Là... j'hallucine !! pas croyable ces qualités
    créatives qui sont en toi. Ces mosaïques de verre
    donnent des résultats étonnants. Je connais ces petits
    bouts de verre polis par les vagues, mais sur nos
    plage il y en a de moins en moins. Les cannettes de
    métal ont remplacés les bouteilles. Dommage. Je trouve
    l'idée de les éclairer, très astucieuse. Devant une
    fenêtre avec le soleil qui joue dessus, ça doit être
    superbe également. Comment trouve-tu le temps de tout
    faire ? Les vignes ? le potager ? Les ballades en
    montagne et les soins de 8 petits fauves...!!! On
    va te suivre au fil de tes créations. Bon mercredi
    à toi. Bises et caresses de Virgile. ELZA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que le métal a moins de poésie, quoique...tu verras dans un de mes prochains billets; là j'y serai pour rien! J'avais envisagé, un moment de construire dans une vieille cave à vins et là, les petites ouvertures auraient été faites ainsi pour le soleil couchant. Des rêves...réalisables avec l'argent!Que je n'avais pas; un projet d'enfer qui tenait la route, vu par un architecte. J'aime rêver et réaliser. Je ne sais si je suis hyperactive (je crois) mais multiactive, la terre et le feu, la vie terre à terre et les rêves les plus fous: je ne m'ennuie JAMAIS! Et tu n'as pas encore vu toutes mes cordes! Bon laissons nous le temps...Rien d'exceptionnel, juste l'appétit de la vie. Bises

      Supprimer
  4. La lampe en demi-cercle est ma préférée.
    Et je vous assure tous que en vrais elles sont toute encore plus belles que sur les photos:))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Nika; moi, je les trouve plus belles en photo car je les ai "sous les yeux" à longueur de temps. J'ai ramassé en allant à Lamanère un très beau bois de châtaignier; je l'ai embarqué et j'ai...mon idée...

      Supprimer
  5. LIson bonsoir et bien bonjour encore le travail mais j'adore ton idée c'est superbe
    Mais tu en as de quoi faire
    c'est pire que mes pierres je trouve
    SUr la plage en Bretagne j'en trouve des vers polis que je garde pour faire des petites décos
    Le tableau avec cette clef j'adore tout simplement
    et chez toi c'est magique
    cette ambiance me plait beaucoup
    UN puits de lumière que bonheur pour nos yeux

    Bravo LISON
    Je te souhaite une belle soirée

    RépondreSupprimer
  6. NON LISON je n'ai pas le temps de colorier les libellules
    Pas encore rire

    RépondreSupprimer
  7. Quelle merveille, Lison , c'est formidable !
    Je partage complètement l'avis de ma copine Elza, quelle créativité !
    Je t'embrasse, à bientôt et encore un grand bravo !

    RépondreSupprimer
  8. Un travail minutieux que j'apprécie beaucoup, j'en suis totalement époustouflé...
    J'aime beaucoup ce que tu fais et bravo encore !
    Bonne soirée
    A bientôt !

    RépondreSupprimer
  9. Bonsoir, je viens du blog de Mamé09.
    Vos créations sont magnifiques.
    Sur les plages ils n'y en a plus beaucoup des verres polis,ni de coquillages.
    C'est bien dommage.J'ai une amie,qui les ramassait, les bouts de verre,pour les coller sur une bouteille en verre blanche.
    Ensuite elle adaptait sur le goulot une douille et faisait une lampe.
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  10. Quelle belle Idée lumineuse et bien colorée!
    Martine de Sclos

    RépondreSupprimer
  11. Bravo à toi, les résultats sont superbes.

    RépondreSupprimer
  12. C'est superbe. Quelle imagination. Quel talent..
    Chantal

    RépondreSupprimer
  13. Je n'avais pas vu ce post ... Je trouve vos créations magnifiques, quelle belle idée ;)
    Pour tout avouer, je suis passionnée par la lumière, j'adore les Lampes et là, avec les mosaïques de verre poli, c'est juste magnifique !
    Bravo pour cette idée lumineuse !

    RépondreSupprimer
  14. j'ai admiré les belles créations et j'aimerai utiliser moi aussi les morceaux de verre roulés que j'ai trouvé au bord de la mer, mais je n'arrive pas à trouver une colle liquide et transparente pour coller le verre
    serait-il possible de savoir quelle est la colle que vous avez utilisée ?

    j'ai bien envie de me lancer !!

    Cordialement

    Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, Marie, la colle que j'utilise est la superglue 3 (cette marque ou autres) spécial verre, lIQUIDE car il y a aussi celle en gel. Ce sont de petits tubes cela revient assez cher, c'est le plus cher dans ce travail. Si vous avez besoin de plus de renseignements vous pouvez me contacter sur FBook je suis inscrite sous mon vrai nom Amédine Mas. lancez vous c'est un exercice plaisant et apaisant.

      Supprimer