mardi 6 décembre 2016

Félineries dominicales

Quelle ne fut pas ma surprise, samedi, de voir un gros chat roux, pelucheux et bien dodu, à ma porte fenêtre! Je n'en croyais pas mes yeux, Edmond était revenu. Un an d'absence.



Etrange chat qui est capable de disparaître pendant des mois, mais ne manque jamais de venir me saluer à chacun de ses retours. Enfin je le suppose...castré et tatoué, bien nourri, il n'a jamais voulu me livrer ses secrets et toutes mes filatures m'ont conduite en un lieu où on ne le connaît pas. Un chat vedette voyageant incognito ? Pourquoi pas...






Donc voilà Edmond qui ronronne à mon approche quand soudain un grand cri : "Maman !!! "



Bien sûr j'ai consolé le bébé terrifié mais j'étais morte de rire.
Et Edmond de partager les joies du jardinage. En attendant mieux.

Les rouquins
                                                      ...........................................

Ce  matin, sur ma terrasse, m'attendait une bien étrange scène.
Le terrifieur était terrifié, aplati sur le carreau, figé, immobilisé, l'oeil terrorisé sous le regard pervers de ce sauvage d'Icare.

Qui me tinrent à peu près ce langage :

Icare : c'est qui ça ?





















Edmond : .....

Gla gla j'ai peur...




Icare



Edmond


Icare : Un pas et tu es mort!





Edmond: ......



Bien sûr la scène était désopilante et avant de voler au secours d' Edmond qui ne courait aucun danger puisque je veillais et qu'Icare avait donc trouvé son dompteur, j'immortalisai la scène.




Icare vexé tourna les talons (pardon la queue)

Sous l'oeil interloqué et inquiet de Nina, soudain vieillie,  qui ne sait pas encore les joutes félines en ma demeure.














Tandis qu' Edmond se réfugiait en hauteur (relative) en ladite demeure, inquiet et dubitatif


Tu crois que je ne risque rien ?




Je guette, au cas où...



Mais laissons donc s'exprimer la Tribu du Sujet et ses visiteurs.





Farine : Ne me dérange donc pas pour ces histoires, j'ai autre chose à faire, tu m'ennuies !
(ça s'adresse à moi bien sûr)

Pendant ce temps, Nina, en silence ..."ça pue ...ah mais quelle odeur. C'est pas de chez nous ça !"


Bon ça va Nina !!



Blanche, indifférente, couvant la live box protégée par une boite à chaussures : " Je me chauffe, j'ai froid, je suis âgée". Tu parles la live + le radiateur, pour ses vieux os...pire que le chauffage central.

Je sais on peut pas compter sur elle comme alliée.
Ah ces personnes âgées...Bonjour le soutien.





Bon alors tournons nous vers Mathurin logé sur le fauteuil d'un ancien grand père mais lequel ??
Mathurin, derrière les carreaux "miel" dépolis de la porte voit la vie en jaune et en flou...mais il guette.
Furieux et agacé car je lui force la pupille, ainsi. Et comme il louche ....
Ecoutons le :

" J'y vois rien"

"Tu m'agaces à la fin"

"Laisse moi dormir et débrouille toi"





















Edmond, sûr de lui, gagne l'étage où dorment par intermittence les croquettes.
Dans la chambre, les jumeaux me reçoivent ainsi :
 "Vu quelque chose ? Y avait quelque chose à voir ?? Enfin tu nous déranges pour ça  ?"
Syrah tu as vu quelque chose ?
Non Blizzard je n'ai rien vu, je dors tu ne vois même pas ça ?
Tu y tiens  !
Vu ? Et entendu en plus ??
RIEN on te dit !!

Laisse nous on n'a rien vu on te dit 


En choeur : Ah cette bipède est affligeante !































Bon, je bats en retraite et je regagne l'étage inférieur quand soudain...."Maman !!!"

 Morte de rire je découvre un Blizzard le poil en bataille, l'oeil terrifié, le geste mué en statue de sel.
Tout ça pourquoi ? Edmond fit craquer une croquette sous le nez du blanc affolé.
Alors grand branle bas de combat.
Syrah ouvre grand ses yeux sans bouger...solidarité féminine....


Edmond terrifié dévale les escaliers, se trompant d'un étage au passage et ne sachant , parmi toutes ces clefs trouver celle de son salut !


Quant à Nina, elle se réfugie près de son Grand Mathu,  sait on jamais...


Lequel, impassible laisse sa Bipède favorite régler les problèmes. Après tout qui paie les impôts ici ?

18 commentaires:

  1. tu es impressionnante Nina! Que tu es belle. Et les jumeaux trop beaux et attendrissants. C'est bien d'avoir un grand frère Nina.
    Il est sympa Edmond, et de revenir comme si il était parti hier.
    Quelle belle tribu
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Sujet de la Tribu ne sait pas manier les émoticônes sur son pC mais le coeur y est...hihi

      Supprimer
    2. Laurence, on se s'ennuie pas quand on est bipède et qu'on vit chez ses chats quand, en plus, ceux des autres (ou de personne) entrent comme dans un moulin par une chatière qui commence a subir les ravages du Temps...Bisous

      Supprimer
  2. Bonjour chère Lison!
    J'adore ta maison avec des meubles et des clés!!! Magnifique!!!!!
    Et c'est un paradis pour les chats (et les gens) chez toi.
    Ce chat étrange est aussi très mignon je trouve.
    Passe une bonne journée peut-être dans la montagne ...rire ...
    Je t' embrasse fort!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui dans les falaises en escalade: sans chats, ils gardent la maison et se débrouillent avec Icare et Edmond. Ah de temps en temps je prends mes congés aussi ! je t'embrasse; il fait très chaud chez nous, je vis encore en tee shirt.

      Supprimer
  3. Il est Beau comme tout Edmond :) Oui avec Eux Les Chats on ne s ennuie pas C est Le moins que L on puisse dire :) Amédine Je ne peux m empêcher de penser à Lison aurait Elle suivi Edmond peut être �� Calinou aux Minous Bisous à Vous Pensées pour Lison :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vivre avec des chats c'est ouvrir la porte à la gaité et à la vie dans une maison. Lison a connu Edmond, j'avais déjà fait des dialogues avec Edmond comme partenaire puis il avait disparu. Revenu juste après la disparition de Lison et reparti encore. je n'ai jamais su à qui il est. Bisous de nous tous

      Supprimer
  4. Coucou ... Alors là, tu, ils, vous m'avez tous bien fait rire !!!
    Les chats ont de l'humour aussi ;)
    Douce soirée, Bisous, Câlins à tous tes Félins

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais c'est qu'on se marre ici ! Les photos sont toutes du même moment, ce n'est pas une juxtaposition d'images d'archives. Le texte s'impose au fur et à mesure que je vis la scène et la photographie. Même s'il n'y a pas de quoi "fouetter un chat", on peut construire des petites scènes marrantes. Bises

      Supprimer
  5. Je me suis régalée avec ce dimanche à la maison ! Ca fait un bien fou !
    Merci Amédine.
    Gros bisous à toi et aussi à ta tribu !
    Chantaloup

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peut faire d'un événement anodin, un chat qui vient te saluer et provoque une petite effervescence dans un groupe bien constitué une petite attraction qui enjolive le dimanche tristounet et donne lieu à un sujet d'écriture sans prétention. Quand je ne saurai plus quoi faire de montemps j'écrirai des petits livres pour enfants. Bisous

      Supprimer
  6. J'adore quand tu laisses la parole à tes félins, Amédine ! Ça m'amuse tellement. :-)
    Merci pour ce savoureux billet. Beau week-end à toi. Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est qu'ils aiment bien écrire ces individus là ! Et que ça leur plait tellement qu'ils ont du mal à me rendre la parole. pas facile la vie d'humain au milieu des félins. bisous

      Supprimer
  7. J'ai adoré ce billet ! Et Nina est adorable, une vraie petite écaille au caractère déjà bien marqué !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait ! Un caractère d'écaille c'est pas peu dire. Mais quelle intelligence...

      Supprimer
  8. Voici trois fois que je viens me faire plaisir à relire ces félineries, il fallait quand même que je le dise! C'est un univers que je comprends et qui me fait toujours sourire , ça fait du bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais je vis avec eux et je les observe, je ris beaucoup et là j'ai immortalisé la scène au fil des épisodes. Il m'arrive de relire quelques uns de mes récits félins, pas les tristes, juste pour m'amuser. Comme je relis des récits de montagne pour prendre un grand bol d'air ici en bas. ça fait du bien oui

      Supprimer